L'INCROYABLE HISTOIRE CONTINUE ( Partie 2 )

Rense Radio Interview avec William Tompkins, le Maj. George Filer & Frank Chille – 4 mai 2016


admin    12 mai 2016

moonbase.jpg

Listen:

(start at 01:15)

 Jeff Rense: OK... et nous sommes de retour. Avec des trucs étonnants comme promis. Nous parlons à Bill Tompkins, et je ne sais pas quoi vous dire, mais cet engin apparemment Allemand est extraordinaire. Et ce n'est pas le seul. Y-a-t-il autre chose que vous voudriez ajouter, au sujet de cette soucoupe volante Allemande qui est armée...?

GermanDiscWWII

William Tompkins: Seulement qu'il y en avait sept classes, de formes semblables. Certains avaient la partie supérieure plus petite, et la conception de base a été utilisée pour presque tout. Et puis, ils avaient un tas de types totalement différents - même des formes différentes sur lesquelles les Allemands travaillaient - pas seulement des circulaires.

En fait, je pense que nous pourrions aller à l'une des autres illustrations que...

Rense: Oui...laissez-moi dire quelque chose d'abord ici. Si vous, les gens qui êtes en ligne, faites une recherche Google, tapez «solar» (S O L A R) «Warden» (W A R D E N), Solar Warden, et allez ensuite sur «Image». Je veux que vous regardiez la rangée supérieure. Ce que vous. . . vous ne pourriez pas inventer cela à l'heure actuelle, Bill, . . .

Tompkins: Tout à fait d’accord.

SolarWardenProject

Rense: Dans la rangée supérieure il y a six images. Les deux du milieu sont la même photo. Il y a juste une différence dans le contraste de lumière. L'une a un très bon contraste. Ce que ça montre, est ce qui semble être une immense cale sèche de construction de navires, peut-être à Newport News.

Ça se trouve à l'extérieur. Il y a des passerelles aériennes, de lourdes constructions en acier au-dessus pour soulever des poids. On voit une grue à la gauche.

Mais en-dessous, entre ces grues, qui semblent être à quelques centaines, 300 pieds, du sol - de ces passerelles aériennes, qui traversent au complet, d'un côté à l'autre de cette baie de navire, cette cale sèche, il y a un énorme engin dans cette cale sèche, en plein dans les dernières étapes de construction.

Ceci n'est PAS un navire. C'est un vaisseau spatial...!

Tompkins: Oui, monsieur.

Rense: C'est énorme. Si besoin, pour ceux d'entre vous qui ne peuvent pas le voir, cela ressemble plutôt à une longue miche de pain français, mais plus grand, un peu plus plat. C'est tout en acier. C'est en métal. Il est allumé. Il y a des lumières dessus, des lumières en dedans. Étranges endroits pour les lumières. Et vous pouvez voir la construction. Vous pouvez voir des gens - de minuscules petites gens en-dessous de l'appareil.

Si cela est une image légitime, et il suffit d'une seule...si cette image est légitime, cela répond à chaque question que vous pourriez demander, au fond, au sujet de ce que Bill nous raconte. C'est vrai? Si cette image est réelle, alors tout cela est vrai. Cela ressemble exactement à un vaisseau spatial. Encore une fois, je suis dans la recherche Google, «Solar Warden / Images", rangée du haut, les deux images du milieu. Regardez. C'est vraiment incroyable.

Tompkins: S'il vous plaît, amenez-les sur l'écran...

Rense: Je les ai. Je ne peux pas le mettre en place. Je le mets sur la page de photos que nous avons pour votre visite ce soir. Et ce sera dans la page des photos.

Tompkins: Oui, j'ai vu cette photo et elle est réelle.

Rense: Mon dieu, si cela est vrai... C’est un énorme engin. C'est aussi grand qu'un porte-avions.

Tompkins: Oui, ça l’est.

Rense: Eh bien, et puis il y a. . .

Tompkins: Il n'y a pas de pont d'envol.

Rense: Non, bien sûr que non. C'est rond. Et puis il y a une autre image de ceci dans une installation souterraine et d'une forme très étrange. Vous en avez parlé, il y a un instant. Cela a sur le dessus, des angles très étranges. C'est bizarre. Je ne sais pas quoi vous dire.

Les Solar Warden.

Mais celles-ci. . . Cette photo en particulier. . . Si c'est réel, quelqu'un l'a pris, l'a faufilé dehors, et son implication est stupéfiante. Il semble que ce soit comme au crépuscule. Il y a un peu de soleil qui se reflète sur le côté droit. Vous le verrez. Solair Warden . Recherche Google. Images. Rangée du haut, au centre.

Il y en a deux images de cette chose. Il n'y a pas de navires de la Marine pour la navigation sur l'océan. En aucune façon. D'accord, allez-y. Je suis désolé de m'attarder sur ce sujet, mais c'est magnifique. Allez-y, Bill, s'il vous plaît.

Tompkins: OK. C'est une excellente photo, ainsi que toutes celles qui sont là. D'accord. Peut-être pouvez-vous en tirer l'image qui a le porte-avions...

