DIVULGATION COSMIQUE : L’ARRIVÉE DES SPHÈRES AVEC WILLIAM TOMPKINS

Saison 6, Épisode 5


admin    05 oct. 2016

130526_cd_s6e5_arrival-of-spheres_w_william-tompkins_cvr_0.jpg

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode.  Dans cet épisode, nous avons une autre partie à vous montrer concernant les incroyables révélations de William Tompkins, notre ingénieur aérospatial âgé de 94 ans.

Cet homme n’a pas accès à Internet. Il n’a pas d’adresse e-mail. Il était totalement ignorant de qui était Corey Goode ou de ce qu’il avait dit au moment où ces enregistrements ont été faits.

Néanmoins, ce qu’il va nous dire lors de cet épisode est, encore une fois, une des choses les plus significatives qui n’ait jamais été faite dans cette émission, parce que la somme des corrélations que vous allez entendre ici est complètement hallucinante.

Donc sans plus attendre, regardons ce que Tompkins a à nous dire. Cela va vous secouer. Regardez.

* * * * * *

LE CONFINEMENT DU SYSTÈME SOLAIRE

 William Tompkins : En ce qui concerne la situation aujourd’hui, il a été accepté que nous avons un certain nombre de véhicules différents, qui sont en fait des planètes creuses, qui se déplacent à travers la galaxie pour surveiller les bons et les mauvais garçons, les guerres et les non-guerres, les gens qui tirent avantage d’autres personnes sur différentes planètes, et ce depuis environ un an et demi et l’une d’entre elles est stationnée juste à l’extérieur de notre système solaire.

2 Hollow Planet Monitoring

Elle est là depuis un an et demi. Ce véhicule est assez grand et il a à son bord 2000 individus de civilisations extraterrestres différentes qui sont là en tant qu’observateurs et surveillants.

Elle est stationnée là-bas et surveille ce qui se passe ici depuis l’époque romaine, depuis longtemps avant les Romains.

Ils ont bloqué les extraterrestres qui sont ici dans des cavernes souterraines, les empêchant de partir et ils ne sont pas autorisés à faire venir leurs copains.

J’ai compris qu’il y avait deux objectifs. L’un des deux est d’annuler le problème avec le soleil.

Le soleil est vivant. D’accord ? Les étoiles sont vivantes. Je pense que c’est difficile d’accepter cela. Et ils ont leurs humeurs. Nous devons essentiellement revenir à… Je n’essaie pas de rendre cela compliqué mais nous devons revenir au centre de la galaxie.

Que se passe-t-il là-bas ?

3 Stars

Il n’y a pas beaucoup d’étoiles dans notre galaxie en comparaison avec d’autres vraiment très grandes mais toutes les étoiles sont affectées d’une certaine façon par le soleil.

4 Sun Sneezing

Si le soleil éternue, toutes nos communications – radio, l’électronique, tout – est affecté.

5 A Storm Of Electricity

Il y a donc ce groupe de gens, quelque soit le nom que vous leur donnez, qui tente principalement d’annuler les effets dans une région et pas uniquement dans notre système solaire ou notre système d’étoiles mais qui le traite comme un business afin que le niveau de catastrophes et les choses qui causent des dommages aux gens et à la planète, soient amoindris.

Nous pouvons très facilement être affectés. Nos attitudes, nos comportements quotidiens peuvent être changés. Nous pouvons être un très bon Républicain et pour une raison inconnue, nous allons devenir un autre gars.

6 Sphere 2

Les êtres qui sont dans cette sphère ne sont pas d’accord avec le soleil. C’est bien une chose avec laquelle ils ne sont pas d’accord.

Ils sont très concernés par les situations mises en œuvre par les Reptiliens et qui ne sont pas tolérables avec leur façon de vivre et cela doit être corrigé.

Ils doivent avoir fait leurs devoirs suffisamment longtemps pour sentir que la petite planète Terre en a subi assez et que cela doit être corrigé.

* * * * * *

David Wilcock : Bien. C’était des choses très, très intéressantes – il y a eu beaucoup de corrélations surgissant de partout. Je ne sais même pas par où commencer.

Corey Goode : Il y avait une foule d’informations.

David : Il a commencé par parler des objets de la taille d’une planète et c’est aujourd’hui un fait connu par ceux qui sont dans le secret qu’il y a des espèces variées d’extraterrestres qui se promènent et il a dit qu’ils surveillaient d’autres systèmes solaires avec ces objets de la taille d’une planète.

