DIVULGATION COSMIQUE : L’INTRA-TERRE EN CRISE

Saison 9, Épisode 3


admin    20 déc. 2017

s9e3_inner_earth_in_crisis_16x9.jpg

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode, qui une fois de plus vous apporte de nouvelles informations vitales sur l’incroyable saga en cours dont il fait l’expérience.

Corey, soyez le bienvenu dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : Une des choses que vous ayez partagées avec moi lors d’une conversation privée, c’est le fait que vous ayez eu de nouvelles interactions particulièrement intéressantes avec les Anshars. Il semblerait que cela soit suffisamment sensible pour que je l’entende pour la première fois lors de cet enregistrement. Je suis donc aussi enthousiaste que n’importe qui d’entendre ce que vous avez à nous dire.

Alors à ce stade, que se passe-t-il dans l’Intra-Terre ?

Corey : Et bien, ce n’est pas du tout une information choquante.

1 Corey Goode

David : D’accord.

Corey : Ce qu’il s’est passé, c’est qu’ils m’ont amené là-bas… J’ai été à nouveau conduit dans le complexe. Et j’ai été emmené juste à côté de la salle où l’on se nettoie.

2 Anshar Cleansing Room

Mais je n’ai pas eu à le faire. Ils m’ont directement conduit dans les couloirs menant en-dehors de la ville, dans la zone caverneuse où la ville était située.

David : D’accord.

Corey : Ils nous ont transporté dans la bulle temporelle qui a été créée.

3 Anshar Temporal Bubble

David : Pour résumer, je me souviens que vous nous aviez dit précédemment que les Anshars étaient allés dans une sorte de champ protecteur à cause de l’éventuel Flash Solaire et du fait qu’ils ignoraient quand cela allait se produire.

Est-ce de cela dont il s’agit ?

Corey : Tout à fait. Ils créent cette bulle à chaque fois qu’il y a un des cycles.

David : Avec le Flash Solaire ?

Corey : Avec le Flash Solaire et… tous les autres cycles…

David : D’accord.

Corey :… qui se sont produits au cours du temps, depuis qu’ils sont là. Il se mettent dans cette bulle temporelle.

Lorsqu’ils nous ont conduit à l’intérieur avec une des navettes Anshars, que j’avais déjà mentionné, c’était énorme.

4 Anshar Bus

Je veux dire, c’était énorme. Ils étaient très nombreux.

David : Qu’est-ce qui était énorme ? Qu’avez-vous vu ? La navette était énorme ?

Corey : Non, l’intérieur, tous les différents éléments de la ville étaient connectés comme… presque comme des LEGO…

David : Hum !

Corey :… comme une connexion électromagnétique et ils étaient partout, sur 360°… S’ils avaient regardé ver le haut, ils auraient tous regardé au même endroit au centre de la sphère.

David : Alors, pour clarifier cela, vous avez dit que ces éléments qui se trouvaient dans les cavernes de l’Intra-Terre étaient modulables et qu’ils étaient comme de petits vaisseaux pouvant se déplacer individuellement.

Corey : Tout à fait.

David : Et ils se donc assemblés comme des blocs de LEGO…

Corey : Oui.

David :… à l’intérieur de la bulle ?

Corey : Oui.

David : Est-ce que c’était spectaculaire à voir ?

Corey : OUI ! Lorsque vous entrez pour la première fois dans ce vortex… Je n’en avais pas encore fait l’expérience lorsque nous nous étions rendus dans l’anomalie temporelle sur Jupiter. Alors, c’était un peu différent.

Aussitôt que nous ayons traversé le vortex, c’était un peu comme être exposé à champ électromagnétique très lourd. Je suis presque tombé sur le côté et je me suis presque évanouie.

David : Wahou !

Corey : Et très rapidement après cela, une fois la barrière passée, j’allais mieux.

David : C’est donc une bulle temporelle aussi bien qu’une espèce d’espace dimensionnel ?

Corey : C’est une bulle temporelle créée à l’extérieur de cette réalité d’espace-temps.

David : Donc, quoi qu’il arrive à la Terre, même s’il elle bouge de façon inhabituelle, ils ne vont pas en être affectés.

Corey : Oui, les énergies ne vont pas les affecter. Je suppose que l’on pourrait dire qu’ils sont complètement séparés de cette réalité.

David : Est-ce dans une dimension supérieure mais qui d’une certaine façon est toujours présente sur Terre ? Où est-elle physiquement ?

Corey : Et bien, tout comme les bulles temporelles qu’il y a à l’extérieur de Jupiter et de Saturne, elles sont accessibles de plusieurs galaxies différentes…

David : Vraiment !

Corey :… et de beaucoup d’endroits dans cette galaxie. Vous entrez et vous pensez que vous avez simplement voyagé de quelques milliers de kilomètres à travers une barrière et vous vous retrouvez dans cette endroit sombre.