Rense: Nous allons . . . Que voulez-vous dire? Attendez, tiens. Nous avons cinq photos sur notre page de photos. Et je ne sais pas si nous avons ce que vous mentionnez en ce moment. Laissez-moi regarder. Un, deux, trois . . . Ok,

Tompkins: C'est en couleurs.

Rense: C'est en gris et noir? Non, c'est. . . Ce sont des cruisers avec des tourelles dessus, ça ressemble à ça.

Tompkins: Okay. D’accord, nous allons parler de celle-là. Parlons de celle-là. Sortez-la tout le monde.

Rense: Oh, Parlez-vous de l'USSS Hillenkoetter?

Tompkins: Oui, mais nous pourrons le faire plus tard.

Rense: D’accord.

Tompkins: Parlons de ces deux-là.

Rense: Oui, il y en a deux - photos numéro 1, 2, 3, 4, 5 dans notre petit tableau, parce que je mets une autre photo avec croix gammées allemandes ci-dessous de la première, dont nous avons parlé, avec un sommet arrondi, non pas celle avec le semblant de tourelle - une autre image tout simplement sensationnelle.

Sont-elles réelles...? Je ne sais pas...mais elles sont très provocantes. D'accord. Allons au numéro 1, 2, 3, 4, 5. . . Il y a deux éléments qui ressemblent à des cuirassés de l'espace, c'est à ça qu'ils ressemblent.

Tompkins: Ok. Ce sont essentiellement des transporteurs de cruisers de type shapecraft. Ils ont aussi des ponts hangar pour les aéronefs chasseurs. Et les versions de ces deux-là sont ce qu'on pourrait appeler, un porte-avions d'atterrissage d'assaut, que la Marine utilise maintenant.

Et ceux-ci sont ensuite utilisés comme supports d'assaut avec des Marines à bord, et ils ont de grands hangars à l'intérieur au-dessous. Mais ils opèrent également en tant que véhicules d'attaque, de sorte que, si vous les considérez comme si c'était une mission de la Marine sur la Terre, ils auraient des capacités d'attaque, et un grand pont hangar. Et ils auraient de petits vaisseaux qui amèneraient les chars d'assaut à terre.

Rense: Ce sont des LST (Landing Ship Tank), ou des navires de débarquement de tank?

Tompkins: Non, ce ne sont pas des débarquements de tanks. Ces véhicules sont ce que vous classeriez comme un porte-avions de la Marine, que nous avons, et qui sont appelés des transporteurs d'assaut de terre. Et nous en avons beaucoup de cela. Ils ont 800 pieds de long, et ils fonctionnent comme des véhicules d'attaque de la Marine. Donc, ils ont des ponts hangar à l'arrière.

Rense: Ils opèrent dans l'océan, et ils fonctionnent dans l'espace. Est-ce que c'est ce que vous êtes en train de dire?

Tompkins: Eh bien, ce que je vous dis, est que, ce que nous avons ici, et que vous regardez, est la version de l'espace de vos transporteurs d'assaut de terre de la Marine Américaine.

Rense: Ok. C'est la version de l'espace. Compris, d'accord.

Tompkins: Ceci est une version de l'espace. Maintenant, vous remarquez qu'il est en quelque sorte aérodynamique. Et bien sûr, tout le monde dit, nous n'avons pas besoin d'aérodynamie dans la galaxie. Nous n'en avons pas besoin.

Rense: Vous en avez besoin si vous êtes dans l'eau par contre.

Tompkins: Eh bien, Oui, mais vous n'êtes pas dans l'eau non plus. Mais si le véhicule va avoir à entrer dans l'atmosphère d’une planète, à cause de leur incompréhension, il doit avoir une forme profilée.

Rense: Je vois. Dans l'atmosphère de toute planète, il faudrait une capacité aérodynamique, et c'est ce que vous montrez. Oui, OK...

Tompkins: Voilà ce que vous montrez ici. Et donc beaucoup de gens disent, sur certaines des autres configurations que j'ai, de d'autres, différents, et dont nous avons fait la conception, ils sont aérodynamiques. Et ceci est un véhicule spatial qui fonctionnerait comme les Marines feraient là-bas, et la plupart des missions que nous avons conçues pour la Marine. Pour la Marine de l'espace, dans cette équipe secrète de chercheur, il y avait des véhicules spatiaux d'assaut de terre pour atterrir sur des planètes, qui participaient à la guerre.

Rense: Uh huh...

Tompkins: Voilà donc ce que vous avez ici. Deux versions de ceux-ci. Ce ne sont pas des copies. Ils sont différents. Et ils avaient des systèmes d'armement similaires.

Rense: D’accord. Wow... Ils me rappellent les modèles que vous pourriez avoir construits étant jeune. Je veux dire, parfaits...!

Tompkins: Oui. J'aurais bien aimé. . . et j'ai des modèles futuristes dans cette collection et c'est fou. C'est vraiment. . . 303 modèles de navires, allant d'il y a 204 ans dans la Marine, et ce, jusque dans l'espace. Wow...!

Ok, pourrions-nous aller à la grande forme tubulaire extraterrestre?

Rense: Oui, bien sûr, le USSS Hillenkoetter.

USSSHillenkoetter

Tompkins: Oui. Le Hillenkoetter.

