DIVULGATION COSMIQUE : LA DIVULGATION ET LA GUERRE SOUTERRAINE SECRÈTE

Saison 7, Épisode 10


e107    06 mars 2017

s7e10_disclosure_and_the_secret_underground_war_16x9.jpg

David Wilcock : Et bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode. Dans cet épisode, nous allons entrer dans les implications sociales et globales de cette société virtuelle qui sera définie par la divulgation et qui semble enfin se rapprocher après tout ce temps.

Finalement, il semblerait que nous ayons au moins des parties de la vérité et les effets en sont presque inimaginables.

Alors, Corey, bon retour dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : Que diable s’est-il passé avec le Sénateur John Kerry pour qu’il se soit rendu en Antarctique le Jour de l’Élection ? Que s’est-il passé ? Pourquoi était-il là-bas ?

Corey : Beaucoup de grands noms se sont rendus là-bas. Apparemment, ces personnes ont droit à une visite de la ville qui a été découverte quelques kilomètres sous la glace, de voir la technologie, incluant les vaisseaux spatiaux.

David : J’ai indépendamment entendu de [Pete] Peterson qu’il y a tout un tas de gens non public qui se sont rendus là-bas, et je me demandais si vous aviez entendu parler de cela ?

Corey : Oui.

David : Alors en fait, c’est comme une grande visite pour tout le monde – pour tout le monde ayant le niveau de ceux qui ont "besoin de savoir" ou ayant de l’importance pour ce groupe.

Corey : Oui.

David : Qu’arrive-t-il lorsqu’ils vont là-dessous ? Que voient-ils ?

1 Corey Goode

Corey : Je ne sais pas exactement ce que chaque individu peut voir, mais je sais que certains d’entre eux ont vu ces villes qu’ils ont sorti de sous la glace.

Ils ont également fait un tour dans un vaisseau spatial retrouvé sous la glace.

David : Un vaisseau spatial véritablement récupéré ?

Corey : Tout à fait.

David : Et bien, c’est très intéressant parce que cela rejoint quelque chose que j’ai entendu de Pete Peterson au sujet de Buzz Aldrin.

2 Buzz Aldrin With T Shirt

Alors pourquoi pensez-vous qu’il portait ce tee-shirt avec la description du voyage sur Mars alors qu’il allait en Antarctique ?

Corey : Peut-être qu’il cherchait un quelconque changement climatique sur Mars ? Vous savez, c’est une chose étrange, spécialement aujourd’hui que nous savons que les ruines sous la glace sont originaires des êtres qui sont venus de Mars.

David : Et vous avez dit précédemment que nous pouvions remonter jusque cette période-là. Ces gens ont une lignée historique ininterrompue jusqu’à la planète Mars.

Corey : Tout à fait. Ils ont tracé leur lignée en remontant très loin et au-delà de cette planète.

David : La chose intéressante ici, si l’on se base sur ce que vous avez dit, c’est que le témoignage indépendant de Pete que j’ai appelé pour lui dire que ce vous avait dit, corroborait tant de choses, mais ensuite, il y avait d’autres choses dont vous n’aviez pas parlé.

Une de ces choses était que Buzz Aldrin avait atteint une altitude de 321 000 kilomètres et qu’il avait dit sept fois l’équivalent impoli de "bon sang" pendant l’accélération parce que cela allait trop vite.

Ensuite, il m’a dit que Buzz avait été amené vers le côté sombre de la lune, il avait pu voir là-bas toutes ces lumières de type ville de Manhattan, toutes les structures, et ils étaient ensuite passés par une base en Antarctique sur leur retour et ils lui avaient donné ce qu’il appelle un au revoir.

3 Aldrin In Hospital

Toute cette expérience était si choquante pour lui que cela lui aurait provoqué une attaque cardiaque.

Je me demande si – depuis que Pete m’a dit que beaucoup des éléments du programme spatial dont il était au courant étaient actuellement en Antarctique – est-ce que toute cette situation vous semble plausible au point que cela soit arrivé ?

Corey : Cela me paraît plausible. Je ne connais pas les positions des différents éléments du MIC-SSP [Programme Spatial Secret du Complexe Militaro-Industriel].

David : Mais l’idée que l’accélération ait été si rapide que même une personne habituée au navette spatiale pourrait être vraiment choquée ? Est-ce possible ?

Corey : Oh, oui. Et ils étaient probablement à basse puissance parce que normalement c’est si rapide que vous ne… Tout est un peu flou.

