Divulgation Cosmique : Réunion d’informations avec la Nouvelle Alliance

Saison 10, Épisode 7


admin    04 avril 2018

s10e7_briefings_with_a_new_alliance_16x9.jpg

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock et nous voici avec Corey Goode. Dans cet épisode, nous allons parler du retour fascinant de l’Alliance du Programme Spatial Secret [SSP Alliance].

Bon retour, Corey.

Corey Goode : Merci.

David : Alors, avançons un peu par rapport à ce que nous avions vu lors de notre épisode précédent. Que vous est-il arrivé de notable après ces incroyables visites dont vous avez fait l’expérience ?

Corey : Habituellement, lorsque je vis des expériences comme celles-ci, je passe des jours assis à fixer le mur afin d’essayer d’intégrer tout cela.

1 Corey Goode

J’étais donc dans ce processus lorsque j’ai été prévenu que j’allais me rendre au Commandement des Opérations Lunaires [LOC] pour assister à une réunion avec Gonzales et l’Alliance du SSP.

David : Oh !

Corey : Et si vous vous en souvenez, ils gardaient profil bas depuis un moment, et ils s’étaient donnés du mal pour me faire sentir responsable du quasi-effondrement de l’Alliance du SSP.

Et souvenez-vous également que Sigmund venait me chercher et procédait à des interrogatoires chimiques afin de savoir ce qui se passait parce qu’il faisait partie du Complexe Militaro-Industriel du Programme Spatial Secret [MIC SSP]…

David : Tout à fait.

Corey : … et qu’il ne croyait pas à toutes ces choses qui se passaient. Il refusait d’y croire.

David : Oui.

Corey : Et une fois son enquête faite, il avait découvert que C’ÉTAIT réel, et il avait commencé à poser des problèmes. Pour ensuite, disparaître de la surface de la Terre.

David : Alors, qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris que l’Alliance du SSP se reformait ?

Corey : J’étais un peu nerveux. Je ne savais pas à quoi m’attendre ?

Je savais qu’ils allaient vouloir une réunion d’information complète sur toutes les différentes choses auxquelles j’avais été confronté.

David : Tout à fait.

Corey : Et j’étais encore en train d’y réfléchir. Je n’étais pas véritablement en état de donner un briefing mais on ne m’a pas vraiment laissé le choix.

David : C’était à la période où vous veniez tout juste d’emménager dans votre nouveau lieu de vie.

Y avait-il eu une relation entre votre emménagement et certaines des choses qui ont commencé à se produire ?

Corey : Et bien, très rapidement après notre emménagement en octobre, j’ai emmené mon fils faire le tour pour des "bonbons ou un sort" [pour la soirée d’Halloween] afin de récolter quelques informations sur le voisinage.

Et les voisins directement en face dans la rue, étaient un couple de retraités de la CIA. Ils étaient géologues et faisaient des interprétations sur satellite, vous savez, pour la CIA.

David : Des retraités de la CIA.

Corey : Oui.

David : Juste en face dans la rue !

Corey : Tout à fait. Et ensuite…

David : C’est assez fou.

Corey : …il a commencé à me dire : "Oui, la dame à côté de chez vous est une retraitée de la NOAA…

David : Oui.

Corey : …l’Administration Océanique et Atmosphérique Nationale.

David : Oui.

Corey : "La personne là-bas est un militaire retraité. Toute cette zone… il y a un grand nombre de retraités de l’Armée de l’Air et des éléments des renseignements."

Ça m’a fait peur. J’en ai parlé à Gonzales.

Et il m’a dit que c’était vrai et que tout autour de mon voisinage, ils avaient installé tout un tas d’appareils de détection très sensibles qui pourraient détecter toutes sortes de changements atmosphériques, ou tous types de changements.

David : Et bien, de qui parlons-nous ?

Corey : Les renseignements militaires. Ils essayaient de comprendre ce qui se passait avec moi.

David : D’accord. Est-ce que cela inclus le fait d’essayer de prendre au vol quelque chose vous arrivant comme une Sphère Bleue venant vous chercher [Corey fait oui de la tête], ou l’atterrissage de Darts [les Darts sont de petits appareils utilisés par l’Alliance du SSP] ?

