Divulgation Cosmique: Rencontre avec une Ancienne Sentinelle

Saison 6, Épisode 3


admin    21 sept. 2016

130171_cd_s6e3_encounters-with-ancient-sentinels_cvr.jpg

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ensemble avec Corey Goode. Corey, bon retour dans l’émission.

Corey Goode : Merci.

David : Qu’est-il arrivé ensuite dans notre grand récit ?

Corey : Et bien, finalement j’ai fait à nouveau ce voyage jusqu’à Vénus, le même que celui que j’avais déjà fait précédemment mais où nous n’avions pas été en mesure de le finaliser à cause d’une sorte de conflit d’organisation avec un autre groupe qui visitait Vénus.

2 Corey

David : Il semble que vous ayez eu une sorte de confrontation, n’est-ce pas ? Il y avait ces vaisseaux qui orbitaient autour de Vénus et j’ai le sentiment qu’ils ne voulaient pas que vous vous approchiez plus près, et c’était presque comme une distance militaire ou quelque chose comme cela.

3 Venus And Ships

Corey : Il y avait un vaisseau qui nous bloquait mais la communication était en cours entre Kaaree et eux, je suppose.

Elle était assise, silencieuse, et ensuite elle m’a dit que nous devions repartir.

David : Alors, dans votre mise à jour, vous avez mentionné [Corey Goode Mise à Jour des Données Partie 2] que le 3 août [2016] on vous a dit de vous préparer pour cela, mais c’était simplement dans l’idée de vous y préparer.

Corey : Tout à fait.

David : Alors, comment vous êtes-vous préparé pour cela ?

Corey : J’ai fait de mon mieux pour méditer afin d’être dans le bon état d’esprit parce que Gonzales avait été refoulé.

David : Est-ce que Kaaree vous a donné quelques instructions particulières afin de vous préparer pour ce voyage ?

Corey : Non, elle m’a dit de m’y préparer moi-même et que cela allait arriver.

David : Et vous saviez que Gonzales avait été refoulé. Qu’a dit la sentinelle à Gonzales à ce moment là sur le pourquoi de son refoulement ?

Corey : Qu’il manquait d’humilité.

David : Un manque d’humilité?

Corey : [Corey fait oui de la tête]

David : En fait, quand avez-vous eu l’opportunité de visiter Vénus? Quand cela est-il arrivé ?

Corey : Environ une semaine plus tard. J’étais étendu dans mon lit et il y a eu un flash lumineux, comme la première fois où j’ai été transporté dans le domaine des Anshars. Après ce flash et une fois que ma vue est devenue nette, je me tenais près de Kaaree et deux autres Anshars dans une sorte de vestibule qui menait dans le hangar où était stationné leur appareil.

David : A ce moment là, vous étiez toujours dans l’Intra-Terre.

Corey : Oui.

David : D’accord.

Corey : Ils m’ont guidé à l’intérieur. Nous sommes entrés dans un des bus Anshars, celui qui a les sièges bleus, et une lumière tourbillonnante s’est allumée au-dessus de nous sur toute la longueur. Nous sommes allés directement à travers elle. Et quand nous l’avons traversé, nous sommes arrivés sur l’océan où il y avait une autre lumière bleue tourbillonnante au-dessous de nous.

4 Anshar Bus

David : Intéressant.

Corey : L’appareil n’est pas allé dans le sens de la longueur. [Corey montre le nez pointant vers le haut.] Il était toujours latéral, à plat, je veux dire, parallèle au sol. Il s’est élevé dans les airs et dans l’espace à travers cette petite zone où ils sont autorisés à entrer et sortir de l’atmosphère.

David : D’accord.

Corey : Une fois que nous sommes partis, il n’y a pas eu d’incidents. Nous n’avons eu aucun souci à entrer et à sortir comme la dernière fois.

David : En d’autres mots, personne ne vous a tiré dessus. Ah, ah, ah.

Corey : Tout à fait. Mais c’était au beau milieu d’un conflit qui avait lieu au Pôle Sud.

David : Tout à fait.

Corey : Et cette fois, elle nous a emmenés sur Vénus. Ils nous ont emmenés sur Vénus. Le trajet a duré environ 10 minutes. C’était plus rapide que le précédent.

David : Hum.

Corey : Nous nous sommes arrêtés à peu près à la même distance que la dernière fois et nous avons attendu pendant un petit moment, [Kaaree] elle était assise là comme si elle faisait quelque chose avec son esprit. Et elle a dit, “Bien, nous avons l’autorisation. Êtes-vous prêt ?”

