Cosmic Disclosure: Le Potentiel de la Conscience Humaine

Season 1, Episode 11


admin    08 sept. 2015

cd_s1_ep11_potential_of_human_consciousness_cvr.jpg

DW: Bienvenue à l’Émission Cosmic Disclosure. Je suis votre hôte, David Wilcock et nous sommes avec Corey Goode, un informateur qui possède une quantité vraiment remarquable d’informations, dans une variété de projets hautement secrets. Il a aussi un niveau de sécurité, appelé top-secret cosmique, qui est 35 fois plus haut que celui du président des États-Unis. Nous avons précédemment parlé de l’entraînement reçu en tant qu’intuitif et comment les programmes dont Corey faisaient partie, de même que d’autres informateurs avec qui j’ai parlé, entraînaient ces personnes à augmenter leurs pouvoirs psychiques et d’autres habiletés. Tout cela nous amène au «corps arc-en-ciel», un sujet très intéressant de la pratique bouddhiste tibétaine. Alors, Corey, bienvenue à l’émission.

CG: Merci.

DW: Donc, le sujet du «corps arc-en-ciel» tibétain semble nous amener au centre de notre discussion. J’ai écrit beaucoup de choses à ce sujet. Pour ceux qui ne le savent pas, le corps arc-en-ciel est une sorte de transmutation du corps physique, au moment de la mort. Et, le centre de cette pratique semble être … de pouvoir demeurer constamment en état de méditation et chaque pensée que nous avons, est une pensée d’amour. Ce que vous avez décrit dans les épisodes précédents est très troublant, parce qu’avec l’entraînement que certains ont reçu dans ce programme, ces personnes se sont perçues comme étant le «Lord Sith» du film Star Wars.

CG: Oui. Ils se considéraient comme les maîtres du côté sombre de la Force, des Lord Sith. Beaucoup de choses, dans ce mythe, font partie de leur système de croyance.

DW: Sans approfondir les détails, pouvez-vous nous dire s’ils utilisaient les choses les plus négatives de la magie noire, pour rehausser les habiletés qu’ils avaient?

CG: Oui.

DW: Alors, vous avez décrit des gens qui peuvent vraiment lancer une balle d’énergie à partir de leurs mains et bosseler du métal avec celles-ci? Est-il question ici de faire une petite bosse dans le métal? De quoi est-il question?

C: Cela signifie provoquer des effondrements majeurs, repousser des portes de métal.

DW: Wow!

CG: S’ils faisaient ça un être humain, ce dernier ne survivrait pas.

DW: Lorsque j’ai parlé à Daniel (un des informateurs de DW), il a décrit deux types de personnes ayant des habiletés psychiques : les «TP» et les «TK». TP signifie ceux qui sont capables de télépathie et les TK sont ceux qui sont capables de télékinésie. Y avait-il ces deux catégories dans le programme dans lequel vous étiez impliqué?

CG: Ceux qui avaient des habiletés de télékinésie étaient déplacés dans un autre programme.

DW: Daniel m’a dit que sur 1,000 personnes, il n’y a qu’un seul TK, ils sont beaucoup plus rares, mais ils peuvent recevoir de l’entraînement, tout comme ceux qui ont des habiletés télépathiques. Alors, avez-vous expérimenté la même chose, c’est-à-dire que ceux qui ont des habiletés de télékinésie pourraient recevoir de l’entraînement pour rehausser cette habileté?

CG: Toutes ces habiletés peuvent être rehaussées, avec de l’entraînement. Ils leur donnaient aussi des injections de produits chimiques qui, de quelque façon, rehaussaient ces habiletés. Alors, oui, toutes ces habiletés peuvent être rehaussées.

DW: Daniel m’a dit aussi qu’ils donnaient aux gens une évaluation, selon une échelle des habiletés psychiques. Il y avait, par exemple, la lettre «P» suivi d’un chiffre. Alors je suppose que P 0 est une personne, n’ayant pas vraiment d’habiletés ou d’aptitudes psychiques, que ce soit la télépathie ou la télékinésie. Une personne ayant de très bonnes habiletés pourrait être considérée comme P 4. Durant l’entraînement qu’a reçu Daniel, les gens qui étaient au plus haut niveau se trouvaient au niveau P 8, P 9 ou P 10. Ce qui peut signifier apparemment, qu’ils pouvaient utiliser ces gens pour écraser l’artère carotide dans le cou de quelqu’un et les tuer, en bloquant la circulation sanguine arrivant en cerveau. Savez-vous si de telles habiletés ont été utilisées pour des assassinats ou pour ce genre de choses? Est-ce que cela fait partie de l’entraînement qu’ils recevaient?