Que pensez-vous qu’ils surveillent exactement ?

Corey : Apparemment, il y a des groupes qui vont d’étoiles en étoiles ou bien de groupes d’étoiles en groupes d’étoiles au travers de toute la galaxie et qui surveillent les progrès des différents mondes. Et ils surveillent également afin de voir s’il y a des interventions qui proviennent de groupes extérieurs qui… cela serait un peu comme ne pas respecter la règle de non-intervention dans “Star Trek”…

David : La Directive Première.

Corey : La Directive Première.

David : Il a mentionné que ces objets de la taille d’une planète regardent également s’il y a des guerres, si quelque chose d’injuste se passe. Donc dans certains cas, se pourrait-il qu’ils adoptent des mesures proactives afin de préserver cette Directive Première ?

Corey : Oui mais d’une façon qui n’interférerait pas ouvertement avec les habitants d’une certaine planète dont ils voudraient qu’ils progressent par leurs propres moyens.

David : Il semble croire que c’est ce qui se passe ici et qu’une de ces sphères adopte des mesures proactives.

Corey : Il y a eu des informations. Et je pense que vous en avez parlé d’un, dans les années 80. Un de vos lanceurs d’alerte vous a dit qu’un de ces types d’objets, une sphère bien réelle qui était très grande, était venue et qu’elle naviguait autour des différentes planètes.

David : Oui, ils l’ont appelé “Le Chercheur” et il y avait des hublots et elle mesurait 1287 km (800 miles) quand elle s’ouvrait…

Corey : Waouh!

David :… et tout un tas de vaisseaux en étaient sortis. C’était sombre. Vous ne pouviez pas vraiment bien voir à l’intérieur quand il était ouvert, mais il s’était ouvert comme un cercle.

Corey : Mes renseignements ne m’ont pas dit qu’il y avait ce type de vaisseaux sphériques à l’extérieur de notre système solaire et qui empêchaient les gens d’entrer et de sortir.

Les renseignements que j’ai eus étaient que les sphères qui sont venues étaient ces sphères énergétiques. Cela pourrait donc être un renseignement différent ou cela pourrait être une information qui a été relayée par plusieurs sources différentes et c’est un peu comme le téléphone arabe.

David : Tout à fait.

Corey : Et le renseignement change au fur et à mesure. Et si des gens ont un ordre du jour différent, ils peuvent le raccourcir un petit peu.

David : Maintenant, je voudrais parler de cela, parce je ne veux pas que les gens fassent des commentaires en disant, “Oh, et bien, ils discréditent William Tompkins.”

Il y a un léger malentendu dans sa formulation dont nous devons parler ici, et c’est sur le fait qu’il mentionne tout d’abord qu’une des sphères est apparue dans notre système solaire il y a un an et demi. Mais ensuite il a dit qu’elle était là depuis l’époque romaine.

Corey : Je pense qu’il voulait probablement dire qu’elle allait et venait depuis cette période.

David : D’accord. Pensez-vous que le fait qu’il ait dit cela, peut être parce qu’il l’a entendu de quelqu’un, que c’est un renseignement qu’on lui a donné ?

Corey : Absolument. Oui.

David : D’accord.

Corey : C’était un renseignement qui lui est parvenu du haut niveau du Programme Spatial Secret.

David : Pouvez-vous brièvement, avant que nous discutions des lignes de temps, revenir pour nous sur les débuts de la mise en place de la barrière extérieure. Quel a été l’incident initiateur qui a conduit à ce résultat et à quel moment ?

Corey : Alors ces sphères énergétiques sont entrées dans notre système solaire depuis un certain nombre d’années, à la fois à travers le soleil et depuis l’extérieur de notre système solaire. Ils savaient donc que ces sphères étaient dans les alentours et qu’elles les surveillaient.

David : La Cabale savait ?

Corey : La Cabale savait. Et les habitants… Ils pensaient que ces sphères étaient remplies d’Aliens. Ils essayaient de les saluer afin de communiquer et ils n’avaient absolument pas de réponse en retour.

Au début, ils pensaient que c’était le retour des dieux Sumériens et beaucoup d’entre eux étaient très enthousiastes. Mais rapidement, ils ont découvert que ce n’était pas un groupe qui était venu pour les aider.