J’ai répondu, “Oui, je suis aussi prêt que l’on peut l’être.”

David : N’y avait-il pas d’autres appareils dans l’atmosphère à ce moment là ?

Corey : Non. La seule chose que nous montrait la technologie Anshar ressemblait à un astéroïde et à des débris qui se trouvaient loin dans l’atmosphère de Vénus, pris dans son champ de gravité.

David : Intéressant. D’accord.

Corey : Une fois que j’ai signalé que j’étais prêt, nous nous sommes dirigés vers Vénus à une vitesse fulgurante, traversant les nuages épais. J’ai à peine pu percevoir la couleur jaunâtre tellement nous allions vite.

Et ensuite, nous nous sommes arrêtés environ à 300 mètres au-dessus du sol et j’ai regardé aux alentours, j’ai vu ce terrain qui semblait avoir été érodé par le vent et la pluie comme ce que l’on pourrait voir sur Terre. On aurait dit d’anciennes montagnes qui s’étaient érodées et on aurait dit qu’elles avaient été creusées par une main intelligente.

J’étais en train de noter cela quand soudainement, le plafond et le sol sont devenus transparents comme cela avait été le cas lors de notre vol de reconnaissance en Antarctique.

David : Oui.

Corey : J’ai regardé en bas et je pouvais voir les grandes, les géantes constructions en forme de H gisant à l’intérieur du cratère.

David : Hum.

Corey : Nous étions si près que j’ai pu voir qu’il y avait une ligne qui les séparait… Comme si là il y a le H avec une ligne faisant toute la longueur mais qui en fait, le divise en deux constructions.

5 H Bldg

David : Hum.

Corey : Nous étions là et j’ai vu dans le fond un flash qui pouvait être vu à travers la technologie. Après cela, nous sommes descendus très rapidement.

6 Bus Entering Crater

David : Avez-vous ressenti l’accélération?

Corey : Non. Je ne ressentais pas d’inertie mais mon mental, je suppose, me jouait un tour car j’ai ressenti la sensation de tomber dans mon estomac.

David : Hum.

Corey : Je n’ai ressenti aucune inertie. Nous nous sommes arrêtés au fond et l’immensité de ces deux constructions étaient… Elles n’étaient pas connectées. Il n’y a rien que je puisse comparer avec cela.

David : Vous dites que ces constructions ont une taille colossale.

Corey : Oui, plus que quoi que ce soit… Il n’y a rien fait de mains d’hommes auquel je puisse les comparer.

David : Diriez-vous qu’elles font des kilomètres de hauteur?

Corey : Des kilomètres.

David : Vraiment?

Corey : C’était ÉNORME !

David : Avaient-elles une apparence sculptée? Semblaient-elles avoir été faites à partir de quelque chose…

Corey : Plates.

David : C’était plat, une sorte de structure tranchante.

Corey : Tout à fait, oui.

David : Dans quelle mesure cela semblait soigné et terminé ? Cela était-il cassé et dégradé ?

Corey : Oui, cela semblait ancien.

David : D’accord. Waouh !

Corey : Et érodé. Nous sommes descendus au fond là où nous avions vu le flash et quand j’ai regardé vers le haut, je pouvais à peine voir le sommet des constructions.

David : Waouh!

Corey : C’était immense. Nous avons volé à l’intérieur de cette caverne jusqu’au fond et nous avons atterri dans la zone où Gonzales avait été auparavant. C’était comme une sorte de grotte qui n’était pas extrêmement grande. Les murs étaient scintillants comme s’il y avait, je ne sais pas, comme une sorte de nature cristalline en eux.

7 Landing Area

David : Hum.

Corey : Et il y avait deux choses similaires à des obélisques de chaque côté de… Bien, il y avait une porte ici, une énorme porte qui menait à la partie la plus grande de la caverne. L’appareil Anshar était là, et il y avait un obélisque de chaque côté de la porte d’entrée, mais pas exactement au niveau de l’entrée.

Et il y avait des H dessus, comme sur une sorte de totem qui s’élevait. Et ils devenaient de plus en plus petits vers le sommet.

8 Close Up Of Bus And Obelisk

David : D’accord, je vois.

Corey : Une fois que j’ai regardé autour de moi et que j’ai vu cela, j’ai regardé à travers l’ouverture et je pouvais voir une petite partie de la structure où nous allions nous rendre. Cela ressemblait à du verre teinté.