Rense: Hillenkoetter. D’accord, maintenant, cela ressemble à un engin en forme de cigare traditionnel avec quatre. . . une, deux, trois, quatre, cinq coupoles sur l'extrémité. Quatre sont arrondies, en haut, en bas, de côté, puis le bout est arrondi aussi. Voilà ce que nous appellerions, je suppose, un cigare, faute d'un meilleur terme. Qu'est-ce que nous regardons?

Tompkins: Okay, c'est un transporteur spatial de vaisseaux, et quand Frank et moi, parlions plus tôt aujourd'hui, lui sur son ordinateur, a fait sauter le trou dans le côté de celui-ci - le trou rectangulaire près du milieu.

Rense: Uh huh...

Tompkins: Et en fait, si vous regardez, ce que vous avez extrait, vous pouvez voir que vous êtes sur un pont hangar et vous pouvez y voir quatre véhicules.

Rense: Je peux à peine les voir. Oui.

Tompkins: Et donc, c'est une illustration intéressante. Et, encore une fois, vous pouvez compter. . . Je pense qu'il y a neuf sections que vous pouvez voir en fait. Ils en ont fait une excellente illustration là. Et vous pouvez voir les différentes sections.

Rense: Excusez-moi, Bill, est-ce que les sections sont assemblées comme les Allemands le faisaient pour construire leurs sous-marins durant la guerre?

Tompkins: Oui, c'est la façon dont nous assemblons des sous-marins. Et c'est la façon dont nous assemblons les navires.

Rense: Ok.

Tompkins: Mais vous devez comprendre, que vous jouez avec un véhicule de presque 1000 pieds de long ici et donc, les sections tubulaires. . . Ceci est très intéressant qu'ils aient utilisé celui-là, parce que c'est la structure la moins chère que vous pouvez utiliser.

Si vous regardez le vieux transporteur 4-moteurs de Lockheed, que nous avions dans les premiers temps dans ce pays, le fuselage était profilé. Il avait quatre moteurs et trois gouvernails et il était aérodynamique. Et puis vous regardez le Boeing. . .

Rense: Était-ce comme le Super Constellation, le Lockheed?

Tompkins: Oui. Super Constellation de Lockheed. Ok. Ensuite, si vous regardez le DC4 que Douglas avait, c'est un grand tube. Vous savez? On n'a pas besoin que la chose soit aérodynamique, mais ils ne s’en préoccupaient pas vraiment chez Lockheed. Et chez Douglas, c'était de produire la chose la moins dispendieuse. Alors la philosophie se manifeste dans la conception que vous regardez. Cela n'a pas à être profilé, parce que cela va opérer seulement dans la galaxie. Donc, pas besoin. . . Cela ne va jamais atterrir.

Rense: Je comprends. Ils allaient envoyer les petits navires en bas. Certain.

Tompkins: Oui. Il est donc différent de celui des deux photographies que nous venons d'examiner.

Rense: D'où vient cette image, Bill? Le savez-vous?

Tompkins: Je ne sais pas d'où vient celle-ci, mais c'est l'un des dizaines de ceux, qui ont parfois des formes très différentes.

Rense: Uh huh...

Tompkins: Okay? Ce qui est leur. . . [c'est] le porte-aéronefs de l'espace Il prend la fonction d'un porte-avions de la Marine des États-Unis et il est beau, ils vous ont montré le nouveau au bas de l'image, parce que vous pouvez comparer la taille.

Rense: Wow...! Eh bien cela me rappelle. . . Oui, je vois la comparaison de taille. Cela me rappelle les images qu'un autre en Angleterre avait. Vous rappelez-vous ce gars, George? J'avais l'habitude de présenter ses trucs tout le temps - ses vidéos. Il avait un télescope et il y a accroché jusqu'à une caméra vidéo. Frank, vous les avez probablement vues.

Beaucoup, beaucoup de séquences de ce qui semblait être un énorme engin en orbite autour de la Terre. Très long. Ils n’étaient pas aussi élégants que le Hillenkoetter, mais ils étaient gros. Ils étaient différents. Ils étaient, de toute évidence, des constructions d'un certain type qui se promènent là-haut. Vous souvenez-vous, George? Ce mec . . . J'ai oublié le nom du gars. J'avais l'habitude de présenter ses images tout le temps...

Maj. George Filer: Oui, J'en ai vu quelques-unes.

Rense: Oui, elles étaient très intéressantes.

Frank Chille: Jeff, l'illustration est basée sur les photos que Gary McKinnon a pu voir, quand il a piraté la base de données de la Marine Américaine.

Rense: Ce Hillenkoetter?

Chille: Oui, le Hillenkoetter. Et c’est également basé sur les commentaires de Corey Goode, qui a aussi vu cet aéronef.

Rense: Ok. Ceci est un dessin de conception de ce qui présumément, est en train de se promener autour. Donc, c'est proche de la réalité. Ce n'est pas une photographie. Ce n'est pas tiré d'un plan.

Chille: Non.

Rense: Cela a été dessiné selon des témoins oculaires, et ce que McKinnon a apparemment téléchargé, d'après ce que vous avez dit. Je ne savais pas qu'il l'avait fait.