CG: Oui, ils utilisaient ces habiletés pour entraîner les jeunes à pouvoir tuer, grâce à leurs habiletés de télékinésie. La personne dont vous parlez, a-t-il commencé son entraînement alors qu’il était adulte ou lorsqu’il était enfant?

DW: Il travaillait à la base Montauk. Ils avaient une façon assez particulière d’approcher les gens. Ils vous diraient par exemple, comme pour commencer une conversation faite au hasard : «Que pensez-vous des perceptions extrasensorielles? Que pensez-vous des habiletés psychiques?» Et si vous démontriez de l’intérêt pour ces sujets et que vous diriez que vous avez déjà eu des expériences semblables, alors ils vous diraient : «Eh bien, il se trouve qu’il existe un programme, et vous seriez très bien payés. De plus cela n’affectera pas vos heures normales de travail et vous apprendrez beaucoup de choses vraiment extraordinaires. Qu’en pensez-vous? Voulez-vous l’essayer?» C’est ainsi qu’ils vous auraient recruté.

CG: La raison pour laquelle je vous ai posé cette question, c’est qu’une des raisons pour lesquelles ils ont créé le programme MILAB, c’est que les enfants, vers l’âge de cinq ou six ans et jusqu’à leur puberté … s’ils peuvent trouver ces enfants qui ont ces habilités alors qu’ils sont très jeunes et qu’ils commencent les tactiques d’entraînement sur eux, le résultat est que les habiletés sont beaucoup plus rehaussées, que lorsqu’ils tentent d’entraîner les adultes. Par exemple si vous comparez la personne dont vous parlez, qui est un adulte et qui a reçu de l’entraînement, pour ensuite être évalué sur l’échelle P, avec une des personnes de MILAB, qui a reçu de l’entraînement et dont les capacités ont été rehaussées depuis son jeune âge, si vous comparez ces deux personnes sur l’échelle P, l’évaluation de la personne du programme MILAB sera de beaucoup plus haute que celle de l’autre personne.

DW: Je pense que Daniel a dit qu’il se trouvait à P 7 et qu’il avait des habiletés télépathiques. Ils ont dit aussi quelque chose d’étrange, ils ont dit que lesTP et les TK sont un peu comme le yin et le yang, du conscient et de l’inconscient. Si vous êtes capables de télékinésie, alors vos habiletés télépathiques sont dans votre subconscient et vous ne pouvez les contrôler. Et si vous êtes capables de télépathie, alors vos dons de télékinésie sont dans l’inconscient et vous ne pouvez les contrôler. Vous êtes l’un ou l’autre, mais pas les deux, c’est ce qu’ils semblent avoir découvert.

CG: Vous possédez les deux, mais l’un des deux est très faible. Durant l’entraînement en tant que intuitif empathique, des choses bizarres arrivaient, il y avait des choses qui se déplaçaient sur le plancher à travers la pièce, parce que les gens étaient vraiment concentrés sur … spécialement lorsque qu’ils étaient rehaussés technologiquement, durant l’entraînement de vision à distance et l’entraînement de la capacité intuitive. Je parle ici des gens plus jeunes, dans la fenêtre d’âge dont j’ai parlé.

DW: Une des choses qui ont vraiment impressionné Daniel, était l’émission télévisée «Babylon 5». L’auteur, J. Michael Straczynski, a parlé de l’échelle P dans cette émission. Et une des choses qu’il a remarqué, c’est que quelques-uns des extraterrestres de cette émission étaient à l’échelle P 11 et même P 12. Et on lui avait dit que personne ne peut être plus haut que P 10. De toute évidence, cela n’est pas vrai.

CG: Mmm, mmm (Corey est d’accord).