9 Doorway

David : Est-ce que les obélisques que vous avez vus, avaient également  l’apparence du verre ?

Corey : De la Pierre.

David : De la pierre. D’accord.

Corey : Et ils semblaient plus récent. Ils n’avaient pas l’air ancien mais c’était peut-être parce qu’ils étaient protégés.

David : Est-ce que les H étaient comme gravés à l’intérieur de la pierre, comme sculptés ? Ou bien était-ce en relief et cela ressortait ?

Corey : C’était sculpté.

David : D’accord.

Corey : Ensuite – boom ! – sans prévenir, cet être blanc de plus de 4 mètres de haut est apparu.

10 The Sentinel

Il portait des vêtements qui semblaient brillants, comme du plastique blanc.

David : Waouh!

Corey : Oui. Et la chose la plus intéressante était qu’il avait des yeux noirs et ce nez… l’arrête du nez descendait et il avait l’air de remonter en quelque sorte. Comme si cette partie du nez descendait et que cette autre partie juste ici [le bout du nez] remontait.

C’était bizarre.

11 Close Up Of Sentinel

David : Quand vous dites des yeux noirs, voulez-vous dire qu’ils ont du blanc dans leurs yeux ou bien qu’ils étaient totalement noirs. L’iris était noir ?

Corey : L’iris.

David : Noir.

Corey : Tout à fait.

David : Et ils ont un nez très inhabituel.

Corey : Oui. Une structure très osseuse, des lignes très droites dans les joues et des cheveux blancs ou ce qui pourrait passer pour des cheveux.

12 Face Of Sentinel

J’ai été un peu choqué quand il est apparu mais il n’a pas communiqué. Il nous a simplement regardé et ensuite a fait cela avec sa tête [Corey bouge sa tête vers la gauche comme s’il faisait signe un à groupe de le suivre] et s’est retourné pour entrer par le passage.

David : Avez-vous le sentiment que c’était un être vivant ou bien une sorte de bio-hologramme ou quelque chose comme cela ?

Corey : Cela semblait être une sorte d’hologramme intelligent.

David : D’accord. Alors, il a tourné la tête et vous a guidé à l’intérieur de quoi ?

Corey : Dans une caverne plus grande où il y avait cette structure dont je n’avais vu qu’une partie.

David : Quand vous voyez cette structure, que voyez-vous en fait ?

Corey : Et bien, tandis que je me dirigeais vers la structure, elle semblait grandir. Je l’ai regardé et elle était identique à une pyramide, excepté au niveau de sa base… vous savez, elle n’était pas carré. Les coins s’incurvaient les uns dans les autres.

David : Ils étaient concaves.

Corey : Tout à fait. Et sur chaque point, chaque coin, il y avait un espace ouvert qui montait très haut et redescendait en s’incurvant. Il montait au moins à 90 mètres. C’était vraiment très haut.

13 Structure In Cavern

David : Et vous dites que c’était comme une pyramide ?

Corey : Oui. Sauf que c’était comme une pyramide et une tour. C’était comme le Tour Eiffel mais avec la forme d’une pyramide.

David : Avec un angle d’inclinaison plus raide, comme le sont les pyramides Russes.

Corey : Oui. Elle mesurait plus de 300 mètres de haut.

David : Waouh !

Corey : Elle d’élevait presque jusqu’au plafond de la caverne.

David : Quel était son état de conservation ? Cela paraissait-il ancien et endommagé ?

Corey : C’était flambant neuf.

David : Flambant neuf.

Corey : Oui.

David : Et l’endroit où cela se trouvait, y avait-il des murs en pierres ?

Corey : Oui. C’était une caverne géante.

David : Waouh ! D’accord. Cela devait être quelque chose de stupéfiant à voir. Je veux dire, il paraît évident que vous n’aviez jamais rien vu comme cela auparavant.

Corey : Vous en tombez presque à la renverse. Vous marchez et vous êtes simplement, je veux dire, vous regardez vers le haut et vous tombez presque à la renverse.

David : Waouh!

Corey : Donc, nous avons suivi cet être que les Anshars nomment la sentinelle, à l’intérieur d’un des angles en forme d’arche.

David : D’accord.

Corey : Nous avons marché et ensuite, nous nous sommes retournés pour regarder un des murs qui se trouvait dans l’angle de cette zone.

David : D’accord.

Corey : Il y avait ce grand symbole que Gonzales m’avait décrit. Il ressemblait à un E à l’envers et avec une ressemblance à un G vers le bas qui était plan.