Finalement, ils ont décidé d’utiliser une nouvelle arme expérimentale. L’arme était en Australie et j’ai découvert que le tire provenait de quelque part en Afrique du Sud.

David : Hum. D’accord.

Corey : Ils ont verrouillé la cible sur une des sphères de la taille de la Lune qui dépassait d’une petite distance de la Lune justement, et ils ont tiré sur elle. En faisant cela, l’énergie a été redirigée sur le lieu du tire et a détruit une partie de la base et a tué beaucoup de gens.

David : Et comme je l’ai signalé, l’ISS a pris une vidéo de cela.

7 Red Sphere

Il y a un laser rouge avec une petite lueur rouge et en fait, la NASA a dû intervenir et faire une déclaration publique et dire, “Oh, c’était simplement un test pour essayer de créer une étoile artificielle avec un laser.”

Ils ont dû faire un démenti officiel, c’est dire à quel point c’était important.

Corey : Oui. C’en est un qui est ridicule.

David : Donc quelles étaient les ramifications de cette attaque sur cette sphère ? Comment cela a-t-il changé la donne ?

Corey : Quand l’attaque est arrivée, ce que l’on appelle la barrière extérieure a été mise en place et c’est en fait une de ces mêmes sphères géantes aussi grande que notre système solaire tout entier afin de le contenir.

David : La sphère s’est étendue ?

Corey : Oui. Au niveau où en sont ces sphères, cela est sans conséquence. La taille… cela n’a pas vraiment d’importance.

David : Bien.

Corey : Ils ont donc établi cette barrière extérieure afin d’empêcher qui que ce soit de s’enfuir ou d’appeler des renforts.

David : Étant donné que Tompkins a été interviewé au début de l’été 2016 et c’est l’enregistrement que nous avons vu, cela faisait donc un an et demi que cela été arrivé, en décembre 2014.

Corey : Oui et c’est ce qui m’amène à croire qu’il y a eu un croisement de certains autres renseignements au-dessus de lui parce qu’il y a eu des rapports de ces sphères géantes qui allaient et venaient mais pendant cette période, il était question d’une sphère énergétique géante ayant encapsulée notre système solaire afin d’empêcher les gens d’aller et venir.

David : Peut-être que c’est pour cela qu’il pensait qu’il n’y avait qu’une seule sphère ?

Corey : Exacte.

David : Waouh ! Mon rôle dans cette émission est de vous poser des questions mais j’ai une déclaration personnelle à faire, je suis absolument sidéré qu’il parle de la même date que celle dont vous nous aviez parlé et il n’avait aucun accès jusqu’à vous.

Corey : Tout à fait.

David : En voyant cela, comment vous sentez-vous?

Corey : Et bien, je pense que vous avez vu la tête que j’ai faite…

David : Oui.

Corey :… pendant cette vidéo. C’est vraiment bien que quelqu’un la valide. Et comme je l’ai déjà dit auparavant, j’ai été très choqué par toutes ces informations détaillées en provenance de Tompkins.

David : Je pense que cela pourrait être difficile pour les gens qui regardent cette émission de véritablement comprendre que tout cela est bien réel. Ce n’est pas du divertissement. Ce n’est pas de la science-fiction. Et les choses qui vous sont arrivées se sont infiltrées à travers l’infrastructure toute entière du programme spatial.

Corey : Exacte.

David : Alors lorsqu’il dit que les étoile sont vivantes, que répondez-vous à cela ?

Corey : Quand je regardais la tablette transparente intelligente, il y avait différents groupes qui avaient des idées ésotériques et d’autres groupes qui avaient des idées plus pragmatiques et scientifiques au sujet des étoiles et de leur nature.

Et j’ai vu des rapports qui disaient que les étoiles et les planètes étaient vivantes. Mais je n’ai pas vu d’informations dans la partie scientifique qui était en première ligne des briefings sur la tablette transparente intelligente concernant le fait que les étoiles étaient vivantes.

David : Et bien, vous avez suffisamment lu de La Loi Une pour voir qu’il y a beaucoup de similitudes entre La Loi Une et votre expérience dans le programme spatial, n’est-ce pas ?

Corey : Tout à fait. Oui.

David : Et dans La Loi Une, il est dit que les étoiles sont vivantes.

Corey : Tout à fait.

David : Donc, nous avons ici un beau point de corrélation.

Corey : Ça l’est.