Corey : Ou bien que je sois téléporté. Lorsque cela se produit, il y a une sorte de signature énergétique étrange qu’ils sont en mesure de tracer avec ces appareils.

Et puis, s’il y avait un appareil qui venait pour me prendre, ils seraient en mesure de rassembler de la télémétrie sur l’appareil.

David : Et bien, après que nous ayons discuté en privé de certaines choses ensemble, cela m’a m’amené à penser que l’Alliance de la Terre vous prenait dorénavant un peu plus au sérieux que par le passé.

Corey : Oui.

David : Seriez-vous d’accord sur ce point ?

Corey : Beaucoup plus sérieusement tout en restant très sceptique sur tout ce qui touche au Programme Spatial Secret.

David : Pensez-vous qu’ils commencent à s’y sentir obligés sur la base de ce qu’ils ont acquis ?

Corey : Oui. Et ils essayaient également de comprendre comment un gars qui parlait d’oiseaux bleus de 2.50 m était en mesure de sortir toutes ces données plutôt précises sur ce qui se passait au sein du Programme Spatial Secret du Complexe Militaro-Industriel.

David : Pensez-vous, ou savez-vous, si ces appareils installés leur ont fait touche le gros lot et qu’ils ont récolté quelque chose d’important ?

Corey : Je ne sais pas parce que le jour de la réunion on m’a dit que je devais quitter la maison et conduire jusqu’à une école locale et me préparer à être emmené sur le terrain de foot.

David : Wahou !

Corey : Et c’est exactement ce qui s’est passé. Il était environ 2H du matin, je me suis habillé et j’ai pris ma voiture.

Je me suis garé et j’ai attendu une vingtaine de minutes à côté de cette école, et effectivement, j’ai vu… au loin, j’ai vu un flash. Il y a eu un flash à nouveau et puis c’est resté fixe. C’était comme un orbe blanc dans le ciel.

Et il descendait très rapidement et il a commencé à se diriger vers moi et à devenir un peu plus grand.

Et lorsqu’il a été à environ 500 m, cela a fait comme si la lumière éclatait comme une bulle. Comme si vous gonfliez une bulle et que vous l’éclatiez.

David : Oh, cela a dû être très sympa.

Corey : Oui, c’était très sympa. Cela a éclaté et il y avait un appareil Dart…

David : Vraiment !

2 Dart Picking Up Corey Screenshot Of Video

Corey : … dans lequel j’étais déjà monté auparavant.

David : De la taille d’une voiture normale ?

Corey : Oui. Environ la taille d’un… un peu plus gros qu’un SUV.

David : D’accord. Wahou !

Corey : Il s’est approché et a atterri. J’avais une certaine distance à parcourir à pieds. Il n’était pas vraiment près de ma voiture. J’ai regardé aux alentours si je voyais des voitures ou des appareils à proximité, mais c’était désert.

3 Door Of Dart Opening For Corey

Je me suis assis et ils m’ont dit : "Asseyez-vous ; attachez-vous. Nous nous dirigeons vers le LOC."

4 Dart Lifting Off

Nous avons décollé et je voyais la Lune pendant que nous nous dirigions vers elle. Elle avait environ cette taille [Corey fait un cercle avec ses doigts qui se touchent], et tout à coup, ‘pouf !’

5 Dart Approaching The Moon

Je veux dire, elle a grossi si rapidement qu’on aurait pu penser qu’on allait s’écraser contre elle.

David : Avez-vous eu une sensation de déplacement ?

Corey : Une sorte d’impression de déplacement. Je veux dire, vous voyez la Lune et tout à coup, elle vous semble grossir très rapidement. Et ensuite, vous êtes un peu comme… vous ne pouvez plus voir la circonférence de la Lune. Vous êtes si près.

Ils ont volé jusqu’à la face cachée de la Lune.

6 Dart Heading Toward The LOC

Nous avons fait deux ou trois passages au-dessus du cratère où se situe le LOC, sauf que nous ne pouvions pas le voir.

7 Dart Over Crater

La technologie de camouflage était activée.

David : Oh, wahou !