David : Nous avons également entendu de la part de Pete qu’il y avait une méthode d’extraction à la vapeur. Vous aviez mentionné des fouilles à la vapeur. Mais ensuite Pete à spécifiquement dit qu’ils mettaient de grands sacs d’eau dans ces trous déjà creusés dans la glace. Ils laissaient tomber le sac et au moment où celui-ci était sur le point de frapper la glace, ils le frappaient avec ces très puissants rayons à micro-ondes. Cela se transformait en vapeur et "zoom", cela fondait un peu plus de glace.

Corey : C’est de cette façon qu’ils ont ouvert un tunnel… ou un couloir en direction d’une zone. Le reste est fait manuellement avec des tuyaux de vapeur pressurisée. Ils ne pouvaient pas le faire aux alentours des artefacts ou bien ils les auraient détruits.

Beaucoup de ce qui a été découvert sous la glace était… Ils ont trouvé des palmiers toujours dans le sol. Ils ont trouvé toutes sortes d’animaux préhistoriques encore préservés dans la glace.

David : Wahou !

Corey : Et ils ont ramené cela aux États-Unis et en Europe afin de les étudier.

David : Alors, vous m’avez également mentionné lors de briefings que c’était une divulgation planifiée dans un but précis et à un moment spécifique.

C’est un sujet véritablement important. Et je pense que cela va être le point principal de cet épisode.

Nous avions parlé de l’idée que cela aller être révélé mais nous n’étions pas véritablement entrés dans le ‘pourquoi’ ou le ‘quand’ de cet objectif. Pouvez-vous nous en donner une vue d’ensemble ?

Je sais que vous avez eu des briefings ‘sans-questions’ et des choses comme cela. Quelle est la conception générale du – pourquoi est-ce que tout cela est fait et comment cela va-t-il être utilisé ?

Corey : Et bien, le plan de la Cabale, et de l’Alliance de la Terre je suppose, est qu’ils se sont mis d’accord sur le fait de révéler par petits morceaux les informations sur l’Antarctique une fois que l’événement catalyseur aura eu lieu – qui est le début des arrestations de la Cabale ou bien la mise en place de tribunaux.

David : ‘Ils’ signifiant l’Alliance ?

Corey : L’Alliance.

David : Parce que les gens risquent de penser qu’il s’agit d’extraterrestres s’ils n’en savent pas plus.

Corey : Non, L’Alliance.

David ; D’accord.

Corey : Mais l’Alliance travaille en quelque sorte également avec des membres de la Cabale. Ils essaient de se rassembler afin de trouver une façon ‘responsable’ de divulguer l’information.

David : Alors ce qui se passe c’est que nous avons une situation dans laquelle l’Alliance veut que la divulgation ait lieu, mais elle craint que si nous apprenons tout d’un coup, tout cela nous accable ? Alors, elle utilise quelque chose de plus localisé, de plus associé à un élément de moindre important dans leurs systèmes de croyances que ne le sont les OVNIs et les Aliens ?

Corey : Tout à fait. Peut-être qu’ils planifient de divulguer d’abord, "Nous avons découvert tout un tas d’animaux préhistoriques. C’est incroyable." Ensuite, "Oh, nous avons découvert des vestiges d’une civilisation," et pour finir, faire part de la découverte d’une très ancienne civilisation humaine.

Rien que cet élément va surprendre la plupart des gens.

Leur plan est de le faire se dérouler sur des décennies.

Ensuite, ils ont prévu d’annoncer que nous avons un programme spatial secret et, "Au fait, le programme spatial secret a découvert des ruines identiques dans tout le système solaire."

Une fois que cela se sera passé, ils commenceront à entrer dans les aspects non-terrestres des découvertes en Antarctique.

David : Alors, seulement après la divulgation du SSP et des autres ruines dans le système solaire ils parleront de ce qu’ils appellent la Niña, la Pinta et la Santa Maria – ces trois vaisseaux-mères longs de 48 km trouvés sous 5.6 km de glace en Antarctique ?

Corey : Exactement.

David : Cela vient plutôt tardivement dans la partie.

Corey : Oui. Et l’Alliance du SSP ne veut pas que cela se déroule aussi lentement. Ils veulent qu’on enlève le pansement d’un coup sec et que nous ayons une Divulgation Totale immédiatement.

David : D’après vous, quel est le bon choix ?

Corey : Je pense que nous avons besoin d’en finir avec cela et d’une Divulgation Totale. Je comprends que cela va coûter des vies. Dans certains cas, cela coutera la santé mentale des gens, mais nous devons en finir avec cela.