DW: Enfin, c’est ce qu’ils lui ont dit.

CG: Oui, lorsqu’ils commencent à entraîner les gens alors qu’ils sont adultes, ils ont déjà manqué une fenêtre majeure. Lorsque vous êtes en bas âge, vous n’avez pas encore d’idées préconçues sur ce qui est possible et sur ce qui n’est pas possible. Votre conscience est encore malléable, et en étant plus malléable, votre conscience peut déclencher vos habiletés. Alors, ces jeunes enfants pourront être entraînés et être formés, afin d’accomplir plus de choses que quelqu’un qui a commencé après l’âge de la puberté, ou à l’âge adulte et qui a déjà établi des systèmes de croyances et des idées sur ce qui est possible et sur ce qui ne l’est pas.

DW: Selon vous, pourquoi les pratiques du corps arc-en-ciel nécessitent-elles beaucoup plus de travail, alors qu’il est possible de recevoir des injections et des avancements technologiques pour donner des habiletés psychiques négatives?

CG: C’est toujours un raccourci. La voie pour vous rehausser vous-même et évoluer sur le chemin positif, est un chemin très long et très difficile. Les Aviens Bleus ont donné le message, de devenir plus aimants, de nous pardonner à nous-mêmes et aux autres, pour arrêter le karma et de nous concentrer quotidiennement en service aux autres, d’augmenter notre conscience et nos vibrations. Ce message «hippie» semble facile à suivre, mais je vous assure que c’est un chemin extrêmement difficile à prendre. Lorsque vous prenez un chemin plus court et tortueux et que vous obtenez des habiletés intéressantes, cela semblera un chemin beaucoup plus intéressant et beaucoup plus faisable pour beaucoup de gens.

DW: Selon vous, pourquoi les films d’Hollywood démontrent-t-ils le personnage diabolique comme ayant des pouvoirs surnaturels et qu’il faut toujours que les personnages des héros ne puissent le combattre qu’avec des armes, du courage et de la chance?

CG: Eh bien, parce que dans ces films … qui contrôlent les gens qui font ces films? Ils veulent promouvoir le chemin de la haine et de la peur, le chemin sombre et démontrer que c’est le chemin le plus puissant. Que la façon de devenir riche, célèbre et puissant, c’est de devenir impitoyable. Et le fait d’être gentil est très difficile et presque toujours une bataille inutile. C’est un chemin très difficile pour gagner.

DW: Les Tibétains font aussi de la magie noire et je pense que les gens ne le réalisent pas. Il y a des gens très négatifs au Tibet, qui sont décrits dans des livres tels que «(Life and) Teachings of the Masters of the Far East» (La vie et les Enseignements des Maîtres de l’Extrême-Orient). Une des choses dont il est question, c’est que si les gens qui pratiquent la magie noire au Tibet, veulent assassiner quelqu’un, ils pourraient prendre un couteau ou une dague et le charger avec une quantité incroyable de haine et ensuite, apparemment, s’ils font cela, la personne qui prendrait ce couteau se sucuiderait, se poignarderait avec ce couteau. Mais ils disent aussi que c’est une forme extrêmement dangereuse de magie noire, parce que presqu’invariablement, vous finiriez par vouloir utiliser la dague vous-même. Ou alors que quelque sorte de mauvais karma arriverait. Que pensez-vous de cela?

CG: Il y a, dans ce cas, des lois universelles naturelles qui agissent. Si vous utilisez la haine et la peur comme outil, alors les lois du karma seront appliquées. Nous voyons cela souvent, je ne mentionnerai pas de nom de politiciens, mais ce sont des gens vraiment diaboliques, vraiment horribles et qui semblent toujours se tirer de toutes les situations sans problème et qui continuent, encore et encore, à faire des choses horribles et ils ne sont jamais tenus responsables. Et bien, la loi du karma les rattrapera finalement et elle les frappera de plein fouet.

DW: Mais il semble aussi qu’ils sont victimes d’incroyables scandales, qu’ils sont blessés, de quelque façon. On dirait qu’ils sont nécessaires ici pour jouer un certain rôle, mais même à l’intérieur d’une seule vie, je ne pense pas qu’ils s’amusent beaucoup.