Corey : Cela ressemblait simplement à un cratère. On ne pouvait pas voir le second cratère, le trou au fond du cratère. Tout était camouflé.

David : Y avait-il des sortes de défaillances ou est-ce que cela paraissait très net ?

Corey : Cela paraissait très net.

David : Wahou !

Corey : On m’a dit que c’était une sorte d’effet mirage mais cela me semblait plutôt net pour moi.

David : Wahou !

Corey : Et ils communiquaient et ils ont eu la permission d’atterrir. Alors le camouflage a disparu et l’on a pu voir la base.

8 LOC Base In The Crater

Je pouvais voir des lumières vertes, rouges, blanches, des flashs, des lumières fixes.

Nous volions au-dessus et ensuite, nous sommes descendus dans le cratère secondaire situé au milieu du cratère où est le LOC.

9 Dart Entering Secondary Crater

Nous avons volé vers lui…

David : Le cratère était ouvert ?

Corey : Oui. C’est simplement un trou.

David : Une chute ?

Corey : C’est un peu comme un trou qui descend, presque comme un gouffre…

David : D’accord.

Corey : … et ensuite, il s’ouvre dans une caverne de lave.

David : Mais y avait-il une apparence de surface lunaire de sorte que de loin, cela pouvait ressemblait à un cratère ?

Corey : Non, c’était simplement sombre.

David : D’accord.

Corey : Sombre, comme dans un trou. Nous nous sommes immédiatement dirigés vers cela, et j’ai vu des parties du LOC que je n’avais encore jamais vu. La partie qui a un peu une forme de cloche entre les rochers.

10 LOC

David : Il y avait une caverne autour de la forme de cloche ?

Corey : Oui, c’est une caverne où a été construit la forme de cloche.

David : Oh !

Corey : Au centre. On dirait que cela traversait et ensuite, la construction en forme de cloche l’a bloqué.

David : Intéressant. D’accord.

Corey : Il y avait deux portes principales de hangars. Une pour la sortie des appareils. Et une autre pour l’entrée d’appareils.

11 Dart Entering LOC

Nous sommes entrés. Nous avons atterri sur une des zones de débarquement. Les pilotes ont immédiatement descendu les escaliers et Gonzales est venu m’accueillir.

Il portait une tenue de cérémonie de l’Armée de l’Air.

David : Hum.

Corey : Je l’ai regardé et je lui ai dit : "Nous voilà revenus à cette ancienne mascarade, hein ?"

Et il a eu un regard et il a dit :"Tais-toi ! Tais-toi !" Vous savez, j’ai un peu…

David : Pourquoi est-ce que l’Armée de l’Air serait une mascarade ?

Corey : Parce qu’il était dans la Marine.

David : Oh !

Corey : Et pendant tout le temps de l’Alliance du Programme Spatial Secret, il prétendait être dans l’Armée de l’Air.

David : Oh, intéressant.

Corey : J’avais déjà donné cette information dans des briefings publics, alors je ne comprenais pas pourquoi il portait une tenue de l’Armée de l’Air.

David : D’accord. Oui, intéressant.

Corey : Et nous avons rencontré une femme qui portait une tenue de l’Armée de l’Air. Elle s’est présentée et a dit qu’elle allait être notre escorte pour le restant de la visite.

David : Étaient-ce ces combinaisons dont vous nous aviez parlé auparavant ?

Corey : Non, elle portait une tenue de cérémonie de l’Armée de l’Air.

David : D’accord.

Corey : Vous savez, elle portait ses cheveux en chignon. Et cela semblait être une tenue de l’Armée de l’Air.

David : De simples uniformes de l’Armée de l’Air de la Terre ?

Corey : Hum, hum.

David : D’accord.

Corey : Elle nous a immédiatement conduit vers un ascenseur. Nous y sommes entrés et il a commencé à… Il est descendu TRÈS rapidement.

Je ne pouvais pas compter les étages ou recueillir la moindre information.

David : Et ensuite, qu’est-il arrivé ?

Corey : Lorsque les portes se sont ouvertes, j’ai su que j’étais descendu BEAUCOUP plus profondément dans le LOC que l’on ne m’avait JAMAIS permis auparavant, ou que je ne m’en souvenais.