14 Symbol Backwards E

Et il y avait d’autres symboles sur les trois autres coins que je n’ai pas vraiment pu identifier.

Brusquement, le verre teinté était transparent et tous les différents symboles ont commencé à apparaître et ensuite à bouger. Ils bougeaient dans ce sens [vers la gauche], ils bougeaient dans ce sens [vers la droite], en diagonale dans toutes les directions. Cela bougeait dans tous les sens.

Et ils pulsaient dans toutes les couleurs du spectre.

15 Pyramid With Symbols

16 Close Up Of Pyramid

David : Waouh !

Corey : Et j’entendais des sons également – une gamme complète de sons parcourant l’échelle des octaves.

Et je me disais, d’accord. Et j’ai regardé Kaaree et elle a dirigé son petit doigt maigre vers le haut et m’a dit, “Regarde”.

David : C’est comme si vous regardiez le courrier d’autres personnes. Ah, ah.

Corey : Oh, je ne savais pas ce qui se passait.

David : Ah, ah, ah, oui.

Corey : Alors, j’ai regardé tout ce qui se passait et j’ai commencé à lui posé des questions, et elle était en mode, “Contente-toi de regarder. Fais attention !”

David : Hum.

Corey : Alors j’ai prêté attention et j’ai regardé, puis la sentinelle a communiqué avec moi et c’était plus puissant que lors de l’incident avec le Draco Blanc quand il est entré violemment dans mon esprit.

17 Sentinel Face

Je ressentais la communication simultanément dans tout mon corps.

David : Waouh !

Corey : Et il m’a tout simplement demandé, “Voudrais-tu savoir qui tu étais, qui tu es, et qui tu seras ?” La question que l’on m’avait déjà posée.

David : Ah, ah, ah. La même question qui a été posée à Gonzales et il a répondu, “Oui.”

Corey : Tout à fait. Et je me suis senti obligé… J’ai dit, “Non.” Et j’ai vu un mouvement dans le coin de mes yeux et Kaaree a fait cela [Corey enroule ses mains autour de lui] et a regardé vers le bas avec un grand sourire sur le visage. Elle n’était pas surprise.

David : Pourquoi ressentez-vous si catégoriquement que vous ne pouvez pas répondre “Oui” à cette question ?

Corey : Le sentiment que j’ai ressenti quand il m’a été expliqué que cela changerait la nature de toutes mes relations personnelles. J’ai simplement… Je pense à mes enfants et à ma famille.

David : Pourquoi cela serait-il une mauvaise chose pour vos enfants et votre famille si vous aviez tout ce transfert d’informations, si vous aviez ces souvenirs ?

Corey : Je ne sais pas. C’est juste un sentiment que j’ai.

David : Il se peut que vous ressentiez de l’angoisse à propos de quelque chose qui pourrait vous changer d’une manière fondamentale.

Corey : Ou peut-être qu’au fond de moi je sais quelque chose dont je ne me rappelle pas consciemment.

David : D’accord. Continuons sur ce qui s’est passé après que vous ayez dit, “Non”.

Corey : L’être a disparu et tous les symboles se sont arrêtés. Et les seuls symboles qui sont restés étaient ceux que j’ai décrits précédemment.

David : Qui était le E avec un G sur le bas, le E à l’envers.

Corey : Tout à fait. Pendant que les symboles volaient tout autour de nous, une des questions que j’ai posée à Kaaree était, “Est-ce que ce sont des mathématiques ?”

Et avant qu’elle ne me dise de me retourner pour regarder encore, elle a dit, “C’est le langage mathématique des anciens.”

David : Hum.

Corey : Et c’était terminé. L’être a disparu sans dire un mot. Et la structure est devenue teintée à nouveau.

Nous sommes ressortis et j’ai commencé à demander à Kaaree, “Que vient-il de se passer ?” Vous savez, je me disais en moi-même, “Est-ce que c’est tout ?”

Je m’attendais à une sorte de grand tour des ruines des Anciens Bâtisseurs…

David : Bien sûr.

Corey : … et j’étais désappointé. Déçu. Elle m’a dit que les informations m’avaient été transmises et que je les avais reçues.

David : Peut-être que ce que vous avez vu était presque comme décrocher le téléphone d’une vieille ligne téléphonique, ‘iiiiii’, ce genre de choses. D’une certaine façon, vous pouvez décrypter ces données mais ce que vous avez vu n’était peut-être pas la réponse. C’était simplement le code ou quelque chose comme cela.