David : Quand il en vient à l’idée que le Soleil éternue, il semble penser que les êtres dans la sphère travaillent contre le Soleil et qu’ils n’aiment pas ce que le soleil s’apprête à faire. Je ne suis pas sûr d’être d’accord avec lui sur ce point particulier. Qu’en pensez-vous ?

Corey : Et bien, ce qui était intéressant c’était que dans les briefings ils utilisaient le terme “d’éternuement solaire” et c’est ce qui m’a le plus marqué.

David : Ils utilisaient ce terme ?

Corey : Oui.

David : Vraiment?

Corey : Oui. C’était une des descriptions. Ils s’attendaient à ce que le Soleil “éternue”. Cela avait retenu mon attention.

David : Maintenant, j’imagine que si les gens regardent cela à un niveau physique, ils ne peuvent le voir que comme une catastrophe s’ils ne comprennent pas que cela implique une ouverture sur une nouvelle dimension.

Que pensez-vous de cela ?

Corey : Tout à fait. A l’intérieur du programme spatial, il y a des idées différentes sur ce qui se passera quand l’événement solaire arrivera. Certaines d’entre eux s’attendent à ce que l’on appelle une “moisson spirituelle”.

D’autres s’attendent peut-être à devoir reconstruire les infrastructures que nous aurons perdues pendant une ou deux décennies. Et d’autres encore s’attendent à ce que ce soit une extinction massive. Donc personne ne s’entend sur ce qui va arriver mais ils sont tous d’accord sur le fait qu’il va y avoir une sorte “d’éternuement solaire”.

David : Encore une fois, c’est remarquable que ce qu’il décrit au sujet de ce que font ces sphères soit exactement ce que vous nous avez dit dans cette émission.

Corey : Tout à fait. Il a dit qu’il y avait une sorte de relation antagoniste entre la sphère et le Soleil alors que les informations que j’ai reçues sont que les sphères sont là pour, je présume, amortir l’énergie jusqu’à ce que nous soyons prêts à recevoir l’impact total.

David : En fait,  ils aident le Soleil à faire ce qu’il fait mais d’une façon plus précise ou au bon moment.

Corey : Tout à fait. Ils aident le Soleil à travers sa transition.

David : Quand il dit qu’il y a 2000 extraterrestres dans cette sphère et qu’il y a différentes civilisations, que pensez-vous de cette partie de sa déclaration ?

Corey : Et bien, certains des renseignements sur ces différentes sphères étaient qu’elles étaient des sortes de confédérations pour des centaines de planètes.

David : Oh !

Corey : Je n’avais pas entendu dire qu’ils étaient 2000. Je n’avais pas entendu cette information spécifique.

David : Et pourtant il l’a dit, c’est qu’il doit l’avoir entendu quelque part.

Corey : Tout à fait. Il doit avoir été briefé sur un de ces vaisseaux que vous avez vu venir ou bien qu’on vous a dit qui était venu dans les années 80.

David : Tout à fait.

Corey : Et il pourrait y en avoir eu un qui était plein de centaines ou bien de milliers d’espèces différentes.

David : D’après ce que vous nous avez dit précédemment, il ne semble que pas que ces personnes soient capables d’avoir ce type d’informations spécifiques au sujet de qui est à l’intérieur de la sphère, puisque les sphères ne voulaient même pas parler au SSP.

Corey : Tout à fait. Comme je l’ai dit, quand ils sont venus pour la première fois, ils ont pensé que c’était le retour des dieux Sumériens. Beaucoup d’entre deux étaient très enthousiastes. Pendant la période où ils ne savaient pas qui était dans ces sphères ou à quoi servaient ces sphères, ils devaient pas mal spéculaient.

David : Il a dit une autre chose intéressante qui était que ces sphères avaient deux objectifs. Un de ces objectifs était de surveiller l’activité du Soleil et cet éternuement qui va arriver et l’autre objectif avait à voir avec les Reptiliens et de s’assurer qu’ils ne prendraient pas trop l’avantage sur nous.

Alors encore une fois, je veux dire, comment avez-vous réagi lorsqu’il a dit cela ?

Corey : C’est très satisfaisant d’entendre quelqu’un qui a ce passif et ces antécédents comme Tompkins sortir de l’ombre et valider ce que je disais.

David : Il apparaît qu’il est très conscient du problème avec les Dracos. Il en a parlé au sujet de l’Allemagne nazie.