Lorsque les portes se sont ouvertes, je m’attendais à voir toutes sortes de magie et j’ai été immédiatement déçu. C’était des couloirs avec des portes. Alors…

David : Si l’on vous avait simplement transporté là-bas, auriez-vous été en mesure de savoir que vous étiez sur la Lune ?

Corey : Non, non. Vous ne verriez pas la différence. Vous ne pourriez pas savoir si vous étiez sur Terre. Vous ne pourriez pas savoir.

David : D’accord.

Corey : Elle nous a conduit dans un couloir vers une salle, et elle a frappé à la porte tout en l’ouvrant simultanément. Lorsqu’elle a fait cela, il y avait une table de conférence et derrière celle-ci, ce qui semblait être une grande fenêtre. La table de conférence était tournée de cette façon [Corey montre que la table de conférence était face à lui comme s’il se tenait à côté d’un grand côté de la table], et la fenêtre était par là [la fenêtre est à l’opposé de Corey de l’autre côté de la table de conférence.]

Et tout le monde autour de la table s’est levé, ou presque tout le monde. Tous ceux que j’ai pu voir.

David : Qu’y avait-il derrière la fenêtre ?

Corey : La fenêtre… J’ai vu Mars. On aurait dit que nous étions sur Mars.

David : Vraiment ?

Corey : J’étais plutôt perplexe. Vous savez, les gens étaient debout pour m’accueillir et j’étais : "Est-ce que nous sommes sur Mars maintenant ?" Parce que je vous ai entendu parler d’initiés qui prenaient un ascenseur et qui tout à coup…

David : C’est vrai.

Corey : … se retrouvaient sur une autre planète.

David : C’est vrai.

Corey : Et je me demandais si c’était ce qui venait de se passer.

David : Oui. Ils l’appellent le couloir et c’est en fait un appareil de téléportation. Oui.

Corey : Tout à fait. Alors j’étais un peu confus.

Aussitôt, l’un d’entre eux s’est tourné et l’a vu et il l’a aussitôt changé pour un paysage lunaire.

David : Ah ! Ah, ah.

Corey : En fait, après avoir discuté avec Gonzales, souvent, les gens… si vous travaillez sur un projet, ils vous feront passer par un portail sans que vous ne le sachiez et vous serez sur la Lune ou bien sur Mars.

David : Oh, wahou !

Corey : Et ils peuvent montrer ce qui ressemble à une fenêtre très convaincante de quelque part sur Terre.

David : Wahou !

Corey : Et vous pensez être sur Terre. Ou bien si vous êtes sur Terre et qu’ils veulent que vous PENSIEZ que vous êtes sur Mars, ils peuvent le faire également dans ce sens.

David : Très intéressant.

Corey : Alors j’ai regardé autour de moi et j’ai reconnu chaque personne présente. Et en parcourant…

David : Reconnu, qu’est-ce que cela signifie ? Vous saviez qui étaient ces personnes ?

Corey : Les officiels de l’Alliance du Programme Spatial Secret que j’avais rencontré auparavant.

David : Oh ! D’accord.

Corey : Ils avaient vraiment l’air gêné. Comme si le fait de nous rencontrer Gonzales et moi dans cette situation, les gênaient véritablement. Cela n’était pas difficile à voir.

David : Selon vous, est-ce que ces personnes viennent parfois sur Terre ou bien est-ce qu’elles vivent exclusivement dans l’espace ?

Corey : Certains d’entre elles, oui, elles viennent sur Terre, mais la plupart d’entre elles ont été totalement retirées et segmentées de toutes types de vies sur Terre.

Elles s’étaient levées, ce qui est une attitude militaire, vous savez, lorsque quelqu’un entre la pièce, vous vous levez, et elles nous ont salué. Et comme je l’ai dit, elles étaient très nerveuses.

Mais alors qu’elles étaient en train de se réasseoir, au bout de la table, j’ai vu Sigmund.

12 Sigmund

David : Oh, vraiment ?

Corey : Gonzales et moi étions à la fois un peu choqués et perplexes de le voir. J’ai laissé échapper sans même y penser : "Wahou ! Alors c’était là que vous étiez ?"