Chille: Oui. McKinnon a déclaré que l'engin a coûté 25 milliards de $. Je pense qu'il contient quelque chose comme 400, près de 500 hommes. Et le poids en est quelque chose comme 100,000 tonnes.

Rense: Gary vous a dit cela?

Chille: Eh bien c'est ce qui est dessus - l'information qui est là.

Rense: Oui, Je ne peux pas le lire. C'est très petit.

Chille: Il a extrait ceci de la base de données. Vous auriez à le nettoyer.

Rense: Oui. Maintenant, McKinnon. . . J’ai toujours senti, et je suis sûr que vous les gars serez d'accord, ce McKinnon a vu beaucoup plus qu'il en dit, et c'est pourquoi ils ont passé 10 ans à essayer de l'extrader, pour le faire venir ici pour le tuer. Il en savait trop. Il a vu trop de choses, quand il est entré au Pentagone.

Chille: Il a identifié deux des groupes des Solar Warden. Le premier était le Hillenkoetter, qui a été nommé d'après le premier Directeur de la C.I.A., et le second, qui est le blanc, sont ceux des LeMay. Il fait partie de LeMay, le groupe de combat Curtis LeMay.

Rense: Uh huh... Ok... Très bien. Tout d'abord, revenons Bill Tompkins. Nous examinons donc l'Hillenkoetter, et nous voyons en dessous, le USS Gerald Ford. La taille énorme de cette chose. La flotte spatiale Solar Warden des États-Unis. D'accord, allez-y, Bill, s'il vous plaît.

Tompkins: Ok. Ce qui m'intéresse vraiment dans les photographies, c'est comme l'ensemble de ceci. Mais ces lumières colorées, rondes, en avant, ce qui est à droite, puis ensuite, sur mon image, c'est coupé à l'arrière. Mais ceux-là ne sont pas comme des demi-cercles. Ce sont presque des cercles complets. Tous les cinq dans la courbure, à l'avant, et les cinq en.. .

Rense: Eh bien, ils ressemblent à des balles de golf...

Tompkins: Oui. Ils sont des globes pleins – des globes presque complets. Ils sont centrés et équilibrés à partir d'une très petite zone à l'intérieur.

Rense: D’accord.

Tompkins: Maintenant, ça, ce sont des armes. Et la meilleure façon de le dire est, que c'est leur système de protection pour le véhicule, et il est, et offensif, et défensif. Il n'y a pas d'autres canons. Il n'y a pas de tourelles.

Ceux-ci doivent être, de toute évidence, quelques sortes d’armes à énergie, qui se propulsent d'eux même vers l'extérieur. Ils les ont choqué.

Tompkins: Oui. Et donc vous avez ça, mais vous ne disposez pas des tourelles comme nous l'avons vu dans les autres photographies.

Rense: Oui. Oui.

Tompkins: En fait, vous ne pouvez pas dire si c’est. . . où est l'avant, ou l'arrière. Et sur la photo, vous pouvez voir les différentes sections et il y a des découpures ou échancrures le long du creusé

Rense: Oui.

Tompkins: Et il y a un type de gaz, ou quelque chose, qui sort du centre du véhicule. Et sur la photographie, vous pouvez le voir sortir du haut et du bas. Donc, cela fait partie d'un autre système de rétention d'arme. Ce n'est pas un véhicule endommagé. Cela ressemble à une situation de commande radar qui fonctionne en fait, à des distances extrêmes de ce véhicule.

Il est extrêmement intéressant de noter que, de ce qu'ils ont montré dans la photographie, ils ont montré une sorte de bleu, d'un bleu clair, dont le rayonnement se faire remarquer. Vous pouvez mieux voir ceci dans le bas. Cela sonde en éventail, à des milliers de milles. Cela leur donne à la fois toute les informations, puis les envoi aux armes qui sont à l'avant et l'arrière.

Rense: Huh...

Tompkins: C'est fou. Et pour la boule, si vous regardez à l'avant, vous pouvez réellement en voir la structure descendre et ce n'est pas entièrement aérodynamique à ce point. Il y a une découpure, parce que la boule est plus petite que la structure du fuselage de l’avant. Et ça tourne. Vous parlez d'un tout autre type d'armes.

Ceci est une très belle illustration pour montrer les véhicules des Solar Warden.

Rense: Wow... En effet... Nous en avons encore une à regarder. Une image de plus.

Tompkins: Oui.

Rense: Voilà l'objet ressemblant à un long stylet avec comme un top. Il y a trois rectangles blancs sur la surface plane du dessus.

Tompkins: Oui, est-ce que tout le monde a vu ça...? Ça dit: “U.S. Navy”.

Rense: Oui. C'est gris. Nous devons maintenant faire une pause pendant une minute, Bill. Restez en ligne. Nous allons revenir J'ai quelques photos à ajouter à ce groupe. Et pour vous, qui êtes en ligne, vous pouvez recharger et y jeter un coup d'oeil aussi. WOW...! Restez en ligne. Je reviens tout de suite.

(23:08~24:04 – PAUSE)

Rense: Ok, revenons à notre invité spécial M. William Tompkins avec Frank Chille et George Filer. Bon, maintenant, la photo que je montrais sur Google, de ce qui semble être un énorme vaisseau en construction dans une cale sèche, est également inscrit sur une page intitulée «Imaginary Vessels».