Si vous le faites d’une façon contrôlée, le mot clé est ‘contrôle’. Il y a toujours un moyen pour quelqu’un de venir et de corrompre le processus.

David : Pour continuer dans cette idée, je veux simplement clarifier quelque chose d’autre qui est en partie ce que vous nous avez décrit – les tribunaux. Nous avons seulement abordé cela très brièvement, mais je pense que c’est véritablement important.

Y-a-t-il un plan pour que la Cabale soit poursuivie publiquement ? Et y aura-t-il une sorte d’assainissement de notre système financier et des dégâts qu’ils nous ont occasionnés dans ce processus ?

Corey : Ce que l’on m’a dit c’est qu’ils essayaient de faire des tribunaux en secret, mais que cela n’avait pas été permis. Cela a fait l’objet de fuites.

David : Alors si ce n’est pas quelque chose qui pourra être fait en secret, que cela va être rendu public, que vous a-t-on dit ? Que pensez-vous qu’il va se passer finalement ?

Allons-nous voir cela aux actualités sur toutes les chaînes majeures ?

Corey : Oui. Oui.

David : Il y aura de larges retransmissions comme ce que nous avons eu à Nuremberg après la Seconde Guerre Mondiale.

Corey : Tout à fait. Ils veulent que cela soit télévisé même si des choses très perturbantes vont être mises à jour.

Mais leur plan est de faire des tribunaux secrets parce que les tribunaux ne seront pas uniquement pour la Cabale mais également pour certains des membres de l’Alliance de la Terre.

David : Pensez-vous qu’il va y avoir certaines personnes – peut-être d’importants politiciens – qui auront des tribunaux publics et d’autres qui sont si profondément impliqués dans ces choses non-officielles qu’ils ne seront pas télévisés ?

Corey : Cela dépend de comment les choses se déroulent après la fuite sur les tribunaux. Cela va être très dynamique.

David : D’accord. Maintenant, nous avons également affaire aux crimes contre l’humanité dont l’ampleur est stupéfiante. Cela semble difficile à croire que nous pourrions avoir des tribunaux dans lesquels des crimes multiples et stupéfiants seraient attribués à de multiples individus.

Il semble que si l’on tient compte du minimum qui est dû lors d’une procédure, en termes de droit à un procès équitable, et qu’on ajoute le nombre de personnes qui pourraient être impliquées, nous pourrions avoir quelque chose qui se déroulerait sur des années.

Corey : Oh, oui.

David : Avez-vous la moindre idée de qui pourrait être poursuivi en premier dans ce processus ? Qui poursuivront-ils en premier ?

S’en prendront-ils à des figures politiques majeures, aux personnes les plus connues, des personnes étant au plus niveau de la criminalité ?

Corey : Vous ne pouvez pas les prendre l’un après l’autre. Vous devez les ‘décapitez’ et vous devez les amener tous ensemble et en même temps devant un magistrat. Cela ne peut pas être fait par petits bouts ou bien tout va tomber à l’eau.

David : Et juste avant cela, pensez-vous qu’il pourrait y avoir des sortes d’arrestations de masse dans lesquelles tous les gens poursuivis seraient emmenés dans une sorte d’installations où ils seraient gardés sous surveillance sans pouvoir s’échapper ?

Corey : Cela est possible. Un bon nombre d’entre eux sont déjà assignés à domicile.

David : Mais que signifie être assigné à domicile pour ceux qui ne connaissent pas ce terme ?

Corey : Ils doivent rester assis chez eux, en buvant du thé, avec des gardes armés à l’extérieur leur interdisant de sortir.

David : Vous avez également dit auparavant qu’il y avait beaucoup de ces gens de la Cabale que s’ils sentaient la pression montée, qu’ils essaieraient d’aller peut-être en Argentine, en Amérique du Sud ou en Antarctique et qu’il y aurait soudainement un certain nombre de gens qui voudrait démissionner au même moment ou quelque chose comme cela.

Pourront-ils échapper à la justice ?

Corey : J’ai reçu des rapports sur des bases qui étaient contrôlées par l’Agence Fédérale des Situations d’Urgence [FEMA]… ils étaient supposés rendre les bases après l’élection. On leur a ordonné de rendre les bases et ils ont refusé.

Alors ils ont envoyé les Marines. Ils ont percé le béton, l’armature, l’acier renforcé et ils ont laissé une chance à chacun dans l’installation de se rendre.