Et j’ai regardé autour de moi… J’ai jeté un coup d’œil très rapidement parce que tout le monde était toujours mal à l’aise, et j’ai dit : "Je suis un peu surpris de vous voir ici alors que j’avais dit à l’Alliance du SSP que j’avais le sentiment que vous vous étiez infiltré."

Et il n’a pas aimé cela du tout. Il s’est levé et il a commencé à écumer.

Il est passé de la position assise avec un petit sourire suffisant sur les lèvres à la position debout en faisant ceci [Corey pointe son index droit vers le haut, puis vers le bas, à maintes reprises], en disant : "Vous ne savez pas tout ce que j’ai perdu. J’ai tout perdu."

Il a pointé un doigt vers moi et il a dit : "Empathe intuitif, mon c… !"

David : Hum.

Corey : Tout le monde était très silencieux.

David : Que pensez-vous qu’il ait voulu dire par "j’ai tout perdu" ? Qu’est-ce que cela signifie ?

Corey : Plus tard, j’entendu dire qu’il avait abandonné sa famille ici.

David : Vraiment ?

Corey : Oui. Il a tout abandonné.

David : Pour rejoindre l’Alliance du SSP lorsqu’il a découvert que c’était vrai ?

Corey : Oui.

David : Alors très brièvement, pourriez-vous nous dire encore une fois quel était son rôle auparavant et pourquoi c’est important ?

Corey : Oui. Il était à un très haut niveau du Complexe Militaro-Industriel du Programme Spatial Secret.

Et il avait été chargé d’enquêter sur moi au sujet de la fuite d’informations hautement confidentielles.

David : Pour être clair, le programme du MIC n’était pas au courant du programme plus important auquel vous aviez participé.

Corey : Tout à fait. Je suis donc apparu avec toutes ces histoires intéressantes couplées d’informations confidentielles et il voulait comprendre ce qui se passait. Alors il m’a fait venir.

Ils étaient persuadés que je faisais partie du programme et ils m’ont mis à l’essai afin de déterminer si je disais la vérité ou non.

Ils m’ont fait des examens de laboratoires pour voir si j’étais allé là où je disais m’être rendu.

Et lorsqu’il a découvert que je disais la vérité, ou tout du moins qu’il avait pu en vérifier la plus grande partie, il s’était détaché pour rejoindre l’Alliance du SSP.

Et c’est à peu près de cette façon que chacun l’a rejoint. À un moment donné, ils se sont éloignés après avoir découvert plus d’informations.

David : Cela a dû être véritablement choquant de le voir là, en considérant que par le passé, il ne croyait même pas que Programme Spatial Secret existait.

Corey : Tout à fait, mais il était toujours aussi sceptique. Et lors du briefing, il a démontré son scepticisme.

Après son éclat, il y a eu une sorte de temps mort étrange lorsqu’une personne de l’autre côté de la table a dit : "Pourquoi ne pas nous asseoir de sorte que nous commencions ?"

Alors, nous nous sommes tous assis et la réunion a commencé.

David : D’accord, de quelles informations s’agissaient-ils ?

Corey : Essentiellement les informations que j’ai donné à tous nos téléspectateurs ces derniers épisodes.

David : Oh ! C’est vous qui leur donniez les informations ?

Corey : Hum, hum.

David : Vraiment ?

Corey : Et j’ai également été briefé. Gonzales et moi avons eu une réunion d’information conjointe. La plupart de cela est toujours confidentiel.

Gonzales a donné ses informations et une bonne partie de celles-ci étaient confidentielles, mais une grande partie avait également trait aux différents êtres avec lesquels il travaillait en partenariat avec les Mayas.

J’ai fait mon rapport complet du moment où j’ai été emmené à la Super Fédération, j’ai mentionné Teir-Eir, l’apparition de l’Avien Bleu, et Sigmund s’est contenté de hausser les bras et de pouffer avec un air d’incrédulité.

David : Après tout cela ?

Corey : Oui.

David : Alors pourquoi pensez-vous qu’il n’y croit toujours pas puisqu’il a découvert que l’Alliance du SSP était bien réelle ?

Corey : Et bien, je lui ai demandé. Je lui ai dit : "Après tout ce que vous avez vu, et maintenant que vous avez rejoint l’Alliance du SSP, vous n’y croyez toujours pas ?"