Maintenant, on dit que c'est un CGI. Alors, cela ne signifie pas nécessairement quoi que ce soit. Il se pourrait que ce soit une vraie photographie, et quelle est la meilleure façon de discréditer une vraie photographie? C'est de l'appeler «concept art infographique», et de la cacher quelque part sur l'Internet, où les gens peuvent la trouver. Ils vont alors dire: «Ah, la voilà. D'abord, ce n'est même pas une vraie photographie.»

Je n'ai pas de réponse pour vous. Je vais envoyer ceci à Frank et George et ils peuvent y jeter un coup d'oeil et vont aussi vous revenir là dessus, Bill. Mais le point est que, ce que vous avez décrit plus tôt, quant à la façon dont les énormes vaisseaux ont été construits ici sur le terrain à Newport News, et dans des cavernes souterraines, ressemblerait très bien à quelque chose comme ça.

Voilà ce à quoi cela ressemblerait. Donc, je pense que, c'est une chose à garder à l'esprit. Que ce soit du CGI, ou peut-être une image réelle, je ne sais pas. Mais je dois aller dans les archives avec cela, parce que c'est la façon dont nous faisons les choses ici..

Ça c'est une image fascinante. Et c'est ce à quoi ça ressemblerait, si c'était fait sur un chantier naval où ils construisent des porte-avions, ou en sous-sol avec le matériel et les structures amenés là-bas, et montés pour construire ce genre de choses.

Ok, c’est juste Frank?

Chille: Oui, et je tiens à dire que ses capacités d'observation sont aussi extraordinaires que jamais, Jeff.

Rense: Quels capacités?

Chille: Ha, ha. Sa capacité de percevoir des choses dans cette illustration. Quand je lui ai parlé aujourd'hui, il voyait des choses et j'ai dû agrandir l'image pour voir ce dont il parlait.

Rense: Je vois.

Chille: Il était capable de les voir.

Rense: Oh, Oui. Oui, Oui.

Chille: Il a un esprit très, très pointu.

Rense: Effectivement. D'accord. Revenons à Bill Tompkins. Bill, encore une fois, pour nos auditeurs, je déteste demander leur âge aux gens... Quel âge avez-vous donc?

Tompkins: Eh bien, j'aurai 93 ans le 30 de ce mois.

Rense: Cela signifie que je serai encore sur les ondes quand j'aurai 93 ans. Très bien. C'est bon. Super. Félicitations, pour cette contribution extraordinaire et étonnante et pour cette vie merveilleuse que vous avez eu. D'accord. Continuons avec notre conversation. Donc, nous pouvons revenir à cet engin que nous avons en photos et dont vous avez commencez à parler. Il y a les trois rectangles blancs sur le dessus de ce qui ressemble à une sorte de partie de stabilisation de l'aile, ou une partie élévateur de l'engin. Je ne sais pas ce que c'est.

USNavyManta

Tompkins: Okay. Ce qui est juste à l'avant et légèrement pointu, c'est un radar rond de la Marine Américaine - un radar de navire de type Grumman.

Rense: Je vois.

Tompkins: Il dispose d'une antenne qui tourne sur elle-même. Mais il y a aussi les plaques qui sont là pour un but différent, les plaques blanches rectangulaires sur le dessus. C'est monté sur un stabilisateur vertical. C'est juste une structure qui le tient. Donc, il n'y a pas d'ailerons (?) Ou de gouvernails ou quelque chose comme ça. C'est juste une structure de soutien qui est là-haut.

Rense: Oh, alors . . . Ce que vous dites, c’est que ce long triangle avec le drapeau Américain dessus; soutient cette aile plate AWACS ou assemblage radar du dessus.

Tompkins: Oui, c’est son support.

Rense: Je regarde derrière ça. . . Je peux voir l’arrière avec ma loupe. Ok.

Tompkins: Okay. Je regarde aussi de mon côté, ici. Quoi qu'il en soit, il est intéressant que vous puissiez voir cela, oui, cela c'est un véhicule de la Marine, parce que vous pouvez voir sur le bout des ailes qu'elles ont une fissure là où elles se relèvent pour entrer à l'intérieur du hangar - si vous regardez de près, en particulier celui sur le côté gauche.

Les quatre grands trous sur le dessus à l'avant, puis les huit plus petits, ce sont pour deux différents types d'armes au laser. Ils ont donc fait. . . Il n'y a rien, sauf un faisceau qui en sort, mais cela produit une certaine quantité de température, et donc elles doivent avoir une grande ouverture. C'est juste deux systèmes d'armes différentes, et il n'y a pas de tourelle ici pour cibler l’objectif. Vous tournez le véhicule pour faire face à la cible.

En fait, c'est. . . Ce serait un type de véhicule à mission deux en un, un genre de véhicule d'attaque, lequel, avec ce que vous avez sur le dessus, vous donne toute l'info radar sur toute la région. Mais alors donc, vous avez les armes pour l'utiliser comme véhicule d'attaque. Maintenant, j'ai remarqué aussi qu'ils avaient le. . . Sur le dessus à l'avant, ils ont des capteurs, exactement comme ceux que vous avez sur le dessus du toit de votre maison pour l'électricité. Donc, ils fonctionnent partiellement avec la puissance du soleil.