Mais vous n’êtes nulle part dans notre espace-temps. Vous êtes nulle part. Et toutes ces autres galaxies ont des tunnels qui les mènent jusqu’à ce même point. Ils peuvent y entrer et c’est un voyage très rapide. C’est un peu comme la distance jusqu’à la Lune.

À ce stade, tout le monde est réuni mais ils viennent de milliers et de millions d’années lumières.

David : Alors, vous nous dites que cette bulle temporelle dans laquelle vous êtes allé est potentiellement accessible de multiples points dans notre galaxie, voire même d’autres galaxies.

Corey : Elle l’est, absolument.

David : Dans ce cas, comment peuvent-ils se protéger contre une invasion ?

Corey : La façon dont cela a été conçu, vous pouvez uniquement aller… ils appellent cela "Poinçonner dedans " et "Poinçonner dehors " avec la même trajectoire.

Lorsque vous entrez, vous allez au point de rendez-vous ou quelque soit l’endroit où vous allez, et ensuite, ils sont autorisés à sortir à travers le même point d’où ils étaient entrés, ce qui les ramènent dans leur espace-temps. Et je ne sais pas si c’est de la technologie, des harmoniques ou quoi que soit d’autres.

David : Et ces personnes utilisent des langages pour se parler les uns avec les autres ou bien est-ce que tout est télépathique ? Comment se passent ces communications ?

Corey : Non, ils utilisent un langage, cet étrange… ils disent que c’est comme de l’Acadien, mais la seule façon dont je peux vous le décrire c’est d’imaginer une personne ayant grandi en Turquie et ayant donc l’accent turc et ayant appris un vieux dialecte d’Allemand ou autre. Imaginez ce que cela pourrait donner. C’est très, très étrange.

Donc, oui, ils communiquaient avec ce langage commun.

David : Ils parlent avec leur bouche.

Corey : Oui, ils parlent.

David : Étiez-vous en mesure d’en comprendre un peu ?

Corey : Non.

David : D’accord.

Corey : Après avoir atterri, ils m’ont conduit dans un de leurs dômes et dans la base, ils étaient en pleine discussion.

Et c’était intéressant pour moi. Il y avait les sept différents groupes que j’avais déjà vu lorsque les Anshars avaient eu leur premier entretien où j’avais été convié.

5 Star Group

David : Oh !

Corey : Il y avait tous ces différents groupes.

6 Asian Group

David : Pour résumer, vous nous aviez dit précédemment que ces peuples étaient du futur de la Terre ayant voyagé dans le temps, donc ces différents types raciaux sur Terre sont représentés dans ces groupes.

7 African Group

8 Omega Group

Corey : Ils le sont. Et oui, c’est ce qu’ils déclarent, qu’ils viennent… Chacun des différents groupes raciaux qui est ici, et qui sont plus ou moins sur la même mission, sont venus au cours de différentes périodes de temps.

9 Saturn Black Group

10 Saturn Green Group

11 Anshar Saturn Red Group

Ils ne sont pas venus en même temps que les Anshars.

David : D’accord. Intéressant.

Corey : Et il y avait donc une discussion en cours au sujet de la façon dont ils allaient intégrer une sorte de technologie qu’ils se partageaient tous.

Comme je vous l’avais dit précédemment, leur technologie est alimentée et contrôlée par la conscience. Il n’y a donc vraiment pas beaucoup d’appareils physiques dans le coin.

C’est donc la première chose que l’on m’a montré.

Et au-dessus d’une sorte de petit bureau carré, on pouvait voir un hologramme de ces longs blocs carrés où il y avait au centre presque comme des câbles les reliant entre eux. C’était comme de très grands câbles cristallins qui traversaient et qui étaient imprégnés d’une sorte de minéral. Je ne sais pas ce que c’était.

David : Parlons un instant de ce que sont ces boîtes. Pourquoi sont-elles connectées ? Qu’est-ce que cela leur apporte ?

Corey : Cela va leur permettre de se connecter en réseau tous ensemble avec leur conscience et d’être en mesure de les aider à alimenter et à contrôler les technologies qu’ils prévoient d’utiliser pour tout le temps dont ils auront besoin ici.

David : Si je me souviens bien, lorsque nous avions parlé de cela la première fois, vous aviez dit que ces différents groupes avaient des amulettes avec de petits joyaux incrustés dessus qui montraient dans quelle partie du monde ils vivaient. Et il y avait différentes régions en fonction des différents groupes. Est-ce exact ?

Corey : Tout à fait.

David : Vous pouvez donc avoir des personnes ayant un air asiatique qui vont se trouver dans une région et des personnes ayant l’air nordique qui seront dans une autre région.

Corey : Oui, ils n’étaient pas mélangés. Ils avaient leurs propres blocs ou zones. C’est exact.