S’ils refusaient, ils étaient éliminés. Je l’ai entendu dire par une source et une autre m’a dit que cela était faux, mais il semblerait que vous ayez indépendamment…

David : [Pete] Peterson m’a confirmé la même chose. Et c’était une autre de ces très choquantes communications qui m’a permis de comprendre que ce MIC-SSP dont nous parlons – le Complexe Militaro-Industriel du Programme Spatial Secret – travaille en fait avec Pete et vous-mêmes simultanément.

Corey : Tout à fait.

David : Il y avait tant de choses que Pete savait et que vous m’aviez dit à titre confidentiel.

Corey : Les Marines qui ont fait un trou dans une de ces bases dont on m’a parlé, alors qu’ils était au beau milieu de l’élimination de tous ses occupants, ont été choqués. Ils n’avaient pas été prévenus que les extraterrestres existaient et qu’ils pouvaient tomber sur eux. Et c’étaient des types des Marines des Forces Spéciales. Soudainement, ils étaient en face de Reptiliens et ils devaient les combattre.

Et leur mental n’a pas pu supporter cela. Ils ont eu d’énormes problèmes.

David : C’est également quelque chose qui m’a été confirmé par Pete. Et la seule différence est que vous avez mentionné les Marines, et Pete m’a dit que certains de ces militaires étaient également des Marines Canadiens – des Marines entrainés et basés au Canada lorsqu’ils ont été envoyés pour cette mission.

Nous parlons donc de quelque chose dont nous savions depuis longtemps que cela était en cours. Nous pouvons voir ces étranges tremblements de terre en Italie, d’étranges tremblements de terre au large des côtes de l’Argentine et de Malibu, en fait directement là où les gens pensent qu’il y a une base au large des côtes de la Californie.

Alors, est-ce que ces tremblements de terre, comme en Italie, en Amérique du Sud, et ainsi de suite, font partie de cette purge massive des bases souterraines ?

En d’autres mots, quelle est l’envergure de ce qui se passe ?

Corey : Il y a une bataille souterraine qui se déroule. Chaque partie se battant aussi durement qu’elle le peut.

David : J’ai vraiment été étonné d’entendre de Pete qu’il avait eu un appel au sujet de comment se défaire de 15 000 corps, et ils ne savaient pas vraiment comment procéder.

J’ai été vraiment étonné que des actions ait été prises dans lesquelles la Cabale avait soit le choix de se rendre, qu’ils avaient une chance, ou tout le monde dans la base était éliminé.

Cela va amener les gens dans la section des commentaires à dire, "Si c’est l’Alliance, mais qu’est-ce donc que cette alliance ?"

Je dirais seulement – avant que vous ne répondiez à la question – que j’ai lutté avec cela intérieurement au cours des derniers jours – parce que je ne veux pas du tout supporter l’assassinat de personnes innocentes – la seule façon rationnelle dont je puisse peut-être envisager le motif derrière les actions de l’Alliance c’est qu’ils sentent que c’est une nécessité absolue afin de sauver la planète d’une destruction totale. Et par conséquent se sont des pertes humaines nécessaires dans une Troisième Guerre Mondiale très sérieuse, même si c’est une Troisième Guerre Mondiale dans l’ombre et dont nous n’avons pas conscience.

Corey : Et bien, s’il y a des personnes qui ont le sentiment que des humains angéliques vont venir et nous sauver, ils se trompent. Ceux qui font partie de l’Alliance sont des êtres humains véritablement abîmés.

La plupart du temps, ils ont été obligés de travailler pour la Cabale et ils leur en veulent. Ils savent que si les places étaient inversées, la Cabale ne leur ferait pas de quartier.

David : Tout à fait.

Corey : Ils ne leur font pas de quartier non plus.

David : Diriez-vous qu’il y a eu une sorte de décision qui a été prise au sujet de ces personnes du fait qu’elles étaient si dangereuses qu’elles devaient être neutralisées sinon elles essaieraient, par exemple, de faire exploser la planète ou de donner un virus à tout le monde ou de faire vivre à chacun une catastrophe, telle qu’une éruption volcanique ou un raz-de-marée ou quelque chose comme cela ?

Essaieraient-ils de détruire toute vie humaine s’ils n’étaient pas éliminés de cette façon ?

Corey : Et bien, ce sont des personnes à l’esprit militaire et leur but et d’atteindre un objectif avec un minimum de pertes. C’est donc de cette façon qu’ils envisagent chaque situation.