CG: Même nous, qui tentons de marcher sur un chemin positif, si nous n’avons pas de défi, avec le yin et le yang, si nous n’avons pas de défi de la part de l’obscurité, de ce qui est le plus sinistre, nous n’évoluerons pas vraiment spirituellement. Nous croissons par l’adversité. Il y a beaucoup de gens qui sont en colère lorsqu’ils entendent ça. Ils disent alors : «Laisse-moi tranquille avec tout cela, laisse-moi en paix, je vais m’asseoir dans la position du lotus, je vais méditer et je vais croître. Et je ferai mon ascension beaucoup plus rapidement, si tu ne me places pas dans un monde où toutes ces choses négatives arrivent.» Ce n’est pas ainsi que les choses sont conçues.

DW: C’est intéressant, car les Tibétains disent que la pire chose que vous puissiez faire, c’est de vous asseoir, de méditer et d’être en état de béatitude, à tout moment. Leur avertissement est que vous pouvez alors vous retrouver dans le «royaume des dieux sans conception» et que c’est une chose très dangereuse. Une des choses bizarres qu’ils disent, c’est que si vous êtes dans une situation de peur extrême, que vous avez peur pour votre vie, comme par exemple si une meute de chiens sauvages est à vos trousses et que vous courez, à ce moment-là, vous êtes très près, de plusieurs façons, de la conscience cosmique, vous êtes très près d’avoir une déchirure complète du voile, plus près de qui vous êtes.

CG: Vous n’êtes jamais plus «dans le maintenant» et vous ne vous sentez jamais plus vivants, que lorsque vous êtes en danger.

DW: Pensez-vous que c’est pour cette raison qu’ils vous plaçaient dans ces simulations horribles, tentaient-t-ils d’évoquer en vous ce «désir ardent de l’âme» d’aller vers son Soi Supérieur, ou vers Dieu, afin de protéger votre vie?

CG: Cela se rapporte à la concentration sur le fait d’être dans le moment, la concentration portée sur la préservation de la vie, d’aller puiser dans l’énergie et le pouvoir intérieurs que vous avez par votre conscience ; c’est conçu pour vous aider à préserver la vie.

DW: Que pensez-vous de ces cas, documentés, quoique l’on en entend moins parler, c’était surtout durant les années 70, où une mère, dont l’enfant était piégé sous une auto et où elle pouvait, littéralement, soulever cette auto. Selon vous, qu’arrive-t-il dans un cas comme celui-ci?

CG: Beaucoup de gens disent que c’est à cause de l’adrénaline, et ils ont fait des tests pour prouver qu’elle a effectivement un rôle à jouer, mais c’est beaucoup plus que cela. Moi, je dis «l’action de l’esprit sur la matière». Lorsque je dis cela, je parle de conscience. Et notre conscience est extrêmement puissante. Et ce qui arrive ici, c’est probablement que notre conscience, dans le moment du maintenant, change la physique de la matière autour de vous, change la réalité, change la conclusion de la situation.

DW: Mon informateur sur les programmes spatiaux, Jacob, me dit qu’il y a eu des cas documentés, où des gens ont été secrètement kidnappés, ont eu un lavage de cerveau et ont été testés en secret. Ce qu’ils ont trouvé, c’est que ces gens avaient une sorte de surcharge énergétique dans leur ADN et que cela a endommagé leur ADN, de plus plusieurs de ces personnes mouraient durant les quelques années qui suivaient, parce qu’il semble que cela aurait endommagé leur mécanisme biologique, de quelque façon.

CG: Ils ont dépensé toute l’énergie de la force-de-vie, dans une sorte d’explosion.

DW: Alors vous seriez d’accord à dire que cela pourrait nous faire du tort, si nous tentions de faire «exploser» autant de voltage en même temps?

CG: Si vous n’êtes pas spirituellement assez évolué pour y faire face, oui.

D: Alors, il y a-t-il une façon positive de générer cette sorte de connexion, afin que nous puissions faire face à l’accroissement de voltage, sans subir de dommage?

CG: Oui, nous devons faire cela. Notre système solaire arrive dans une partie de la galaxie ayant une énergie hautement chargée et nous expérimentons cette énergie élevée actuellement, et cela a un effet sur la psyché des gens, partout autour de nous. C’est quelque chose d’évident.