David : Le rassemblement de prêtres et prêtresses auquel vous aviez assisté avec Ka’Aree était une sorte de sommet où ils rassemblaient leurs troupes d’une certaine façon ?

Corey : Oui, un rassemblement assez rare où tous les décisionnaires étaient présents. Un des … Certaines de leurs castes religieuses sont également ces castes de combattants.

C’était plus le cas avec le groupe d’Oméga.

David : Bien. Et vous aviez dit que la raison pour laquelle ils se rassemblaient était que la Cabale essayait de les éliminer.

Corey : Oui, et bien, ils ont eu un certain nombre de désaccords avec des non-terrestres étant en compétition pour un futur différent.

David : Hum.

Corey : Alors oui, ils étaient… Il y avait cet élément. Et ensuite, ils ont déclaré que les gens à la surface avaient développés des technologies et des armements qui pouvaient maintenant les atteindre aussi loin qu’ils se trouvaient.

David : On dirait que la réunion où vous avez été amené comportait un niveau de coopération plus important que la négociation initiale dont il était question la première fois.

Corey : Oui, et c’est quelque chose qu’ils font apparemment chaque 25 000 ans environ.

David : Hum.

Corey : Ils se rassemblent et restent ensemble dans cette bulle, et ensuite, ils partent et font ce qu’ils ont à faire. Ils voient jusqu’où la ligne de temps ne va pas, si c’est le cas, et à partir de là ils viennent et commencent à essayer de retoucher la ligne de temps afin qu’elle revienne là où elle devrait être.

David : Alors ces cubes avec ces câbles de type polymère [de la marque Mylar] les reliant entre eux, sont une sorte de création type Internet par lequel ils ont accès à toutes leurs données mutuelles, ce genre de choses ?

Corey : Les informations sont partagées sur une large gamme de bande passante, je dirais, sans fils. Ce sont presque des câbles qui se rassemblent et qui redirigent… Et ils y mettent tous l’énergie de leur conscience. Et elle est récoltée par cette technologie afin d’alimenter différents types de technologies.

De cette façon, ils peuvent également contrôler de la technologie dans d’autres zones, donc je suppose que c’est un réseau dans ce sens.

David : Est-ce que les différents groupes ont installé leurs différentes villes comme des blocs de LEGO dans cette bulle temporelle ? Était-ce une partie de ce qui s’est passé ?

Corey : Oui.

David : D’accord.

Corey : Oui.

David : Alors c’est… Dans un sens, tout est relié une fois qu’ils sont dans cette bulle. Pourquoi pensez-vous avoir été amené à cette réunion ? Pourquoi voudraient-ils nous communiquer cela aujourd’hui ?

Corey : Et bien, c’était la partie étrange de toute cette histoire. Aree [Ka’Aree] m’a dit qu’ils avaient besoin que j’en sois le témoin afin d’aider à arbitrer mais je ne savais pas par où commencer.

À un moment, j’étais très près du bureau et je me suis penché pour regarder l’hologramme et ils ont arrêté de parler. Ils m’ont regardé comme si je les avais interrompus.

David : Hum.

Corey : C’est comme s’ils m’avaient fait venir dans cet endroit pour une raison mais qu’en même temps, ils ne me voulaient pas véritablement ici.

Après cela, elle a simplement… nous sommes retournés à la navette Anshar. Elle m’a ramené à travers la bulle temporelle jusqu’à la caverne. Et nous avons fait le chemin inverse. Nous avons parlé de certaines choses dont elle m’avait entretenu à propos de différents changements que je devais faire en moi, mais à part cela, c’était tout.

David : Et bien, il y a une chose qui ne paraît pas claire car s’ils se réunissent dans une bulle et qu’ils relient leur technologie, alors pourquoi se disputaient-ils ? Pourquoi auraient-ils eu des divergences d’opinions ?

Corey : Sur… sur la façon dont il fallait se rassembler. C’était le seul élément manquant. Ils avaient pratiquement relié toutes leurs villes ensemble et ensuite,… et ils avaient encore toutes leurs grilles d’énergie de conscience séparées.

Ils étaient hésitants sur la façon dont ils voulaient les connecter avec les grilles des autres peuples.

David : Hum.

Corey : Je ne sais si c’était une question de sécurité ou bien de vieilles rivalités entre certains groupes mais tout le reste s’était bien passé. Il y avait toutes ces zones qui étaient toutes cassées un peu partout.

David : Vous nous aviez également dit précédemment que certains de ces groupes étaient des adversaires les uns des autres et qu’ils n’avaient pas le même objectif. Certaines pouvaient avoir un objectif défavorable vis-à-vis de nous.

Est-ce que ces groupes négatifs étaient également impliqués dans cela ou bien était-ce simplement…

Corey : Ils étaient tous ensemble.