Corey : Et bien, quoi que l’on m’ait transmis, je me sens comme si on avait mis un fichier zippé géant dans mon disque dur et je peux le sentir prendre de l’espace mais je n’ai pas le mot de passe. Je n’ai pas accès à ces informations.

Et je lui ai dit, “Cela n’a aucun sens. Pourquoi aurais-je des informations auxquelles je n’ai pas accès ?”

Et elle a répondu, “Cela prendra tout son sens dans un futur proche.”

David : Pensez-vous que peut-être certaines des réponses à cette question sont liées à la question au sujet de qui vous étiez, qui vous êtes et qui vous serez ?

Corey : Le sentiment que j’ai et que si j’avais répondu “Oui” à cette question, j’aurais probablement eu accès à tout cela.

David : D’accord.

Corey : Donc, nous sommes retournés au vaisseau Anshar. Les deux pilotes étaient à l’intérieur de l’appareil. Ils étaient venus avec nous et étaient restés à la porte de la caverne.

Quand nous sommes revenus, ils étaient déjà dans l’appareil prêt à partir.

David : Portaient-ils les mêmes robes de cérémonies qu’ils avaient la première fois ?

Corey : Non. Ils portaient des combinaisons bleues.

David : D’accord.

Corey : Ensuite, elle m’a signalé que nous allions à la station sur Saturne.

David : Très bien.

Corey : Donc, une fois dans le vaisseau Anshar, nous avons rapidement décollé par le même chemin que nous avions pris pour venir. Après un moment, nous nous somme arrêtés et j’ai vu Saturne, elle avait environ la taille d’un dollar en argent.

Et je pouvais voir comme des points blancs autour d’elle. Je ne pouvais pas dire ce que c’était. C’était probablement des lunes ou quelque chose comme cela.

David : D’accord.

Corey : Nous étions assis là, nous avons fait une pause et ensuite nous nous sommes dirigés vers un de ces espaces d’anomalie temporelle comme près de Jupiter où il est possible de voyager jusqu’aux réunions de la Super Fédération…

David : D’accord.

Corey :… où il faut aller et venir de la même façon. Donc, nous sommes entrés dans cette bulle temporelle et encore une fois, toutes les étoiles, tout a disparu. C’était le noir absolu. Et tout ce que nous voyions, c’était une station qui avait environ cette taille. [Corey montre un espace de 15 cm entre ses doigts.] C’était rond sur ce côté et long, et il y avait quelque chose comme cela au bout et sur la partie longue, c’était là où tous les vaisseaux de la Super Fédération se garaient. Ensuite, il fallait marcher jusqu’à la plus grande partie ronde où se tennaient les réunions.

18 Saturn Station

Il n’y avait pas le moindre vaisseau. Cela semblait désolé.

David : A quel point cela ressemblait-il à l’endroit de la réunion avec la Super Fédération ?

Corey : La copie exacte.

David : Vraiment ?

Corey : C’était une copie exacte.

David : Mais il n’y avait personne.

Corey : Il n’y avait personne.

David : Est-ce que votre vaisseau pouvait vérifier s’il y avait des signes de vie ou quoi que ce soit ?

Corey : Oui. Il n’y avait rien.

David : D’accord.

19 Large End Of The Station

Corey : Nous avons accosté et nous sommes sortis. Nous avons marché le long du couloir. Les plafonds sont très hauts, les murs sont quelque peu étroits, c’est parce qu’il y a beaucoup d’être de tailles différentes qui utilisent ces installations.

David : Oui.

Corey : Nous avons donc marché dans le long couloir. Nous sommes arrivés dans un vestibule, exactement décoré comme celui de l’autre station, la station de Jupiter. Et il n’y avait personne.

Je n’avais jamais vu un de ces lieux complètement vide.

David : Intéressant.

Corey : Nous sommes entrés dans le vestibule principal et il n’y avait pas tous les sièges à l’intérieur, les zones en fer-à-cheval où les gens s’assoient. C’était simplement un espace ouvert.

David : Hum.

Corey : Donc, nous sommes entrés là et la sentinelle est apparue à nouveau.

David : Le même type qu’auparavant ?

Corey : Il lui ressemblait totalement.

David : Waouh !

Corey : Sans dire un mot, il est entré dans mon esprit et immédiatement a commencé à me montrer toutes ces scènes. Je voyais comme une sorte de… C’était un peu comme regarder des clips vidéo. Mais certains d’entre eux duraient peut-être moins d’une seconde. Certaines d’entre eux duraient quatre ou cinq secondes.