DW: Il semble que les gens subissent beaucoup plus de stress, en moins de temps, que jamais auparavant. La vie devient de plus en plus difficile.

CG: Le temps semble se comprimer et s’accélérer. Les personnes qui s’orientent plus vers le service aux autres, qui augmentent leurs vibrations et leur conscience, qui ouvrent leur esprit à ce genre d’information, seront beaucoup mieux préparées et capables pour ce genre de transformation, que ceux qui s’orientent vers le service envers soi et exploitent les autres.

DW: Vous m’avez dit que les Allemands se sont rendus au Tibet et se sont emparés de parchemins, ainsi que des gens qui pouvaient les lire, et qu’ils avaient les plans pour construire des vimanas. C’est exact?

CG: Oui.

DW: Alors, s’ils ont été en contact avec ces cultures, où chaque pensée est supposée être une pensée d’amour, et que cela vous donne des pouvoirs magiques, comment ont-ils érigé une philosophie spirituelle de magie noire à partir de ça? Je pense que certaines personnes auraient de la difficulté à comprendre comment cela est arrivé?

CG: Eh bien, ils ont pris leurs idées et leurs croyances et les ont apportées avec eux, partout où ils allaient. Ils ont constamment corrompu ce qui était des symboles positifs, des idées et des enseignements positifs et les ont tordus et changés en idées négatives, selon l’histoire que l’on connaît.

DW: Selon vous, quelle sera la réaction d’une personne typique de la cabale, lorsque qu’elle entendra, «Soyez plus aimants, pardonnez»?

CG: Ils vont grimacer (rire). Ils veulent que nous soyons toujours anxieux, que nous soyons toujours emplis de peur et que nous soyons toujours à couteaux tirés avec les autres. Ils veulent que nous soyons divisés, religion contre religion, race contre race, et tant et aussi longtemps qu’ils nous gardent à couteaux tirés, nous ne les combattons pas. Ils nous divisent et nous conquièrent.

DW: Êtes-vous au courant de programmes sociaux pour encourager ce type de conditions parmi l’Humanité?

CG: Je dois être prudent dans ma réponse, parce qu’il y a beaucoup de gens qui se sont appropriés, et qui ont utilisé, les religions, qui étaient basés sur le principe d’amour dont je parlais, le principe de la règle d’or qui dit «Fais aux autres ce que tu veux que les autres te fassent». Ils se sont infiltrés dans beaucoup de ces religions, les ont tordus, en ont pris le contrôle et ont commencé à les utiliser de façon haineuse, pour nous diviser.

DW: Il semble vraiment que les religions majeures ont été contaminées à différents degrés.

CG: Oui.

DW: Il y a des gens qui examinent, par exemple, le féminisme et qui disent «Eh bien, Gloria Steinem recevait du financement de la cabale et les femmes arrivent maintenant vers l’âge de 40 et réalisent «J’ai passé toute ma vie à rechercher ce que les hommes veulent, maintenant j’aimerais avoir un enfant, mais il est trop tard». Pensez-vous que c’est quelque chose de délibéré de leur part, d’essayer de séparer les hommes et les femmes, comme base d’une famille?

CG: Ils sont constamment en train de faire de l’ingénierie sociale et jusqu’à un certain degré oui. D’un côté, il est vrai que les femmes ont été réprimées depuis très longtemps, mais d’un autre côté, ils utilisent les mouvements tels que celui qui demandait l’égalité pour les femmes et autres choses positives, ils s’y installent, les infiltrent et les déforment.

DW: Exactement.

CG: Ainsi, le mouvement qui demandait l’égalité des femmes avec les hommes, après des millénaires de répression, c’était une bonne chose, mais ce mouvement a été infiltré et tordu, cela a endommagé la cause et a causé le schisme dans notre société.

DW: Vous avez dit auparavant qu’il y a 22 programmes génétiques auxquels ils nous ont soumis, incluant des altérations de conscience, quelque chose comme ça. Quelques-uns de ces programmes semblent faire en sorte que nous soyons plus facilement contrôlés.

CG: Exactement.

DW: Pouvez-vous nous donner des exemples spécifiques?