David : Vraiment ?

Corey : Oui.

David : Pensez-vous alors qu’une partie de cette dispute pourrait avoir été que les groupes étant les plus antagonistes auraient leurs communications exposées avec cette grille et qu’ils avaient des choses qu’ils voulaient cacher ? Pensez-vous que cela pourrait être cela ?

Corey : Non. Au stade de la quatrième densité, il n’est plus question de cacher quoi que ce soit. C’est une telle expansion de la conscience et de la connectivité. Ils sont tous connectés d’une façon que nous ne pouvons même pas vraiment appréhender.

David : Avez-vous demandé à Aree pourquoi vous aviez été invité à voir cela et quel en était pour vous l’objectif ?

Corey : Elle m’a dit qu’une partie de mon rôle était d’être un observateur.

David : Hum.

Corey : C’est à peu près la seule explication que j’ai eue.

David : Je sais que vous allez devoir spéculer mais si vous le pouvez, comment pensez-vous que cet évènement et cette négociation affectent les humains sur Terre aujourd’hui, et qu’elle affectera ensuite les humains lorsqu’ils traverseront le Flash Solaire et ses suites ?

Corey : Ce que font les Anshars en ce moment dans la bulle temporelle ne nous affecte pas. Ce qu’ils font dans leur complexe de temples et ce que font d’autres êtres dans leurs temples est pertinent pour nous à la surface.

David : Dans quel sens ?

Corey : Ils se connectent avec des gens sur un haut niveau de conscience et passe des accords sur la façon dont chaque individu va devoir accélérer ou s’éveiller à certaines informations.

12 Anshar Reaching Out To Our Higher Self

La majeure partie se fait par des téléchargements, ce qui n’est pas ce que j’attendais. Lorsqu’ils parlaient "d’état de rêve", ils incluaient les téléchargements.

Je reçois beaucoup de courriels de personnes me parlant des téléchargements qu’ils reçoivent. Et ils sont assez étranges et incroyables.

Mais ils atteignent également de plus en plus les gens dans les rêves.

David : Puisque nous parlons de ce sujet, vous aviez dit auparavant que le contact initial, un contact de type-télépathique, transitionnerait dans une sorte de rencontre en personne sur une plus grande échelle.

Avez-vous entendu quoi que ce soit de plus à ce sujet depuis la dernière fois que nous en avons parlé ?

Corey : Non, je n’en ai pas entendu parler.

David : Comment pensez-vous que cela va se manifester ? Est-ce que cela sera juste avant le Flash Solaire ? Parce que vous aviez également dit quelque chose que je veux relier à autre chose…

À un moment, les Aviens Bleus vous avez dit que plus nous nous rapprocherions du Flash et plus les gens commenceraient à voir des fantômes qui pourraient être leurs proches ou des personnes qu’ils connaissaient.

Corey : Tout à fait.

David : Comment pensez-vous que ces deux éléments soient reliés ?

Corey : Plus nous nous rapprocherons de l’Évènement Solaire, quel que soit le moment où cela se produira, plus l’accumulation d’énergie se produira.

Alors, oui, nous verrons des gens timbrés agir de façon encore plus folle. Les gens ne peuvent plus cacher leurs intentions, ou bien qui ils sont. C’est le cas pour tout le monde.

C’est à tel point que je pense que beaucoup de gens… ils n’essaient même plus de cacher qui ils sont.

David : En tant qu’empathe intuitif, avez-vous senti que ces groupes se disputaient partiellement sur la façon dont ils interagiraient avec nous avant que ce changement ne se produise, et quelles pourraient être leurs stratégies ? Y a-t-il eu un débat sur l’ampleur des contacts à avoir avec nous ou bien sur le peu de contacts à avoir avec nous ?

Corey : Et bien, il y a eu un grand débat sur le fait d’avoir des contacts tout simplement.

David : Oh !

Corey : Et seuls quelques-uns dans les groupes ont véritablement décidé de casser ces Accords de Mahomet.

David : Hum.

Corey : Et je pense qu’ils pourraient y avoir des contacts en face-à-face avec les gens avant le Flash Solaire parce qu’après coup, non. Vous savez, ils pourraient se montrer. Nous allons être différents. Nous allons être plus proches d’eux que nous ne le sommes… actuellement.

David : Pensez-vous que lorsque nous traverserons le Flash Solaire, s’il y a des gens ayant besoin d’être téléportés en dehors de la Terre, comme il est dit dans d’anciennes prophéties dont j’ai parlé dans "Enseignements de Sagesse" [Wisdom Teachings], qu’ils seraient donc amenés dans cette bulle temporelle ?