Et il a répondu : "On a tellement utilisé de technologie sur moi que je ne sais pas si CELA est vrai. La technologie qui existe là-bas peut vous faire voir quoiqu’ils veuillent vous faire voir. Je suis assez sûr que les Nordiques jouent avec nos têtes encore une fois."

David : Hum.

Corey : J’étais sur le point de lui demander ce qu’il voulait dire par "encore une fois" lorsque la même personne à l’autre bout de la table nous a rappelé à l’ordre.

David : Et bien, si l’on tient compte du fait que vous aviez été mis dans des situations de simulations dans le programme MILAB lorsque vous étiez enfant, à tel point que vous disiez qu’elles étaient impossibles à distinguer de la réalité, pensez-vous qu’il ait marqué un point ? Pensez-vous qu’il pourrait avoir raison ?

Corey : Il a absolument marqué un point parce que d’après lui, il a été confronté à beaucoup de ces technologies à tel point qu’il ne savait plus ce qui était vrai la moitié du temps.

David : Tout à fait. Mais diriez-vous, d’après tout ce que vous nous aviez décrit, qu’il y a des niveaux à cela qui font que ce ne sont pas Nordiques qui jouent un jeu avec vous, mais que cela est un phénomène réel avec des êtres véritables.

Corey : Oui. Il a ajouté : "Écoutez, j’ai vu la vidéo de la première réunion au LOC [Commandement des Opérations Lunaires] où était apparu les Aviens Bleus et l’être à la Tête Triangulaire Dorée."

Et il a dit : "Je l’ai vu mais je n’y crois pas." Il refuse d’y croire.

David : Est-ce que c’était une opinion vaine que la plupart des personnes ne partageaient pas ? S’est-il mis dans une position un peu isolée ?

Corey : Et bien, toutes les personnes qui étaient présentes à la réunion du LOC et qui étaient également là lorsque les Aviens Bleus sont apparus, étaient plutôt convaincus qu’ils étaient réels.

Alors c’était simplement qu’il n’avait pas… Il se basait sur ces expériences précédentes.

David : Parlons de cela pendant un instant. S’il croit et qu’il a suffisamment de raisons de penser que les Nordiques ont assez de technologie pour nous faire voir ce qu’ils veulent que nous voyions, ne pourraient-ils pas projeter un Président des États-Unis et simplement le remplacer et faire tous un tas de choses bizarres pour mettre la pagaille dans notre histoire ?

Corey : Il y a une limite à ce qui leur est permis de faire avec les lois cosmiques. Mais il semblerait que les espèces Nordiques soient impliquées dans notre histoire depuis que nous sommes ici.

Il y a des histoires d’anges, des récits d’êtres apparaissant lors de la fondation des États-Unis…

David : Oui.

Corey : … qui ont été décrits comme ayant l’apparence d’être nordique. Ils sont donc avec nous depuis longtemps.

Je ne comprends pas encore ce que signifie qu’ils "jouent avec nos têtes encore une fois."

David : Mais vous aviez l’impression que la plupart des gens dans la pièce ne le croyait pas.

Corey : La plupart des personnes n’étaient pas d’accord.

David : D’accord. Qu’est-il arrivé ensuite ?

Corey : En fait, j’ai terminé mon rapport et on m’a posé une douzaine de questions comme cela avait été le cas pour Gonzales avant moi.

Et j’en avais fini avec ma part du rapport.

David : Alors y a-t-il eu quelque chose d’intéressant qui a été dit après votre briefing ?

Corey : Ils ont parlé de certains des plans qui étaient en cours pour la divulgation du MIC du Programme Spatial Secret.

David : Hum.

Corey : Et l’un d’entre eux avait à voir avec le conflit avec la Corée du Nord et comment ils mettraient à profit cette occasion pour sortir des appareils exotiques et de l’armement basé sur l’espace.

David : Alors, pour être clair, qu’en est-il véritablement de la Corée-du-Nord du point de vue de qui est le responsable de ce qui est fait et quel en est l’objectif ?

Corey : C’est un énorme sujet de discussion en lui-même mais en fait on peut dire que c’est un état marionnette de la Cabale.