CG: Il y a des programmes sociaux, des programmes génétiques et des programmes spirituels. Les programmes spirituels incluent le fait qu’ils s’incarnent dans des corps humains. Ils font partie de cette Grande Expérimentation, eux aussi. Ils ne font pas que créer et manipuler ces expérimentations. Ils sont vraiment investis dans ces expériences. Mais, ce que j’ai vu sur les tablettes intelligentes de verre, c’est qu’il y a des preuves qu’ils ont créé et manipulé nos gênes, afin de créer un «gène de Dieu», et cela nous donne un désir, génétiquement conçu, un désir très fort d’idolâtrie, de vouloir suivre un chef et d’idolâtrer un être supérieur. Et cela a été conçu pour nous rendre plus faciles à contrôler. Ces 22 programmes travaillent parallèlement, mais quelques-uns s’entrecroisent. Quelques-uns de ces programmes veulent que nous devenions plus illuminés spirituellement et que nous croissions, et d’autres programmes veulent nous garder à une échelle plus basse et nous garder spirituellement ignorants, ignorants de notre conscience co-créative.

DW: Comment l’idolâtrie d’un être plus élevé peut-il être une mauvaise chose? La plupart des gens pourrait penser que c’est une bonne chose?

CG: C’est une bonne chose, mais cela l’est moins lorsque ces êtres se proclament des êtres supérieurs, qu’il faut idolâtrer, qu’ils se présentent comme de faux dieux. Il n’y a pas que les extraterrestres qui font cela, mais depuis très longtemps il y a beaucoup de civilisations sécessionnistes anciennes de la Terre, qui viennent à la surface et prétendent être des dieux.

DW: Une des choses faisant partie de l’entraînement pour atteindre le corps arc-en-ciel, c’est que vous n’idolâtrez pas vraiment un être divin, vous devenez conscience. Dans tout ce que j’ai lu à ce sujet, vous reconnaissez la nature de l’existence en tant que vide conscient et vous devenez cette conscience vide. Cela semble différent de l’idolâtrie.

CG: C’est différent. Une des choses que ces Êtres de haute densité m’ont dit, c’est que nous sommes tous Un. Et cela va de pair avec quelque chose que je disais à mes parents, et qui les bouleversaient, car ils étaient très conservateurs, spécialement ma mère. Je disais par exemple : «Avant, j’étais toi. Toi, tu étais moi. J’étais grand-papa, et grand-papa était moi.» Et mes parents répondaient : «Cela n’a aucun sens scientifiquement. Dans le temps, nous existons tous en même temps, comment pourrais-tu être moi et comment pourrais-je être toi?» Et je répondais : «Le temps n’a pas d’importance, il n’y a que l’expérience qui a de l’importance.» Et ils me répondaient : «Quoi?» J’avais cinq ou six ans lorsque ce je disais ces choses bizarres. Et il s’avère que c’est ce que disent ces Êtres de haute densité, que le temps est une illusion, que nous sommes fragmentés, mais que nous sommes Un.

DW: Dans le livre «Un cours en miracles» (A course in miracles), qui est similaire à la loi de l’Un, un de leurs enseignements de base est que le pardon provoque l’effondrement du temps. Qu’en pensez-vous?

CG: Je ne sais pas. Lorsque j’entends «pardonne-toi toi-même et pardonne aux autres et que cela arrête la roue du karma», cela me fait penser à la fin d’un cycle, de quelque façon. Et le temps pour nous nous semble cyclique, alors il y a peut-être un parallèle ici.

DW: L’idée que «le pardon provoque l’effondrement du temps» et «le pardon arrête la roue du karma,», cela semble être la même affirmation.

CG: Oui.

DW: Cela peut impliquer que le temps c’est le karma, que l’expérience de durée, l’expérience d’être dans cet univers, est par ce fait même, la participation d’une âme fragmentée. Et plus vous pardonnez aux gens qui vous entourent, plus votre âme est réintégrée, arrêtant ainsi le temps, le faisant s’effondrer et arrêtant la roue du karma.