Rense: Donc, ceci est un vaisseau spatial.

Tompkins: Oui.

Rense: Maintenant, j'ai une question. Pourquoi forceraient-ils ce vaisseau à se placer à un angle droit de 90 °, de ce qu'il poursuit?

Tompkins: Ok. Cela ne devrait pas. . . En fait, ils feraient face à la cible. Cela serait opérationnel dans les atmosphères. . .

Rense: Oh, Ok. Oh, c'est un aéronef atmosphérique. Ok.

Tompkins: Oui, mais il serait . . . De son vaisseau-mère, dont il n'a aucun problème de sortir, il en sort, accompli sa mission d'attaque et remonte au vaisseau-mère. Mais il y a une chose intéressante, que je ne comprends pas, je pense... Si vous regardez à la fine pointe autour - c'est noir, le long sur le côté principal de la structure de la coque, il y a un espace noir. Maintenant, ceci avait l'habitude d'être un . . .Ça servait à débarrasser le véhicule de la glace dans l'atmosphère. Et c'est assez intéressant, parce que nous avons utilisé cela sur un grand nombre d'avions différents pendant longtemps. Et cela a fait son temps. Nous ne l'utilisons donc plus. Donc, apparemment, cela a un autre but. Cela ne sert plus à se débarrasser de la glace.

Rense: Est-ce . . . Est-ce . . . Qu'est-ce qu'on regarde ici, une photo ou un modèle?

Tompkins: C'est un modèle.

Rense: Oui.

Tompkins: Je suis sûr. Oui. C'est un modèle.

Rense: Juste pour que les gens comprennent. Je ne . . . Oui, d'accord. Donc, ce serait quelque chose qui pourrait voler dans l'atmosphère comme système d'armes défensives de périmètre.

Tompkins: Oui, mais il pourrait également opérer dans l'espace.

Rense: D’accord. Eh bien, ils ont besoin d'avoir un pont quelque part pour être en mesure de regarder, je pense, mais peut-être pas.

Tompkins: Ha, ha...

Chille: Jeff, il en est également ressorti . . .

Tompkins: Non, ils n'ont pas besoin de fenêtres.

Rense: Que dites-vous Frank?

Chille: Ça m'est venu d'un site qui montre d'autres vaisseaux et véhicules des Solar Warden.

Rense: Oui.

Chille: Donc, ça vient du même site.

Rense: Je vois. D’accord. Okay. Très bien. D'accord. Continuons, Bill. Ceci est incroyable. Nous avons examiné toutes les photos. J'en ai ajouté une couple pour les gens en ligne. Avez-vous lu beaucoup sur cela, Frank? Si vous retournez sur cette page à nouveau, vous verrez les autres photos que j'ai ajoutées.

L'une est une autre variante de l'engin volant Allemand - en fait une photo couleur, ce qui est sacrément bon, pour quelque chose qui devrait être âgé de 70 ans. Donc, je ne sais pas. Ils ont tous les trois, les mêmes globes en périmètre, ainsi que nous allons les appeler, en bas de l'engin, comme le Adamski. Ils sont ronds, lisses sur le dessus, et en dessous. Et il y a au centre, un demi-globe beaucoup plus grand.

Et à l'arrière-plan de cette photo, c'est intéressant, il y a quelque chose qui ressemble à cela peut être. . . Cela peut être un DC-3, bien que la queue soit coupée. Ce n'est pas . . . C'est quelque chose semblable à un McDonnell DC-3 - en arrière-plan, qui. . . Ils étaient disponibles dans les années 40. Ils furent les premiers avions à la fin des années 30' en fait. Intéressant.

Chille: Jeff, Je peux faire un commentaire...? Bill m'avait parlé aujourd'hui de l'aéronef Allemand qui avait 250 pieds de diamètre. Il a déclaré que les agents avaient ramené des photographies d'un engin de cette taille avant 1939, et leurs premiers systèmes de propulsion étaient électromagnétiques et puis, ils ont changé pour l'anti-gravité. Et il a dit qu'ils utilisaient ce type de vaisseau pour aller sur Mars, et aussi pour aller visiter quelques-unes des lunes de Jupiter. Je veux dire, peut-être que Bill voudrait en discuter plus en détail.

Rense: D’accord. Ça va pour moi. Voyons. . . Allez-y Bill, parlez-nous des premiers voyages hors planète. Et puis, parlez nous de ce qu’il y a sur Mars, selon vous.

Tompkins: Ok. En fait, Mars est une base depuis longtemps, et pour beaucoup de choses différentes, autres que juste la recherche normale pour les géophysiciens.

Rense: Oui.

Tompkins: Les installations sont plutôt souterraines, mais il y a sur la planète, des vestiges de bâtiments anciens, tout comme sur la Lune.

Rense: Il y en a tout partout.

Tompkins: Sur la face cachée de la Lune.

Rense: Il y en a partout.

Tompkins: D’accord... Il y en a partout. Ils ne cessent de camoufler cela dans les photographies qu'ils libèrent au public, mais tout le monde, avec un bon télescope peut regarder. Donc, vous savez, les astronomes, ils savent ce qui se passe.