Ils ne cherchent pas à faire des prisonniers ou à démasquer qui est innocent ou ne l’est pas dans une base.

Ils ont ordre d’entrer et de nettoyer les lieux, et c’est ce qu’ils font.

David : Alors, parlons également brièvement de cette idée que vous pouvez confirmer que c’est une opération sur plusieurs années qui a atteint son point culminant aux alentours de l’élection présidentielle, mais que cela n’était pas déterminé par le résultat de l’élection en elle-même. C’était déjà en voie de réalisation. Il se trouve simplement que cela a convergé.

Corey : Tout à fait. Peu importe qui aurait gagné les élections, il y aurait eu… les choses se passaient déjà en souterrain.

David : Et cela aurait mené aux tribunaux à la surface.

Corey : Tout à fait.

David : Ce qui nous amène à des choses que nous avons vu dans Wikileaks et tout ce genre de choses, ouvrant la voie pour cela.

Corey : Exactement.

David : Une autre chose que vous m’ayez dite, et qui était également dans les données de Benjamin Fulford et dont je suis entré plus en détails avec Pete Peterson, c’était l’idée que tout – ou du moins la grande majorité – des porte-avions de la communauté de la défense américaine sont rentrés au port.

Je voudrais entendre ce que vous avez à nous dire sur ce point, et ensuite nous comparerons avec ce Pete m’a dit et nous essayerons de donner un sens à tout ce qui se passe.

Pourquoi est-ce que tous les porte-avions sont rentrés au port ? C’est ce que Fulford a reporté. J’en ai parlé à Pete et il me l’a confirmé.

Corey : Et bien, il y a un certain nombre de raisons. Vous ramenez tous vos appareils lorsqu’il va y avoir un remaniement de la DOD [Département de la Défense].

David : Tout à fait.

Corey : Il y a des choses qui se passent à des niveaux différents.

David : Vous allez avoir différentes personnes qui commandent ?

Corey : Tout à fait.

David : D’accord.

Corey : Il y a probablement des capitaines qui vont être changés, ce genre de choses. Je n’ai pas entendu beaucoup de détails concernant le motif de leur retour, sauf qu’ils rentraient au port.

David : Ce que Pete m’a dit c’est que qu’il fallait six mois de travail, 24H par jour, sept jours sur sept, pour réapprovisionner ces navires.

Et il a dit qu’ils étaient réapprovisionnés avec de la technologie qu’ils n’étaient "pas supposés" avoir découvert.

Vous avez mentionné les drones et le fait qu’il y en a certains que nous pourrions voir.

Alors, avant que je ne dise ce que Pete m’a dit, pouvez-vous nous parler des informations qui vous ont été données lors de ces briefings au sujet des drones ?

4 Quadcopter

Corey : Certainement. Ce que nous allons commencer à voir de plus en plus, ce sont des véhicules de type-quadrirotors. Ils ressemblent à des voitures de passagers avec quatre hélices - une série de quatre hélices – qui leur permet de s’élever.

Et ils utilisent une sorte d’intelligence artificielle – croyez-le ou non – dans l’appareil lui permettant d’avoir un contrôle automatique du trafic aérien. Les gens ne les conduisent pas.

Ils s’installent à l’intérieur, ils entrent une destination et l’appareil se conduit de lui-même.

On m’a dit que cette technologie allait être très prolifique. Vous la verrez partout. Ils voleront partout.

Et ils ont prévu que quelques années après que cela soit devenu commun – que la technologie soit devenue commune - ils remplaceront les rotors des drones par la technologie antigravité.

On m’a dit que les appareils avec l’antigravité se conduisaient de la même façon que les drones, faire des embardées, s’incliner. Ils sont contrôlés de façon similaire.

David : N’est-ce pas intéressant de voir que dans la suite du film "Independance Day" il y a ce qui semble être des avions militaires conventionnels, mais avec des générateurs antigravité en forme de disque ?

5 Aircraft In Sequel To Independence Day

Corey : Hum, hum.

David : Pensez-vous que cela soit une prémonition de ce à quoi cela ressemblera une fois qu’ils l’auront fait ?

Corey. Oui. Il va y avoir des formes plates et circulaires.

David : D’accord. C’est intéressant.

Pete avait dit que nous allions voir un peu de ce matériel militaire avec lequel nous sommes déjà familier, mais qu’il y avait beaucoup de réaménagement avec toutes ces nouvelles choses qu’ils n’allaient pas nous montrer pendant un siècle. Ils mettent tout dessus.