David : D’accord. Alors pourquoi est-ce qu’ils menacent de lancer une bombe atomique sur les États-Unis ?

Corey : La Cabale a toujours besoin d’un "méchant" pour nous mettre la pression. Dans ce cas, l’Alliance mène les Militaires, le Complexe Militaro-Industriel, aussi bien que le SSP. La plupart sont sous le contrôle de l’Alliance de la Terre.

Et ils veulent divulguer ce programme en position de force. Alors, ils pensent que s’ils utilisent les armes qu’ils développent depuis des décennies contre la Corée-du-Nord, cela enverra un message fort au reste du monde tout en divulguant simultanément des technologies avancées au public.

David : Ils ont donc l’intention que cela soit filmé et vu, discuté dans tous les gros titres du monde entier ?

Corey : Oui. Tout comme lorsqu’une guerre est déclarée… Je crois que c’était en Irak que l’avion furtif et le bombardier sont sortis de l’ombre.

David : Alors, puisque cela a été si controversé sur internet, je voudrais vous poser cette question : que pourrait faire la Cabale a un pays comme la Corée-du-Nord afin qu’ils mettent les doigts dans les yeux de la grosse brute au sujet de ce qui semble être une mission suicide ?

En d’autres mots, ils n’ont pratiquement rien mais ils agissent comme s’ils allaient lancer une bombe nucléaire malgré tout.

Quelle gravité représenterait une menace militaire pour eux ? Allons-nous anéantir le pays tout entier et le mettre en morceaux ? Je veux dire, quelle est l’envergure de l’attaque ? Un grand nombre de gens sont très inquiets à ce sujet.

Corey : Oui. Et bien, d’après ce que j’ai entendu, l’envergure de l’attaque correspond au fait que récemment SpaceX ait lancé un appareil du DoD [Département de la Défense]et qui est un appareil de pulsation électromagnétique.

Ils vont l’utiliser sur la Corée-du-Nord. Ils vont la frapper avec une EMP [Impulsion Électromagnétique] et ensuite, ils vont larguer certaines de leurs bombes à énergie cinétique [Rods of God].

David : D’accord.

Corey : Il est prévu qu’elles soient larguées et ensuite que les appareils de type TR-3B viennent et fassent des frappes chirurgicales. Ils vont essayer de faire peu de victimes.

David : D’accord. Alors ces tiges de tungstène dont vous parlez, peuvent toucher des bunkers ? Sont-elles capables d’aller profondément et de toucher des bases militaires souterraines ?

Corey : Absolument.

David : Comment pourrait-on convaincre Kim Jong-un de faire cela ? Je veux dire, le type… Il ne survivra évidemment pas à cela.

Comment la Cabale pourrait-elle pousser ce pays à entrer dans ce terrible combat qu’il ne pourra pas gagner ?

Corey : Et bien, nous ne parlons pas d’un pays. Nous parlons d’un leader fou qu’ils peuvent manipuler.

David : Est-ce que cela pourrait impliquer du chantage ou bien de la corruption, ou une autre sorte de menace sous la contrainte.

Corey : Oui. Au cours de la discussion, ils ont parlé des efforts de Tom DeLonge de divulguer des technologies avancées et de la divulgation.

13 Tom DeLonge Article From HuffPost

David : Oui.

Corey : Et ils ont déclaré qu’il travaillait en tandem avec la partie de l’Armée de l’Air du MIC SSP, qui est également la DIA [l’Agence des Renseignements de la Défense].

Et ils ont commencé à parler au sujet de CE programme et comment ils le faisaient indépendamment du l’ufologie. Ils ne veulent pas travailler avec qui que ce soit dans l’ufologie. J’étais évidemment curieux d’en savoir le motif et en fait, ils ont déclaré que l’ufologie avait été tellement infiltrée par les cultes d’Illuminati, par des narcissistes égotistes uniquement intéressés dans le fait de parler de leur matériel et de créer un type de religion basée sur les OVNIs. C’est la pagaille.

Et ils ont dit que s’ils voulaient que le reste de la population prenne ces informations au sérieux, il fallait que cela soit fait de façon complètement séparée du domaine de l’ufologie, ce qui est décevant.