Mais ils étaient juste “pffffff-pfffff-pffff” en train de voler autour de moi de façon incroyable.

David : Des scènes de quoi exactement?

Corey : Et bien, j’ai vu ma vie et j’ai commencé à voir des souvenirs remontant aux plus jeunes années de mon enfance.

David : Est-ce que cela a débuté de-là où vous en êtes aujourd’hui en remontant à rebours ?

Corey : Oui. Oui. Et j’ai vu juste de petits, je veux dire, j’ai vu mon père dans ce vieux rocking-chair bleu que nous avions quand j’étais enfant.  C’est un de ceux qui sont restés dans ma tête. Mais cela allait si vite.

David : Est-ce que ces événements semblaient avoir une signification émotionnelle ou une intensité particulière pour vous ? Étaient-ils significatifs d’une manière ou d’une autre ?

Corey : Non.

David : C’était simplement de grands flashs.

Corey : Oui. Et c’était un peu comme, vous savez, ils étaient stroboscopiques. J’en retenais un par-ci, par-là.

Ensuite, nous avons commencé à voir des souvenirs qui n’étaient pas les miens – des scènes de temps passés. C’étaient des choses indescriptibles mais qui m’étaient très familières.

David : Avez-vous remarqué ce qui aurait pu être des constructions médiévales ou quelque chose comme cela ?

Corey : Non. C’était à l’intérieur de bâtiments. Comme à l’intérieur d’habitations et je voyais des gens dans des flashs rapides. Ce n’était pas des choses sur lesquelles je pouvais m’arrêter et regarder tous les détails – toute la scène.

David : Hum.

Corey : Une fois que nous avons passé cela en revue, j’ai commencé à voir ces scènes cosmiques déchaînées dans l’espace où ces sphères tangibles et géantes qui sont extrêmement grandes comme de la taille d’une lune, déchargeaient ces énormes éclairs d’électricité et détruisaient de grands vaisseaux qui entraient dans le système solaire, et détruisaient d’autres systèmes technologiques en forme de sphères géantes qui entraient.

Il y avait environ des centaines de scènes différentes.

David : D’accord. Arrêtons-nous là un instant. Dans le deuxième épisode du “Fin-fond de l’Espace” [Deep Space] sur Gaia, on parle des mystères du système solaire et on aborde le sujet d’Iapetus [Lune de Saturne], et le fait qu’elle ait cette large strie. Elle a ces étranges traits géométriques et il y a l’idée que quelqu’un l’a peut-être construit comme une sorte de plateforme d’armement.

20 Iapetus

21 Iapetus Ridge

Corey And David 1

Corey : Tout à fait.

David : Vous avez également dit qu’il y avait un énorme portail juste à côté qui pouvait nous emmener vers d’autres galaxies et qui pouvait également être un accès pour une invasion. En fait, nous sommes très vulnérables aux invasions parce que nous sommes à l’entrée du pont-levis du château.

Corey : Tout à fait. Et il semblait que c’était ce qui se passait.

David : C’était donc toutes ces invasions qui étaient repoussées…

Corey : Oui.

David :… par ces technologies intelligentes dans ces lunes.

Corey : C’est cela.

David : Waouh ! C’est incroyable.

Corey : Les deux scènes suivantes qui sont apparues été… j’ai été particulièrement bouleversé en les voyant. Je pouvais voir Mars, elle avait des nuages, des océans, de sorte de grands, je suppose, continents ici et là au sommet. On pouvait voir du vert.

David : Comment saviez-vous qu’il s’agissait de Mars si elle ressemblait à la Terre?

Corey : Je le savais simplement.

David : D’accord.

Corey : Oui.

David : Bon, d’accord.

Corey : Et j’ai vu Mars et ensuite une de ces sphères qui est arrivée comme cela [Corey montre que Mars est fixe et que la sphère passe autour.] et en passant, elle lui a envoyé de l’électricité et a percé un grand fossé à travers la planète.

David : Oh, Waouh!

Corey : Et toute l’eau s’est évaporée, il y avait tous ces débris qui explosaient de la surface de Mars, faisant exploser l’atmosphère, et loin de la planète.

D’autres débris devenaient brûlants et retombaient sur la planète.

David : Vous avez probablement vu des milliards de gens mourir quand cela s’est produit, n’est-ce pas?