Ce n’est pas comme si nous verrons tout immédiatement après qu’ils soient sortis du port, mais le fait est que cela va être sur ces navires et cela inclus ces trois tailles différentes de drones que nous voyons dans les films d’Hollywood.

Alors, d’après vous, quel est le but d’avoir trois tailles différentes ? Je me demande si vous aviez entendu parler de ces trois tailles ?

Corey : Et bien, ils ont tous ces différents types de ces – ce que nous appelons des drones. Ils ont des utilisations différentes tout comme les avions ont des tailles différentes en fonction de leur utilité – apporter des armes, du personnel.

Ce que l’on m’a également dit c’est qu’ils remettent à zéro certains types d’hélicoptères, certains types d’avions, avec cette technologie dont nous parlons, et que nous allons voir beaucoup de ces appareils conventionnels remis à zéro.

David : Je veux préciser ceci parce les gens vont dire dans les commentaires – et je veux m’exprimer sur ce point parce que cela arrivera évidemment ; nous pouvons anticiper cela – si vous regardez des films tels que "Terminator". Vous regardez des films comme "Oblivion" avec Tom Cruise et Morgan Freeman, dans lequel les avions drones sont sous le contrôle d’une Intelligence Artificielle malveillante, et les drones devenant un élément critique quant au fait que l’humanité deviennent complètement subjuguée par la méchante IA.

Vous avez mentionné un problème avec l’IA. Si ces drones sont contrôlés par un ordinateur, comment empêcherons-nous cette menace de l’IA de prendre le contrôle de tous ces drones s’ils sont déployés et qu’ils essayent de subjuguer l’humanité ?

Corey : Je ne sais pas. C’est un danger. C’est une réelle menace.

Je suis toujours soumis à un dépistage de l’IA lorsque je vais dans certains endroits. C’est toujours une préoccupation.

David : Alors, il y a deux choses assez anormales qui se sont déroulées au moment de l’inauguration présidentielle, et elles se sont passées simultanément.

6 El Chapo

On avait le seigneur mexicain de la drogue du Cartel Sinaloa – celui qu’on nommait El Chapo – qui avait été extradé vers les États-Unis.

Parlons tout d’abord de cela. La raison pour laquelle j’en parle et que dans de multiples mises à jour de Benjamin Fulford, il a dit que s’il pouvait être amené aux États-Unis, ce à quoi la Cabale résistait fermement, qu’il chanterait comme un oiseau chanteur.

Pourquoi pensez-vous qu’El Chapo ait été ramené aux États-Unis à ce moment-là ?

Corey : Je crois qu’il est là pour parler de toutes ces opérations des renseignements impliquant le commerce de la drogue et pour donner des noms.

David : Je voudrais faire remarquer que dans un des épisodes de mon émission "Wisdom Teachings" [Enseignements de Sagesse], il y avait l’histoire de types se faisant prendre pour contrebande de cocaïne vers les États-Unis et portant sur eux le logo du scorpion du Sinoloa. C’était une quantité énorme.

Et lorsqu’on leur a demandé de montrer leur pièce d’identité, ils avaient des papiers d’identité de la CIA. Et ils ont été attrapés par ce groupe de 1500 "minutemen" qui travaillent… ils sont comme d’anciens militaires, mais ils ne font pas véritablement partie d’une opération régulière du gouvernement.

Alors que pensez-vous que soit la relation entre cette histoire et celle d’El Chapo ?

Corey : Je crois qu’ils intensifient les tribunaux. Je crois que – comme je l’ai dit – qu’il y a des personnes de la Cabale qui ont accepté de témoigner, de chanter comme des oiseaux depuis un certain temps.

Ils les ont assis face à une caméra, leur posant toutes ces questions, et ils ont craché TOUS les noirs secrets.

David : L’autre chose qui soit survenue juste avant l’inauguration est le fait que George Bush sénior et sa femme aient été hospitalisés dans un état critique. Il semblerait qu’ils aient eu quelque chose comme une attaque qui pourrait être due à un haut niveau de stress.

Corey : Je pense que l’élection était bien plus que ce que la plupart d’entre nous ne pouvions en supporter.

David : Ah, ah, ah. Pensez-vous qu’ils redoutent une sorte de tribunal et que lorsqu’ils ont vu le résultat leur santé a subitement chuté ?

Corey : Toutes ces personnes sont en plein désarroi et subissent beaucoup de pression en ce moment – les personnes qui étaient impliquées dans ces opérations de la Cabale.