Rense: Eh bien, vous pouvez allez voir ce lien dans mon lien 'Sightings', sur ma page d'accueil à Rense et cliquez dessus. Il y a beaucoup de liens vers des images de Mars venant de Curiosity et les débuts de Rovers, qui ont été mises là et. . . Et plus vous regardez ces photos, plus vous voyez. C'est vraiment tout à fait étonnant. D’accord, Bill, continuez. Désolé.

Tompkins: Il y a de grandes constructions d'installations sur Mars, et qui viennent de différentes entreprises de l'aérospatiale, comme des installations sur certaines constellations, par exemple, la North American Aviation. Ça, c'est un bon exemple.

Dans mon livre, j'ai un bloc de schéma-type sur la façon de documenter un des systèmes d'armes pour l'Armée de l'Air et la Marine. Cela a fait que vous, - vous le voyez dans le livre, - mais il est intéressant de noter que cette approche, après que j'aie quitté Douglas...aie été viré de Douglas, le Dr Debus m'a récupéré et m'a donné une position dans l'ingénierie chez l'entreprise North American. Et donc, j'ai pris mon bloc diagramme et beaucoup d'autres choses de Douglas, et je les ai remis à North American.

Et l'une des choses que j'ai pris était ce bloc diagramme. Donc, récemment, j'ai mis la main sur l'un des bloc diagrammes de North American, bloc que Frank m'a envoyé. Et que beaucoup d'entre vous ont vu. C'est une administration à la fois horizontale et verticale.

Et ce que c'est en réalité - c'est un schéma synoptique d'une société commerciale, qui avait l'habitude de construire des avions et des véhicules spatiaux pour aller à nos satellites. Ils sont donc dans l'entreprise, mais une partie de la gestion chez North American voulaient faire l'exploitation minière sur Mars. Et bien sûr aussi, l'exploitation minière sur les planètes des autres constellations et leurs lunes.

Et donc ils ont mis sur pied un excellent programme, qui est dans cette illustration de tous les blocs diagrammes, qui dépeint tout ce que vous avez à faire, en plusieurs phases. Vous ne pouvez pas aller à la phase suivante, tant que vous n'avez pas complété le bloc diagramme de la phase précédente. Et ils en ont fait ainsi pour une entreprise sur Mars, pour extraire des matériaux miniers sur Mars, puis les vendre. Les vendre à d'autres gens dans la galaxie. Et c'est une entreprise commerciale, dans laquelle dans l'espace, beaucoup d'entreprises de l'aérospatiale se sont lancées.

Ainsi, les installations de Mars ne sont pas seulement des installations militaires, elles sont commerciales pour l'extraction de différents matériaux. Parfois, nous ne faisons pas. . . Nous pensons que tout est une question de mission militaire, mais si vous revenez à mon livre, dans la première partie, nous avions parlé dans l'équipe secrète des chercheurs, de la conception de programmes d'exploitation commerciale dans la galaxie, avec les peuples des autres constellations d'étoiles. Et cela faisait partie de notre quête.

Nous n'en sommes pas venus uniquement avec un système d'armes - comment le fabriquer, sortir et aller lutter contre des gens. Et je pense que ces opérations commerciales, certaines d'entre elles, sont plutôt bonnes. Mais comme nous le savons, une partie de la gestion sur Mars, ont fait la mauvaise chose et ils ont fait venir là-bas des gens, qui y travaillent comme esclaves. Ils travaillent comme des esclaves, malheureusement, et cela a été fait aussi dans la galaxie, par des sociétés Américaines. Et ils n'auraient pas dû faire ça.

Et cela fait partie de ce que nous essayons de corriger. Et c'est l'une des choses que nous essayons de corriger avec la Divulgation. Mais il y a toutes sortes d'installations sur Mars. Et tout comme sur la Lune, les extraterrestres y ont toutes sortes d'installations, et il y a différents types d’extraterrestres utilisant cette planète pour leurs agendas.

Je ne veux pas entrer là-dedans, mais je dis simplement que, lorsque nous abordons ce sujet, nous devons tenir compte également des opérations commerciales, et quelques-uns de ces gens ont fait du mal. Mais normalement, si nous pouvons nettoyer ces opérations et l'esclavage, lequel se pratique aussi par d'autres extraterrestres dans la galaxie, c'est de bonne augure.

Certains disent, "Gee, North Américan n'aurait pas dû faire cela." Eh bien, nous étions ceux qui étaient là-bas. Les opérations réelles en ce sens, étaient très éloignées de la planète, et ils ont essayé de les rendre moins coûteuses, et ils l'ont fait. Poursuivons.

Rense: C'est très intéressant. d’accord. Il nous reste environ cinq minutes. Revenons à George ici en premier. George, quelles sont vos pensées.

Filer: Eh bien, ce sont beaucoup de choses étonnantes. J'ai vu les exploitations minières, tant sur la Lune que sur Mars, sur diverses photographies. J'ai toujours pensé que c'était extraterrestre, mais je suppose qu'elles auraient pu être les nôtres. Cette image de ce qui ressemble à un vaisseau spatial, est très révélatrice.

Rense: Celle que je vous ai envoyée?

Filer: En effet.