Corey : Oui. C’était un sentiment très bouleversant.   

David : Ça alors !

Corey : Et c’était une zone… Je pense que c’était la zone où les éclairs sont entrés dans l’atmosphère. Toute la vapeur entrait dans l’atmosphère et gelait dans l’espace, comme de la poussière gelée dans l’espace. Cela se déversait dans l’espace.

David : Vous avez précédemment spéculé dans cette émission et lors de nos conversations privées qu’il y avait une Super Terre, ou plutôt nous savons qu’il y avait une Super Terre à cause de “Brilliant Pebbles”, n’est-ce pas?

Il y avait une Super Terre qui a explosé et selon ce que Gonzales vous a dit, leur meilleure hypothèse était que cela avait été fait par une de ces lunes munie d’armements.

Y avait-il la moindre preuve que la Super Terre fut impliquée dans ce désastre particulier que vous avez vu ?

Corey : Je n’ai vu la Super Terre dans aucune des scènes que l’on m’a montrées. Je n’ai pas vu la destruction d’une planète.

Cela semblait focalisé sur Mars parce qu’après avoir vu cette scène, j’ai vu Mars à nouveau mais elle ressemblait plus… à ce qu’elle est aujourd’hui. Et j’ai vu ces flashs à la surface et ensuite ces très grands champignons atomiques…

David : Et bien !

Corey :… qui avaient ces tous petits bulbes au sommet et ces grands anneaux autour d’eux.

David : Vous voulez dire des anneaux de fumée?

Corey : Des anneaux qui ressemblaient… oui, comme de la fumée…

David : D’accord.

Corey :… qui sortaient d’eux…

David : Waouh !

Corey : … et ces grands vaisseaux de forme ovale qui partaient dans toutes les directions. Certains d’entre eux se sont dirigés vers la Terre. Certains d’entre d’eux se sont dirigés à l’extérieur du système solaire.

A ce moment là, mon cœur battait à tout rompre. J’ai commencé à hyperventiler alors les scènes se sont arrêtées immédiatement [Corey claque des doigts.]. Et la sentinelle a disparu.

J’ai regardé dans la direction de Kaaree et elle me regardait avec un peu d’inquiétude. Elle m’a demandé si j’avais besoin d’un moment – si j’allais bien.

David : A-t-elle pu percevoir ce que vous avez ressenti ?

Corey : Je ne sais pas.

David : D’accord.

Corey : Je ne sais pas.

David : Nous avions précédemment spéculé sur la façon dont cette Super Terre avait été détruite et il semblait que lorsque vous en aviez parlé avec Gonzales, que sa meilleure hypothèse était qu’elle avait été frappée par une de ces lunes militarisées.

Pensez-vous que la Super Terre et Mars ont été toutes les deux frappées par une lune militarisée pendant la même guerre et que ces événements se sont passés simultanément ? Précédemment, vos données semblaient indiquer que cela était arrivé en même temps.

Corey : Ce sont les données que j’ai reçues mais comme je l’ai déclaré, la Super Terre ne faisait pas du tout partie du scénario. Cela semblait centrer sur Mars.

David : Il est donc possible que la Super Terre ait été détruite mais que Mars n’ait pas été détruite dans cette catastrophe comme nous le pensions.

Corey : Tout à fait.

David : D’accord. Nous n’avons pas suffisamment d’informations pour raconter ce qui s’est passé.

Corey : Il n’y avait pas vraiment de contexte ou d’incidents linéaires. C’était simplement des flashs.

David : D’accord.

Corey : Je n’étais pas vraiment en mesure de les situer.

David : D’accord.

Corey : J’étais donc assez bouleversé.

David : D’accord. Bien. Cela se comprend.   

Corey : Et j’avais toutes ses émotions attachées à Mars. Pour une raison ou pour une autre, j’étais très émotif face à ce que je voyais.

David : Oui.

Corey : C’était très bouleversant. Vous savez, après que Kaaree m’ait demandé si j’allais bien, nous sommes retournés au vaisseau Anshar pour partir. Et je ne me souviens… Je me souviens à peine d’avoir marché jusqu’au vaisseau. Je ne me souviens pas du trajet de retour parce que j’étais simplement assis là en train de penser et de visualiser ce que j’avais vu.

Et je lui ai demandé à nouveau, “Qu’est-ce que c’était que tout cela ? Quel était le but ?”

Et elle a dit, “Et bien, c’était des archives des Anciens Bâtisseurs qui vous ont été transmises.”