Corey : Je ne suis pas sûr. Dernièrement, j’ai parlé avec plusieurs personnes, incluant les Hopis et les Zunis, et beaucoup d’entre eux parlent du fait d’être emmenés dans une cave ou un portail, et d’être partis pendant 1000 ans, pour ensuite revenir.

Ils ne vivaient pas nécessairement sous terre. Ils peuvent être téléportés sur une planète similaire à la Terre où ils sont des réfugiés, comme je l’ai décrit comme s’étant produit ici sur Terre il y a un certain temps dans notre passé.

Des êtres différents tels que les Mayas ont été emportés pour leur protection.

David : Maintenant que nous abordons ces choses de type hors de la planète, une autre chose que vous ayez partagée avec moi c’est que Gonzales a continué à vous rencontrer. Cela est très mystérieux pour moi car vous ne dites rien sur toutes ces choses, sur ce qu’il vous dit ou ce qu’il se passe.

Alors, pourriez-vous partager quoi que ce soit avec nous à propos de Gonzales ?

Corey : Oui, je vois Gonzales tous les 7 à 10 jours. Il aide à surveiller certains de ces problèmes issus de mes 20 ans-et retour et de ma présence à proximité de ces différents types de technologies ayant des forts champs électromagnétiques.

David : Vous nous dites qu’il vous surveille à cause de cela ?

Corey : Oui.

David : Et qu’est-ce qui nécessite d’être surveillé ?

Corey : Il surveille certaines choses dans mon cerveau et sa chimie, telle qu’une apparition de démence temporale, il m’en protège.

Mais ma mémoire a été affectée. J’ai des problèmes de-ci, delà.

David : Hum. A-t-il une technologie pouvant être utilisée pour vous aider ? Sous quelle forme est faite cette surveillance ? Y-a-t-il un traitement véritable ?

Corey : C’est ce que j’avais précédemment décrit. Je suis emmené dans cet énorme vaisseau Maya en pierre de type cylindrique.

13 Mayan Craft

David : D’accord.

Corey : Il m’amène dans une salle où se trouve des panneaux flottants d’où proviennent des flashs de lumière.

14 Room With Four Mayans And Panel

15 Lights Flashing On Panel

Et gonzales en retire une… sphère en pierre ressemblant à une boule de billard n°8 et vient ensuite vers moi pour scanner mon front.

Il peu également scanné le reste de mon corps mais habituellement, il l’utilise pour scanner mon front.

Lorsque cela se produit, de la même façon que lorsqu’ils utilisent le halo sur moi, il me dit :"Tu vas ressentir une sensation ici," et ensuite je peux ressentir une sensation de "Zzzh", "Zzzh" à l’intérieur.

David : Est-ce simplement un diagnostic ou bien peut-il fournir un traitement ?

Corey : Un traitement également.

David : D’accord. Et comme vous l’avez dit, cela traite des dommages sur le long-terme de vos multiples 20 ans-et retour ainsi que votre exposition à des équipements étranges.

Corey : Tout à fait. Une fois que vous quittez ces 20 ans-et retour, ce qui arrive habituellement aux personnes exposées à ces champs électromagnétiques, ce sont des problèmes majeurs de type neurologique. Ensuite, commence la démence temporale. Et c’est assez effrayant.

David : Y a-t-il d’autres aspects sur vos rapports avec Gonzales dont vous êtes autorisé à nous parler ?

Corey : Il travaille assidûment depuis un certain temps à relancer l’Alliance du SSP qui était pratiquement à terre.

David : Hum.

Corey : Vous savez, après l’exposition de certains et du fait que les hommes de Sigmund ont commencé à les évacuer.

Il a donc fait en sorte de remettre les commandes et le contrôle de communications en marche.

Il y a beaucoup de choses qui se déroulent à l’arrière-plan. Et le problème de toutes ces informations commençant à sortir et à être exposées, concerne la façon dont ils vont les laisser être exposées. Que vont-ils partager ? Qu’est-ce qui ne va pas être partager ?

Il y a des groupes différents en compétition avec… tous ces objectifs différents.

David : Certains des briefings que j’ai eu récemment avec Pete Peterson montrent qu’il y a une bataille plutôt active entre les Reptiliens de type Dracos et leurs groupes, et certains de nos propres groupes avec notre technologie.

Et il m’a dit que parfois nous gagnons et parfois nous perdons dans cette guerre, mais que c’est une guerre continuelle avec beaucoup de vaisseaux impliqués, beaucoup de pertes.

Avez-vous la moindre nouvelle à ce sujet ?

Corey : C’est une situation un peu étrange qu’ils ont avec les Reptiliens. Il y a certains de ces groupes de la Cabale travaillant avec les Reptilien, ou tout du moins ils sont autorisés… les Reptiliens les autorisent à avoir certaines zones en Antarctique.

Et il y a d’autres factions dans les programmes qui sont plus du côté des groupe de Nordiques et tentant de s’extraire de l’influence des Reptiliens dans le système solaire et beaucoup d’autres.