CG: Lorsque vous pardonnez aux autres, vous vous pardonnez à vous-même. Il arrive souvent que lorsque vous avez fait du tort à quelqu’un, la chose la plus difficile est de vous pardonner à vous-même. Le fait de vous pardonner à vous-même pour avoir fait quelque chose d’horrible -et faites-moi confiance sur ceci, je le sais –vous pardonner à vous-même est la partie la plus difficile de l’équation. Le fait de pardonner aux autres est très altruiste et c’est quelque chose de libérateur, spirituellement. Lorsque vous pardonnez à quelqu’un d’autre, cette spiritualité est vraiment libératrice. Mais de pouvoir vous pardonner à vous-même, c’est une pilule très difficile à avaler. Il est très difficile d’aller profondément en soi et de faire briller la lumière.

DW: Avez-vous lu quelque information que ce soit, dans ce programme, suggérant que le phénomène du corps arc-en-ciel est réel, que cela pourrait arriver à un être humain? Que ces êtres peuvent vraiment se changer en une sorte d’être de lumière?

CG: Il y a des informations que j’ai vues, mais je n’y ai pas porté beaucoup d’attention parce que cela ne faisait pas partie de quelque chose qui m’intéressait à ce moment-là, c’était au sujet de personnes, en Orient, qui étaient ascensionnés.

DW: Cette information était présente dans ce que vous lisiez?

CG: Oui, mais je n’y ai pas vraiment prêté attention à ce moment-là. Bien sûr, mes intérêts ont changé depuis et c’est quelques chose sur laquelle je porterais plus attention, mais je ne me souviens pas avoir lu quelque chose concernant le «corps arc-en-ciel».

DW: Avez-vous déjà rencontré des êtres qui seraient un peu plus dans cet état, des êtres plus que biologiques?

CG: À part des Êtres des Sphères, non.

DW: Est-il possible que nous puissions passer à travers cette transformation présentement, où nos habiletés pourraient être améliorées, assez soudainement et radicalement?

CG: Je crois qu’une fois que nous deviendrons une civilisation en transition, en transition vers la 4e densité, dépendamment de chacun de nous, lorsque nous marcherons sur notre «chemin», alors ces habiletés commenceront à s’éveiller en nous. Et ceux qui sont plus avancés auront des habiletés plus élevées. Ceux qui sont moins avancés seront témoins des habiletés des autres, ils verront ces habilités plus élevées et cela les stimulera, parce qu’ils sauront que c’est possible. Mais je n’ai vu aucune preuve «tangible» sur la façon dont cela va arriver. Je ne sais pas si ce sera un changement soudain ou un changement graduel. Mais personnellement, je pense que cela dépend de chaque individu, de son développement personnel et où chacun est rendu sur son «chemin».

DW: Il est très intéressant de voir qu’avant que ces moines tibétains ne puissent atteindre le corps arc-en-ciel, ils pouvaient faire des choses étonnantes, comme le fait de courir et ensuite faire un pas, où il pouvait sauter à une distance de 30 pieds, à 200 ou 300 pieds dans les airs. Cela s’appelle «lung gom pa». «Lung gom» est le nom de l’exercice et «lung gom pa» est la personne qui peut l’accomplir. Ces gens sont capables d’enfoncer leurs mains dans un rocher et d’y laisser une empreinte, d’enfoncer leurs pieds dans la pierre et d’y laisser une empreinte de pas. Alors cela suggère qu’avant même d’atteindre le «corps arc-en-ciel» il existe de grandes habilités pour contrôler notre réalité et avoir un impact sur la matière physique.

CG: Et c’est probablement ce que les gens devront accomplir, avant qu’ils ne puissent se diriger vers le «corps arc-en-ciel», selon moi.

DW: D’accord, c’est tout le temps que nous avons dans cet épisode de Cosmic Disclosure, parce que vous avez besoin de savoir la vérité. Il y a beaucoup plus d’informations fascinantes qui vous attendent ici. Je suis votre hôte, David Wilcock et je vous remercie de nous avoir écoutés.


Politique d’utilisation : S’il-vous-plaît, ne publiez qu’un tiers de cet article et ajoutez un lien pour cette page, pour la suite du texte. Vous pouvez citer des portions de l’article. Il serait grandement apprécié que ceux qui publient cette information suivent ce critère.

Loading...