J’ai répondu, “Je ne peux rien retenir de ces connaissances. Je ne peux retirer aucun souvenir de ces archives. Quel bien y a-t-il si je ne peux pas m’en souvenir et les rapporter ?”

Elle a fait son grand sourire et m’a dit que cela prendrait tout son sens dans le futur, dans un futur proche.

David : Et bien, si nous rassemblons en quelque sorte, certaines des informations qui sont apparues dans ces mises à jour, il semblerait que cela soit centré sur l’idée que si nous ne nous rassemblons pas en tant que planète, nous allons encore nous auto-détruire.

Et vous avez vu des êtres avec des crânes allongés, vous avez entendu de Gonzales le flash de la glaciation, les blocs au-dessus du sol. Maintenant, vous voyez cette catastrophe. Vous voyez que le soleil pourrait faire quelque chose qui pourrait vraiment endommager la Terre à moins que nous ne soyons dans une ligne de temps optimale.

Pourquoi pensez-vous que ces précédentes différentes catastrophes vous aient été montrées ?

Corey : J’aimerais pouvoir vous le dire. Je n’ai pas de contexte. Je veux dire, c’est comme recevoir tous un tas d’informations mais vous ne savez pas vraiment comment les utiliser.

David : Pensez-vous que cela pourrait être un signal d’alarme pour nous ? Pensez-vous que ces visions vous ont été données afin de nous conseiller que ces choses sont arrivées et que nous devons travailler plus durement ?

Corey : Cela se pourrait, mais cela m’aiderait à alerter les gens si j’avais plus de détails. Ah, ah.

David : Ah, ah. Et bien, ces êtres travaillent souvent dans le mystère. Nous n’avons pas toutes les réponses. Mais il me semble qu’il y a certainement des avertissements dans tout cela.

Corey : Oui. Je ne me souviens de rien de mon voyage de retour. Je ne me souviens pas être repassé par le tourbillon bleu pour revenir dans le grand hangar. J’étais simplement… J’étais là et les portes se sont ouvertes et nous étions prêts à sortir.

Et j’étais… Je me suis senti vidé de mon énergie, épuisé émotionnellement et physiquement. J’avais des difficultés à marcher. Je marchais derrière Kaaree.

Rapidement après cela, ils m’ont renvoyé dans ma chambre – avec la même méthode du flash. J’étais toujours habillé. J’étais épuisé. J’ai grimpé dans le lit, je me suis allongé et j’ai dormi.

Quand je me suis réveillé, avant d’interagir avec ma famille, avant que je puisse, je me suis assis et j’ai pensé pendant un long moment, pensé à tout ce qui était arrivé…

David : Oui.

Corey :…et j’essayais d’accéder à toutes les informations que je pouvais… Quand vous avez des informations en tête mais que vous ne pouvez pas y accéder, vous vous sentez comme si vous aviez un problème neurologique, vous savez. C’était une sensation étrange.

David : Et vous avez fait ce tour instantané et vertigineux de vos vies passées.

Corey : Tout à fait.

David : C’est peut-être un peu comme une sorte d’avance rapide ou de retour rapide à travers un dossier de données.

Corey : Tout à fait.

David : D’accord.

Corey : Alors, vous savez, cela s’est terminé ainsi. Et depuis, j’ai eu plus de réunions avec Kaaree dans “La Structure”. C’était d’une nature personnelle ou d’une nature sur comment je devrais interagir avec ceux autour de moi de la meilleure façon possible.

David : Simplement être gentil.

Corey : Oui.

David : Ah, ah, ah. D’accord. Et bien, cela a été un voyage fascinant et vertigineux. Et j’ajouterais à titre personnel comment le pont entre ces choses m’a laissé bouche baie.

Il y a évidemment quelqu’un qui veut vraiment que nous rassemblions les éléments de cette histoire afin de la comprendre.

Corey : Je suis d’accord.

David : Je veux vous remercier de continuer à faire ce travail. Je sais que c’est très difficile pour vous et votre famille.

Je veux vous remercier de nous avoir regardés. C’est la “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, avec Corey Goode. Et nous apprécions toute l’aide possible afin de diffuser le message de la Divulgation Totale.


Politique d’utilisation : S’il-vous-plaît, ne publiez qu’un tiers de cet article et ajoutez un lien pour cette page, pour la suite du texte. Vous pouvez citer des portions de l’article. Il serait grandement apprécié que ceux qui publient cette information suivent ce critère.

Loading...