David : Savez-vous combien de nos éléments sont impliqués dans cette guerre dans le programme spatial ?

Corey : La plupart du temps, les agents ne savent même pas qu’ils en sont des éléments. Beaucoup de gens travaillant à la DIA [Agence du Renseignement de la Défense], la NSA [Agence Nationale de Sécurité], la DoD [le Département de la Défense], auxquels j’ai parlé… il n’y a que lorsqu’ils se retrouvent ensemble autour d’un barbecue dans la maison d’un de leurs amis, et après quelques verres, qu’ils commencent à parler de cela.

Il y a quelque chose d’assez commun, mais qui m’a choqué lorsqu’un de mes contacts m’en a récemment parlé, c’est qu’une majorité de ces personnes ont la même expérience qui est de voir des Grands Gris. C’est habituellement dans leur chambre à coucher. Mais certains d’entre eux en ont vu au grand jour.

Habituellement, ils se tiennent près de leur lit en tenant une longue barre avec une lumière à l’extrémité.

J’ai entendu certains des noms… Vous savez, il y a des colonels, des généraux, des amiraux. Ils sont tous… J’ai entendu certains des noms ayant fait le rapport de cela.

Même les gens à certains niveaux de la DoD sont des sortes d’éléments dans ce jeu.

Je ne sais pas ce que leur font les Grands Gris mais le fait qu’ils surgissent comme cela, ce sont de bavardages courants parmi eux.

David : Vous avez été en Espagne récemment et j’ai été très, très inquiet du fait de savoir si vous alliez vous en sortir. Alors, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce voyage ?

Corey : Oui, Stacy a été très nerveuse également. J’avais été invité à aller à une conférence à Montserrat en Espagne, près de Barcelone.

Il y avait de vives inquiétudes car Barcelone était sur le point de déclarer son indépendance avec l’Espagne, ou une des provinces.

David : La Catalogne.

Corey : La Catalogne.

David : Oui.

Corey : Il y avait des inquiétudes à ce sujet et également, après cette tentative de causer une guerre civile dans la communauté des OVNIS et que cela ait échoué, il y avait… On m’avait dit qu’il y avait des éléments Rothschild ayant mis une "possibilité de cible parfaite" sur vous et moi.

David : C’est charmant.

Corey : Oui. Ce qui signifie qu’ils ne vont pas venir vous chercher mais s’il vous arrivez d’entrer dans un de leur établissement, vous étiez une cible gratuite.

David : Tout à fait.

Corey : Et j’étais en Espagne dans une zone qui… n’était pas exactement un bastion de l’Alliance.

David : Et qui n’était même pas politiquement stable.

Corey : Non, donc l’Alliance m’a fourni une sécurité. Il y avait un certain nombre de personnes que je ne… qui étaient sous couverture et dont j’ignorais l’existence. Vous savez, une sécurité de première catégorie.

L’Alliance a payé 10000 $ chacune de ces personnes pour ma sécurité.

David : Quelle serait la différence entre ce type de sécurité et celle pour une personne de type chef d’état ?

Corey : Ces types font de la sécurité de chefs d’états.

David : Vraiment ?

Corey : Oui.

David : De ce niveau.

Corey : Oui.

David : C’est dire à quel point ils étaient inquiets que vous soyez éliminé.

Corey : Oui. Ils étaient très inquiets. Et j’ai véritablement apprécié les éléments de l’Alliance ayant rendu cela possible parce qu’il y a eu quelques petits incidents dont nous n’avons pas parlé lors de la conférence et que la sécurité voulait garder sous silence.

David : Je comprends.

Corey : Et ils étaient là à regarder un type en train de parlait d’OVNIS tout en pensant que c’était plutôt dingue. Une fois, l’appartement dans lequel nous étions a été visité lorsque nous n’y étions pas.

David : Vraiment.

Corey : Et lorsque nous sommes revenus, ils ont paniqué. Je ne connaissais pas ces types de la sécurité, alors la première nuit, j’ai mis une ampoule sur la poignée de ma porte.

Cette nuit-là, nous avons été particulièrement paranoïaques.

David : Et l’ampoule serait tombée si la poignée avait été ouverte ?

Corey : Tout à fait.

David : D’accord. Intéressant.

Corey : Oui.

David : Y a-t-il eu des signes suspicieux de… Je veux dire, évidemment, vous avez eu l’appartement qui a été fouillé, mais à part cela, avez-vous remarqué si des personnes vous regardez fixement ? Quoi que ce soit dans ce style ?

Corey : Non, pas lorsque nous étions en Espagne. Mais sitôt atterri en Floride, pour le retour, des choses se sont produites.

J’ai une vidéo sur mon téléphone montrant de deux hommes qui me suivaient.