Corey : Oui.

David : Et maintenant il dit qu’il y a un lien direct entre les sphères et la défaite des Dracos.

Corey : Tout à fait.

David : Encore une fois, c’est comme si quelqu’un regardez à la fois notre émission et lui transmettait ceci ou bien est-ce réel. C’est comme si vous n’aviez véritablement que deux choix.

Corey : Tout à fait. Ce que vous avez dit est exactement ce que je disais. Ces sphères ne sont pas venues ici pour battre les Reptiliens mais pour créer un environnement où nous pouvons nettoyer notre bazar.

David : Tout à fait.

Corey : Et ils sont ici pour atténuer les énergies explosives qui viennent aujourd’hui et qui viendront dans le futur de notre Soleil.

David : Maintenant nous allons voir Tompkins dans une discussion au sujet du groupe de réflexion dans lequel il travaillait et d’un événement très drôle où était impliqué un appareil extraterrestre. Regardons.

* * * * * * 

PROCÉDÉS DE PROPULSION NON CONVENTIONNELS

William Tompkins : Quelle était la mission principale et qu’est-ce les gens faisaient dans le groupe de réflexion chez Douglas ? Un des domaines qui était très important était une chose avec laquelle ils sont venus et c’était “les Procédés de Propulsion Non Conventionnels”. Oh, mon dieu.

8a Douglas Unconventional Propulsion Schemes

Et donc, tout le monde devait travailler sur cela et tout le monde essayait de trouver une méthode différente de propulsion. Et c’est celui-ci. [Tompkins tient une épaisse série de documents attachés avec une grande pince.]

Cela parle de choses mises à jour dont nous pensions qu’elles étaient futuristes mais ce dont il était question c’était des connaissances sur différentes missions qui devaient être mises en œuvre.

Et j’ajouterais cette information, le Vice-président de l’Ingénierie a fait de moi le Diffuseur de la Recherche Spatiale, quoi que cela veuille dire, d’accord ?

Alors j’ai été coincé avec tous ces e-mails entrants qui provenaient des différentes organisations associées de chez Douglas. Une des choses intéressantes qui soient arrivées était à propos d’un groupe de gens au bord de la plage, qui se trouvait à seulement à quelques pâtés de maisons de là, un dimanche après-midi et un des ingénieurs managers de chez Douglas, y était avec sa famille.

9 Santa Monica Beach

Et ainsi donc chez Northrop, Jack Northrop avait construit ses nouvelles ailes volantes. Et il n’arrêtait pas de les agrandir de plus en plus. Il a jeté le vieux moteur à pistons et a mis un nouveau moteur à réaction.

10 Max Stanley

Et il y avait ce type nommé Max Stanley qui était le chef des pilotes pour les tests chez Northrop.

11 Test Pilot In Blue Flying Wing

Et ils étaient en retard sur leurs horaires de vols pour le bombardier aile volante B-49.

Il était environ 11:00, une belle journée et Max a allumé les moteurs et a décollé. Il prenait à chaque fois une moitié de plus que la piste parce qu’il renversait la clôture au bout de la piste. Au final, ils ont fini par laisser la clôture par terre.

12 Flying Wing Taking Off

Quoi qu’il en soit, il a volé vers le Sud et a tourné au-dessus de l’océan et il volait vers le Nord comme s’il revenait à la base aérienne d’Edwards dans le désert.

Cela voulait dire qu’il devait passer au-dessus de la plage de Santa Monica. Beaucoup de gens avaient vu les tests de vols.

Et à l’intérieur du cockpit, Max était avec son ingénieur de vol test, et celui-ci lui a dit, “Hé, Max, qu’est ce que c’est ?”

Et un petit OVNI était là et volait juste à côté d’eux – juste à côté de l’aile – d’accord ? À 3 mètres de l’aile.

13 Flying Wing And UFO 1

Et il a fait un doigt d’honneur à Max. Devant tous ces gens – toute la plage était couverte de monde – il s’est déplacé devant Max et Max l’avait à… 3 mètres de son pare-brise, d’accord ?

14 Flying Wing And UFO 2

Et il s’est retourné et a fait le tour, et venu par-dessous, au-dessus et à fait un tour, lui fait un autre doigt d’honneur et il est revenu encore une fois.

Ensuite il est parti, a fait un tour et revenu près de l’aile. Il a fait cela pendant environ 10 minutes.