Il y a beaucoup de mouvement en arrière-plan afin de fermer des bases, de nettoyer les opérations en cours – les projets en cours de la Cabale.

Ils voient autour d’eux tous leurs éléments disparaître et c’est ce qui les faisaient se sentir en sécurité auparavant.

David : Pendant que vous me faisiez ces étonnants briefings, et que j’avais des confirmations indépendantes de la part de Pete, je vivais ce qu’on peut appeler aujourd’hui une des plus grandes averses de pluies et d’inondations ayant frappé la Californie depuis 1986.

Nous sommes passés à ‘pas de pluie du tout’ – ou pratiquement pas – pendant 6 ans, une sécheresse absolument dévastatrice qui ne devait jamais s’arrêter, et au moment de l’enregistrement, la sécheresse avait été complètement éliminée en Californie du Nord. C’était terminé. C’était totalement fini.

Et ils disaient, "Et bien, il y a encore des conditions extrêmes en Californie du Sud," et alors, plus d’orages sont venus et ont totalement saturé la Californie du Sud. Nous allons probablement voir que la Californie du Sud et également sortie de la sécheresse.

Et il y a tant d’eau qu’ils nomment cela "un rivière atmosphérique". Que pensez-vous qu’il se soit passé?

Corey And David

Corey : L’information que l’on m’a donnée et que pendant que l’Alliance prenait toutes ces bases, ils ont pris les installations HAARP [Programme de Recherche sur les Aurores boréales en Haute Fréquence].

Et ce que l’on m’a dit c’est que lorsqu’ils ont fermé toutes ces installations HAARP, il y a eu une réaction élastique de regain dans l’atmosphère.

David : Cela s’accorderait de façon très intéressante avec ce tourbillon Arctique étrange qui est apparu au-dessus de tout l’Amérique du Nord.

Corey : Tout à fait.

David : Pensez-vous que cela fasse partie de ce qu’ils nomment – le regain ?

Corey : Oui.

David : D’accord.

Corey : Oui, c’est le regain naturel de la Terre après ces modifications mises en place depuis si longtemps.

David : C’est similaire à ce que Pete m’a dit, excepté que les données étaient que HAARP était utilisé dorénavant de façon bienveillante afin de diriger cette rivière atmosphérique sur la Californie.

Pourquoi la Cabale aurait-elle voulu essayer d’éliminer l’eau en Californie ? Il s’est passé quelque chose là ? Que pensez-vous qu’était l’objectif de cette sécheresse ?

Corey : La Cabale utilisait HAARP et d’autres technologies pour contrôler le temps sur toute la planète. Et lorsqu’ils contrôlaient le temps ou qu’ils causaient des sécheresses ou des déluges, ils envoyaient en même temps, des gens à eux afin de parler aux personnes qui dirigeaient politiquement la région et géraient des dossiers stratégiques afin d’avoir le climat qu’ils voulaient pour faire pousser les cultures.

David : Alors pensez-vous que le fait que la Californie ait été amenée à la sécheresse soit une attaque contre toute l’Amérique et la sécurité alimentaire ?

Corey : Oui. C’est le grenier du monde.

David : Tout à fait. Alors il ne s’agissait pas uniquement de personnes lambdas ne pouvant plus arroser leurs terres en Californie, c’était une attaque contre l’Amérique elle-même.

Corey : Tout à fait.

David : Pour moi, cette pluie – parce que je vis en Californie – je l’ai dit depuis des années, nous saurons que la cabale est battue lorsqu’il pleuvra à nouveau pendant des jours et des jours.

Nous avons eu tellement de pluie dans ma petite ville, que le Boulevard Topanga Canyon a été fermé pendant une semaine.

Corey : Oui, j’ai vu qu’il y avait un énorme rocher qui bloquait la rue.

David : Tout à fait.

Corey : Oui.

David : Alors, la dernière chose qui était dans ces briefings et dont je voulais parler avant que ne soyons à cours de temps, est le fait que vous aviez mentionné deux autres choses qui étaient très intéressantes et qui pourraient accompagner l’Antarctique.

Vous aviez mentionné des chambres remplies d’or et d’autres ruines qui pourraient être vues au fond de la mer.

Corey : On m’a donné des renseignements inhabituels qui étaient un peu en dehors du reste du briefing et c’était qu’il allait y avoir une "découverte" de caches d’or d’anciens mayas.

David : Wahou !