David : Vous me l’avez montré.

Corey : Oui. Un des deux s’est assis juste à côté de moi. Et l’autre s’est assis deux sièges plus loin. Il avait également une casquette des Forces Aériennes Stratégiques [Strategic Air Command] ou bien du Centre des Opérations de Sécurité [SOC].

16 Guy With SAC Hat

Le type de l’Armée de l’Air, qui était le plus âgé, voulait que je voie qu’il restait près de moi.

Ce très grand type, dont j’ai également une vidéo, est venu s’asseoir à côté de moi et bidouillait beaucoup son téléphone et il s’est penchait vers moi pour me dire : "Je suis amical. Les autres ne le sont pas."

17 Air Force Guy

Je me suis dit, "D’autres ?" Je n’en avais vu qu’un seul. J’ai donc regardé et j’ai vu un autre type qui me regardait un peu en voulant que je le sache, et je n’ai vu personne d’autres.

Cela a suffi à me rendre complètement paranoïaque. C’était pour mon vol de retour entre la Floride et la maison.

David : Que pouvez-vous nous dire au sujet des possibilités d’avoir finalement la vérité sur la dissimulation des OVNIS ? Y a-t-il eu des avancées que vous puissiez partager avec nous ?

Corey : Un peu les mêmes avancées que faites précédemment. Ces groupes de l’Alliance de la Terre en sont à peu près venus à une sorte d’accord sur une divulgation partielle des informations : les anciennes ruines sous l’océan, sous les glaces de l’Antarctique, et ensuite : "Oh, devinez, quoi ? Nous avons un Programme Spatial Secret.

"D’une certaine façon, il est en avance sur son temps. Nous pouvons utiliser un type d’annulation de la gravité pour voler jusqu’à nos bases sur la Lune et sur Mars. Oh, et au fait, nous avons découvert des ruines là-bas aussi, mais elles sont très anciennes. Il n’y a rien de nouveau là-bas."

C’est comme cela qu’ils ont prévu de faire la Divulgation, sur une période prolongée, ce qui n’est évidemment pas ce que nous voulons. Nous voulons une Divulgation Totale immédiate, un évènement de type ‘on arrache le pansement d’un seul coup’.

David : Voyez-vous des signes montrant que la Cabale n’aura plus ni le pouvoir, ni l’influence, lorsque ces annonces seront faites ?

Corey : Et bien, la Cabale voit cela, les signes. Il y a de plus en plus d’activités autour du fait d’acheminer des agents de l’État Profond [Deep State], à la fois aux États-Unis et dans d’autres pays. Cela se passe maintenant.

Et je vous ai récemment donné des nouvelles au sujet de ce qui se passe avec les jurys d’accusations secrets car beaucoup de choses intéressantes se déroulent. Ils en étaient arrivés aux conclusions et ils préparaient les actes d’accusations secrets lorsqu’ils ont reçu très, très récemment, un véritable trésor d’informations qui les a menés dans de toutes nouvelles directions.

David : Une des choses intéressantes dont vous m’aviez parlé en usant d’une extrême prudence, concernait des artefacts qu’on pourrait vous donner et qui aiderait grandement à faire avancer la Divulgation.

Pouvez-vous nous dire ce que pourraient être ces artefacts ou ces objets ?

Corey : Tout à fait. Il y a plusieurs mois, on m’a donné certains documents, dont je donnerais aucune précision pour plusieurs raisons. C’était trois documents qui étaient très intéressants. C’était en fait de petits livrets. Et ils traitaient de sujet tels que les trous noirs et les moteurs de distorsion, et d’autres choses comme celles-là.

J’étais très enthousiaste mais on m’a dit de les garder sous le coude. Alors, je n’ai rien fait et ensuite, une des personnes à qui j’ai parlé dans l’Alliance m’a suggéré de le faire authentifier.

David : Hum.

Corey : On m’a donné un nom et une adresse. Cela s’est trouvé être une sorte de boutique de prêteur sur gages et de bourse d’échanges.

David : Hum.

Corey : Je suis entré et je me suis présenté. Tout était organisé. Nous sommes allés dans l’arrière-boutique et nous nous sommes assis à un bureau.

Et il s’est assis et il a regardé les documents pendant environ 30 à 40 minutes. Je suis resté assis en attendant pendant un bon moment. Il regardait. Il y avait des numéros de documents. Il regardait comment les choses étaient arrangées.

Et finalement, il s’est redressé et il m’a dit :"Combien croyez-vous que valle ces documents ?"

J’ai répondu que je n’en n’avais pas la moindre idée.

Et il a dit :"Et bien, je vous en donnerais un demi-million de dollars. Ça vous va ?"