Pendant ce temps, tout le monde sur la plage pouvait voir ce qui se passait parce qu’ils étaient seulement à 1800 mètres.

Et alors le manager de chez Douglas qui était sur la plage à ce moment-là et qui a vu cela bien entendu, savait ce qui se passait. Il m’a écrit une lettre et m’a décrit cela comme une contribution concernant les informations locales sur les OVNIs.

15 Memorandum 2 12 53

Et j’en ai eu deux ou trois chaque semaine de différentes zones et certains venaient de la base de test.

16 Memo Eye Witness Account Of A Flying Saucer

Nous avions donc beaucoup de données et nos données sont ensuite devenues une partie des informations qui sont arrivés dans ce document.

Et donc les 200 hommes du groupe de réflexion secret avaient des assignements différents en fonction de ce qui était là-dedans. [En montrant l’épaisse collection de documents]. C’est un peu de cette manière que les choses fonctionnées.

* * * * * *

David : D’accord, là, il décrit ce document sur les objets non identifiés et la propulsion non conventionnelle.

Dans son livre, il donne beaucoup plus de détails sur ce sujet, beaucoup plus que ce que nous avons vu là, et il a dit que cela a été le point de départ de la naissance du programme spatial.

Avez-vous jamais vu un de ces documents dans la tablette transparente intelligente ?

Corey : Il y en avait beaucoup qui étaient trop banals pour y prêter attention et je ne les ai pas lu. Mais il y avait… La plupart du temps, quand vous recherchiez quelque chose sur la tablette transparente intelligente, c’était des documents datant des années 40, 50, 60 et c’était simplement présenté comme… cela ressemblait à un document.

David : Il a mentionné que le document PM 624 examinait les différents types de systèmes de propulsion qui pourraient être développés dans le programme spatial. C’est réellement incroyable d’avoir ce genre d’histoire. Que pensez-vous qu’ils recherchaient ?

Corey : Et bien, cela dépendait. Si c’était pour un appareil qui était un vaisseau de réapprovisionnement, il n’allait pas avoir nécessairement besoin de, à moins qu’il ne voyageait avec un groupe de transporteur, il n’allait pas avoir besoin de rester avec beaucoup d’autres vaisseaux qui voyageaient de façon interstellaire s’ils travaillaient seulement dans le système solaire.

Vous savez, Ils ont différents types de propulsions. Il y a les voyages temporels, les unités de torsion, la propulsion électromagnétique. Et cela provient de différents groupes de non-terrestres.

Certains d’entre eux sont si avancés qu’ils utilisent les voyages temporels et qu’importe où qu’ils puissent être dans le temps et l’espace, [Corey claque des doigts], ils peuvent être ici et maintenant.

Alors s’ils mettent la main sur une de ces choses, oui, ils vont vouloir l’utiliser dans les programmes de l’ICC [Le conglomérat des Entreprises Interplanétaires] puisqu’ils ont les nouveautés technologiques les plus avancées. Ensuite, ils distribuent certaines informations aux autres programmes ou bien ils fournissent cette technologie afin d’améliorer les vaisseaux déjà existants.

David : Alors que si vous prenez un type qui est camionneur et qu’il conduit des navettes, vous ne voulez pas qu’il ait des capacités extraordinaires.

Corey : Tout à fait.

David : S’il essaye de s’échapper ou quoi que c soit, vous ne voulez pas qu’il soit capable de s’enfuir.

Corey : Oui. Habituellement, dans la plupart de ces appareils, il y a une fonction de retour-maison, si quelqu’un n’en fait qu’à sa tête, ils peuvent actionner un bouton et le vaisseau revient au point où il était parti.

David : Alors c’était assez drôle d’entendre l’histoire de cet OVNI qui a tourné autour de l’avion en lui faisant un doigt d’honneur. Maintenant, je suppose que vous et moi… Aucun d’entre nous n’est très clair sur le fait d’un occupant qui aurait présenté son doigt du milieu ?

Corey : On le dirait bien.

David : Ou bien un appendice convenable.

Corey : Oui.

David : Il semblerait bien. 

Corey : Oui. Habituellement, je dirais que c’était un pilote du Programme Spatial Secret. C’est une race à part. Si vous vous souvenez du film “Top Gun”, ces personnes sont si prétentieuses, arrogantes et pleines d’assurance. Multipliez cela par 100 parce ce sont les meilleurs des meilleurs. Ils volent dans l’espace. Ils volent dans des engins dont personne n’est autorisé à connaître l’existence.