Rense: Oui. Dans la cale sèche ou ce qui ressemble à cela, mais vérifiez le lien là, parce que cela ramène à une présumée source. Maintenant, cela pourrait aussi être un moyen facile de discréditer cette photographie, en la qualifiant de conception infographique. Je ne sais pas.

Filer: Disons que ça me semble terriblement réel, en ce qui me concerne..

Rense: Étonnant. Oui. Oui, vraiment. Tout à fait d’accord.

Filer: Beaucoup de travail a été accusé de conception infographique.

Rense: Beaucoup de travail. Énorme.

Filer: Eh bien, vous savez au fil des ans, j'ai eu diverses indications, en étudiant ce domaine, que quelque chose était arrivé juste après que les Allemands aient perdu la Seconde Guerre Mondiale, et que nous avons ramené une situation Nazie de type OVNI. Au moins, on m'a dit que, disons-le de cette façon, nous avons ramené quelques OVNIS.

Donc, cela correspond à ce que Bill dit, et qu'il dise qu'on a ces vaisseaux, c'est absolument fascinant. Je ne sais pas pourquoi nous ne voulons pas l'admettre. Ils coûtent des millions, voire des milliards de dollars, et ce sont comme de vieilles voitures Ford, qui avaient 50 ans, mais il y a de ces vaisseaux et ainsi de suite, qui sont évidemment beaucoup mieux, que tout ce que nous savons que nous avons.

Nous avons développé des lasers, dont il parle. Et nous avons mis au point. . . eh bien, je pense que nous avons nos propres OVNIS. Il y a certainement des preuves à ce sujet. Et il est probable que nous avons été aidés par les Nordic. Donc, il y a beaucoup de situations où vous confirmez, en quelque sorte ce que dit Bill.

Rense: Ok, Frank?

Chille: Oh boy...Jeff, et Bill en a encore tellement plus à partager... Je ne sais pas s'il peut parler de l'histoire d'un de ses amis, qui était dans les Solar Warden. Il était sur l'un des vaisseaux et il a été rajeuni, et Bill le voit de temps en temps.

Rense: Ok, parlez-nous de cela Bill, si vous voulez.

Tompkins: Laquelle est-ce, Frank?

Chille: Le gars que vous connaissez qui faisait partie des Solar Warden, que vous connaissez depuis longtemps, et ils l'ont rajeuni.

Tompkins: Ok... On dirait que je ne m'en souviens pas exactement, mais. . .

Rense: Combien de personnes connaissez-vous qui sont dans les Solar Warden en ce moment? En connaissez-vous?

Tompkins: Du personnel là dedans. . . vous savez nous avons trois gars qui balancent une grande quantité d'informations, et mon effort sur l'ensemble du programme Solar Warden, est antérieur à aujourd'hui, parce que j'ai fait la conception de ces véhicules et ensuite, j'ai été impliqué avec différents sous-traitants qui supportaient Lockheed et Grumman.

Alors je connais beaucoup de ces personnes, et je connais même des gens chez Grumman, ici à San Diego, qui. . . ce n'est pas leur travail, mais ils ont été engloutis dedans. Donc, ces gens sont très bien informés sur ce qui se passe avec les missions. Et en fait, les véhicules sont très vieux en ce moment. Donc, ils ont passé par des types de mises à jour, de nouveaux équipements ont été installés à bord, d'autres ont été enlevés, la construction et tout ça, dans les installations des Nordic.

Rense: Ici sur la Terre, ou hors planète?

Tompkins: Les installations hors planète. Alors maintenant, il y a un autre vaste programme pour remplacer tous les huit de ces transporteurs d'aéronefs de combat spatiaux.

Rense: Wow...!

Tompkins: Et ça se passe ici, mais il y a aussi de la construction hors planète par la Marine.

Rense: Des plus intéressant...! Bill, c'est la fin de notre programme de ce soir. Notre temps est terminé. Merci de partager tout cela. Nous allons le faire à nouveau si vous souhaitez continuer en ce sens. Juste un rappel extraordinaire. Des données très provocantes pour amener les gens à les considérer et à y réfléchir, et nous avons vraiment apprécié. Je vous remercie donc, Bill.

Tompkins: Je vous remercie pour le programme, et tout le soutien que vous avez donné à tout le monde à ce sujet. C'est vraiment important!

Rense: D’accord. De rien. Je vous remercie. Et Frank Chille, je vous remercie, monsieur. Nous allons parler avec vous bientôt.

Chille: Merci.

Rense: Et Maj. George, je vous remercie, comme toujours d'être ici. C'est un monde étonnant là-bas.

Filer: Il se passe beaucoup de choses là-bas. De plus en plus d'informations nous arrivent.

Rense: Oui. Effectivement. D'accord. Merci, George. Et merci à vous tous. Un autre programme dans les livres. Et nous reviendrons demain soir pour le refaire à nouveau. En espérant vous avoir à bord. Prenez soin de vous.

FIN


Politique d’utilisation : S’il-vous-plaît, ne publiez qu’un tiers de cet article et ajoutez un lien pour cette page, pour la suite du texte. Vous pouvez citer des portions de l’article. Il serait grandement apprécié que ceux qui publient cette information suivent ce critère.

Loading...