Et cela m’a semblé très familier. J’avais entendu que cela était arrivé à d’autres personnes, tel que Bob Wood, et cela s’est avéré d’accord pour lui, mais en même temps, je savais que j’étais tenté… mais j’ai dit :"Non, je ne peux pas faire cela. On m’a dit qu’il fallait que je m’occupe de ces documents d’une certaine façon."

À ce moment-là, il a touché quelque chose sous son bureau et j’ai entendu tous ces petits verrous magnétiques faire :"pop, pop, pop… pop".

David : Oh, mon dieu !

Corey : Il a sorti un pistolet, s’est assis sur le bureau et m’a dit : "Vous ne partez pas d’ici avec ces documents !"

Je lui ai remis les documents. Je suis parti et j’ai tremblé tout le long du trajet jusqu’à la maison. J’étais à la fois très énervé et très contrarié. J’ai eu peur.

Je suis rentré à la maison. J’en ai fait le rapport à l’Alliance. Et je suis allé au lit.

Cette nuit-là, Stacy et moi, avons entendu quelque chose… comme un carton tombant dans le grenier. J’ai pensé qu’un animal, un écureuil y était entré. Je lui ai dit que je regarderais le lendemain matin.

Le lendemain, j’ai descendu l’escalier et je suis monté au grenier et j’ai vu immédiatement l’endroit où j’avais planqué les deux autres livrets qui était en désordre.

David : Wahou !

Corey : Ils étaient donc dans ma maison et ils ont pris les deux autres livrets.

David : Pensez-vous que quelqu’un soit descendu d’un hélicoptère silencieux ou quelque chose comme cela ?

Corey : Je n’en sais rien.

David : D’accord.

Corey : C’est effrayant.

David : Oui ! Totalement !

Corey : Parce que lorsque vous déployer l’escalier, les ressorts font beaucoup de bruit.

David : Wahou !

Corey : Je ne sais vraiment pas comment cela s’est passé.

David : Wahou !

Corey : Mais cela m’a suffisamment effrayé et très récemment, j’ai rencontré certains de mes contacts dans l’Alliance et ils m’ont dit :"On a des documents pour toi mais fais attention de quelle façon tu les utilises.

18 Document Traversable Wormholes Stargates Etc

"Ils ne sont pas classifiés." Et ils me les ont donnés.

19 Document Warp Drive Dark Energy Etc

Je les ai. Je les ai pris. Je les ai chez moi et ce ne sont pas des documents classifiés et l’on m’a dit que je devais divulguer ces documents d’une certaine façon, avec un certain protocole et que si je faisais cela, différents scientifiques, ingénieurs et agents des renseignements travaillant dans ces programmes verraient cela comme un signe qu’il est temps de faire sortir plus d’informations.

On m’a dit que ces documents étaient familiers à toutes ces personnes car il s’agissait d’une partie de leur processus de lecture.

David : Vous m’avez montré certaines des pages de couvertures. Et ils vous ont dit qu’ils étaient non classifiés. Ce qui m’a interpellé était que cela ne semblait pas être une affaire si importante parce qu’ils sont théoriques au sujet des trous noirs, des portails, du voyage dans le temps.

Pourquoi un type voudrait vous donnez 500 000 dollars pour des documents théoriques ?

Corey : Non, il ne s’agissait pas des documents que le type voulait m’acheter. Ceux que le type voulait c’était ces livrets avec toutes ces formules…

David : Oh, wahou !

Corey :… scientifiques qui décrivaient COMMENT fonctionnait les trous noirs…

David : Oh, wahou !

Corey :… pas en théorie. Mais COMMENT !

David : D’accord.

Corey : C’était un livre que les gens pouvaient lire après avoir étaient doucement… Comme un ingénieur qui aurait des informations théoriques à lire afin d’en infuser son esprit. Et ensuite, on lui donnerait de plus amples informations directement dirigées.

David : Si éventuellement, nous rendons ces documents publics, les autres verront cela comme un signal qu’ils peuvent parler sans danger.

Corey : Absolument.

David : Très intéressant.

Corey : Oui et nous voulons démarrer quelque chose d’identique à Wikileaks où les gens pourraient télécharger des documents et avoir un point de chute pour des emails. Nous travaillons à différentes façons de protéger l’anonymat de ces ingénieurs, scientifiques et autres agents militaires, et faire face à tous les protocoles que l’on nous demande de mettre en place.

David : Très bien. C’est tout le temps dont nous disposons pour cet épisode de "Divulgation Cosmique", où nous vous apportons des nouvelles des premières lignes. Je suis David Wilcock avec Corey Goode. Merci de nous avoir suivis.

Traduction : Peggy H.


Politique d’utilisation : S’il-vous-plaît, ne publiez qu’un tiers de cet article et ajoutez un lien pour cette page, pour la suite du texte. Vous pouvez citer des portions de l’article. Il serait grandement apprécié que ceux qui publient cette information suivent ce critère.

Loading...