David : L’époque de 1955 dont il parle chez Douglas Aircraft – à quel stade de développement en était le côté américain cette année-là ?

Corey : En 1955,  je ne pense pas qu’ils étaient si développés. Cela aurait pu être un des vaisseaux des séparatistes Allemands parce que c’est à cette époque que les vaisseaux des séparatistes Allemands se montraient.

David : Y avait-il des appareils Allemands qui auraient eu une vitre suffisamment transparente pour que le pilote puisse voir à l’intérieur ?

Corey : Je suis sûr qu’il y en avait. La plupart des appareils que les Allemands avaient et dont je suis au courant, ils utilisaient le système d’imagerie qui… l’extérieur était totalement solide et ils pouvaient voir à 360° et de haut en bas grâce au système d’imagerie qu’ils avaient à l’extérieur de leur appareil.

David : Hum. Bien. Il y a plus avec l’étonnant témoignage de Tompkins sur le légendaire père de la NASA, le scientifique expatrié Allemand, Wernher von Braun. Regardons.

* * * * * *

WERNHER VON BRAUN

William Tompkins : Je dois dire que les ingénieurs de chez Douglas étaient les meilleurs avec lesquelles je n’ai jamais travaillé. Ils étaient les princes.

Douglas était connu pour ces surfeurs. Alors quand von Braun est venu chez Douglas pour trouver pourquoi il avait perdu le contrat pour le IRBM et qui était le gars qui avait fait cela et qui était ce Tompkins…

17 Wernher Von Braun

Bref, il est venu… Le Vice-président de l’ingénierie est venu avec von Braun au deuxième étage. Je savais qu’il allait venir alors j’ai couru jusqu’à une planche à dessin. Et j’ai prétendu être en train de dessiner mais tout le monde savait que c’était faux.

Il a dû marcher à travers les 800 planches à dessin pour arriver jusqu’à Tompkins qui était au milieu. Je l’avais fait exprès. Il avait continué à avoir des retours de sous-traitants à propos de ce fichu surfeur californien et il voulait rencontrer ce surfeur.

William Tompkins

Mais nous avions probablement 40 de ceci dans notre paquet [il montre plusieurs documents] et il voulait savoir comment nous avions fait tout cela.

Il y en avait un parmi eux qui était très chouette, et c’était à propos de l’Allemand V-2, c’était une petite blague désobligeante.

Alors la secrétaire l’a apporté et me l’a tendu pendant qu’il était là et elle voulait que je lui dise comment j’allais traiter cela.

Mais en fait il était venu parce qu’il voulait vraiment savoir comment ce groupe d’hommes qui étaient de simples surfeurs – faisant de l’usurpation ou quoi que ce soit… Et il est reparti avec la queue entre les jambes. Cela a bien marché.

* * * * * *

David : Est-ce commun qu’il y ait ce genre de blague à l’intérieur d’une installation comme celle-là face à quelqu’un de haut rang comme von Braun et où il lui est montré une illustration insultante ou quelque chose à propos de son propre travail.

Corey : Beaucoup de ces ingénieurs sont des personnages mais pour ma part, c’était assez effronté.

David : Oui, je veux dire, j’imagine que dans les choses dont vous nous avez parlées, l’ambiance était si oppressante, que l’idée de faire un pied de nez à votre supérieur n’aurait pas été conseillée.

Corey : Oui, cela n’est conseillé dans aucune situation. Ah, ah, ah.

David : Ah, ah, ah. Très bien. C’est tout le temps dont nous disposons pour cet épisode. J’espère que vous vous êtes amusé à voir tout cela. C’est vraiment étonnant de revenir en arrière et de constater le nombre de confirmations que nous avons sur les sphères géantes, le confinement du système solaire, ce qui se passe vraiment dans l’ordre du jour des sphères, l’éternuement solaire, les Dracos.

Il y a eu beaucoup de choses qui ont été couvertes. C’est la “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je vous remercie de nous avoir regardés.


Politique d’utilisation : S’il-vous-plaît, ne publiez qu’un tiers de cet article et ajoutez un lien pour cette page, pour la suite du texte. Vous pouvez citer des portions de l’article. Il serait grandement apprécié que ceux qui publient cette information suivent ce critère.

Loading...