Corey : Cela va être découvert et rendu au peuple indigène.

David : Vraiment ?

Corey : Oui.

David : C’était fascinant parce que j’ai amené cela dans la conversation avec Pete et il avait une grosse histoire à me raconter à propos de chambres remplies d’or découvertes par Bush Sénior et qui avaient été pillées. Et il y avait beaucoup de corrélations.

On espère l’avoir à nouveau pour nous en parler.

L’autre chose que vous avez mentionné était l’annonce d’anomalies sous-marine ou de bases ou des sortes d’anciennes ruines en même temps que l’Antarctique. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Corey : Ou peut-être juste avant.

David : Oh, juste avant ?

Corey : Les forces navales des différents pays ont découvert tous types de ruines à un certain niveau sous l’océan,…

David : D’accord.

Corey :… à une certaine profondeur, cette profondeur et au-dessus. [Corey écarte ses mains d’une trentaine de centimètres.] Et ils ont fait des balayages au sonar, ont recueilli tous un tas d’informations, ils ont envoyé des vaisseaux là-dessous pouvant creuser correctement. Et ils ont rapporté des artefacts.

Et c’est… On m’a dit que cela allait être également une partie d’une annonce au sujet d’une civilisation perdue.

David : La dernière chose avec laquelle je veux clôturer cette émission : pensez-vous que la Cabale ait l’intention de faire de la divulgation sur l’Antarctique une sorte de distraction massive, peut-être plus bienveillante ; mais à un niveau identique à celui du 11 septembre afin de détourner les gens de ces tribunaux de crimes de guerre s’ils devaient jamais commencer ?

Corey : Non. A la base, ils avaient planifié de relâcher progressivement les informations de sorte que nous voyons ces lignées royales telles qu’ils les voient et que nous les traitions comme des dieux.

David : Wahou ! Mais aujourd’hui vous nous dites que l’Alliance veut utiliser cela comme une partie du début de la guérison correspondant à la période de temps durant laquelle les gens ont été trompés, en amenant la Cabale devant la justice.

Corey : Tout à fait. Et la Cabale veut toujours diriger la divulgation des informations, comme beaucoup dans l’Alliance.

David : Pensez-vous qu’il soit possible que certaines des choses que nous ayons dites, ou bien l’ordre dans lequel cela sera fait, pourrait être modifié par le fait que nous les ayons déjà divulgués ?

Corey : Oui. Tout cela est très dynamique. Des décisions sont prises. Ils ont toutes sortes de réunions afin de parvenir à un consensus entre la Cabale et l’Alliance.

Ils font cela pour éviter une guerre ouverte. S’ils ne trouvent pas de consensus afin de travailler ensemble à divulguer les informations et à mener le pire du pire devant un tribunal, cela se terminera en guerre mondiale.

David : Et vous pouvez confirmer que, dernièrement, ce que Pete m’a également dit, certains sites webs, tels que le www.express.co.uk – ont titré : une nouvelle histoire, des ruines en Antarctique, une civilisation perdue en Antarctique, des professeurs en Antarctique, Buzz Aldrin est allé en Antarctique.

Soudainement, c’est un peu comme s’il y avait une quantité folle de corrélations entre ce que vous et moi nous disons et toutes ces choses qui paraissent dans les médias. Que pensez-vous qu’il se passe ?

Corey : Ils essayent de truffer la conscience avec des graines d’informations de sorte que les gens ne soient pas choqués lorsqu’ils l’entendront.

Et ils essaient également de contrôler le discours.

David : Très bien. Vous entendez tout ceci en premier. J’espère véritablement que ces choses vont devenir réalité. Merci Corey. C’est courageux à vous de sortir au grand jour et de nous donner ces informations. La guerre prend de l’ampleur.

Corey : Oui.

David : C’est un climat très litigieux actuellement.

Et je souhaite remercier ceux qui nous regardent et qui nous supportent ici sur Gaia et qui s’assurent que nous sommes bien sur le chemin de la Divulgation Totale. Merci de nous avoir suivis. 

Traduction: Peggy


Politique d’utilisation : S’il-vous-plaît, ne publiez qu’un tiers de cet article et ajoutez un lien pour cette page, pour la suite du texte. Vous pouvez citer des portions de l’article. Il serait grandement apprécié que ceux qui publient cette information suivent ce critère.




Cet article est deSphere-Being Alliance
http://fr.spherebeingalliance.com/blog/divulgation-cosmique-la-divulgation-et-la-guerre-souterraine-secrete.html