David : Oui, je veux dire, c’est un peu un sujet qui fâche. C’est comme si on mettait une arme sur la table lorsque l’on dit cela.

Comment peut-on marginaliser toute cette communauté de cette façon ? Cela ne semble pas très juste.

Corey : Et bien, cela n’est pas juste mais ils ont leurs arguments. Il y a un grand nombre de problèmes dans cette communauté.

Mais si nous voulons en faire partie, nous allons devoir résister et en faire partie par défaut.

David : Y a-t-il eu un profile psychologique de la raison pour laquelle ils pensent que les gens dans notre communauté sont si mal préparés à réussir une sincère réunion d’informations ou une divulgation sincère ?

Corey : Et bien, une partie du problème réside dans le fait que le Complexe Militaro-Industriel s’est fichu des ufologistes depuis des décennies en les abreuvant de désinformations, en envoyant des éléments pour provoquer des querelles externes et internes, en envoyant des gens avec des discours différents.

Je veux dire, certains des cultes type Illuminati ont débarqué et tenté de se faire adopter, en amorçant le processus pour le jour où ils sortiraient au grand jour, ils nous ont montré ce qui se passait véritablement en Antarctique pour réclamer leurs droits divins à nous diriger.

David : Alors, je veux vous demander cela de façon un peu plus directe.

Diriez-vous qu’il y a certaines personnes reconnaissables dans le domaine de l’ufologie qui travaillent en ce moment comme agent infiltré et qui jouent une sorte de rôle d’agent double ?

Corey : Absolument, il y a eu des cas depuis les débuts de l’ufologie.

David : Hum. Alors comment notre auditoire pourrait savoir qui croire à la lumière de cette information, si on leur dit que notre communauté entière est dans un tel état de confusion aujourd’hui ?

Corey : Et bien, je suppose nous devons commencer par porter nos systèmes de croyances sur le OVNIs à bout de bras et commencer à se focaliser sur le fait d’avoir la Divulgation.

Aucun d’entre nous ne connait vraiment la vérité mais nous la voulons tous. Alors si nous nous concentrons sur ce que nous désirons plutôt que sur ce que nous avons créé dans nos esprits depuis des années, nous trouverons un moyen de travailler tous ensemble.

Autrement, nous sommes juste à couteaux tirés. Mes informations ne correspondant pas à tes informations alors tu dois être le diable. Et c’est un grand bazar.

Mais en même temps, il y a un grand nombre de personnes très bien dans cette communauté et si elles se rassemblent, elles seront en mesure d’être une partie MAJEURE de la Divulgation

David : Alors, y a-t-il eu d’autres sujets de discussion lors de cette réunion en-dehors de ce que vous nous avez déjà mentionné ?

Corey : En fait, Sigmund a lâché rapidement quelques bombes.

David : Ah, ah.

Corey : Il nous a dit que nous allions avoir une visite exclusive du Commandement des Opérations Lunaires, ce qui a évidemment retenu mon attention. Ensuite…

David : Vous aviez dit auparavant que vous n’aviez vu que le sommet, n’est-ce pas ?

Corey : Oui. J’étais déjà plus profondément dans le LOC que je ne l’avais jamais été.

David : Wahou !

Corey : Et ce qui était intéressant c’était qu’il a dit que la visite commencerait par le LOC Bravo.

Alors, une des choses que j’avais gardé pour moi de sorte que vous puissiez dire qui est sincère lorsque quelqu’un se présente, c’est qu’il y a trois LOCs.

David : Oui.

Corey : Il y a le LOC Alpha, qui est celui dont je parle toujours, le LOC Bravo et le LOC Charlie. J’ai pu visiter les trois.

David : Et bien, Corey, je déteste dire cela mais nous manquons de temps pour cet épisode. C’est "Divulgation Cosmique". Je suis votre hôte David Wilcock, avec Corey Goode. Merci de nous avoir regardés.

 * * * * * * * *
Cosmic Artists:

Arthur Herring
Daniel Gish
Vashta Nerada
Rene Armenta
Charles Pemberton
Steve Cefalo
Stellan Tonring

 

Traduction : Peggy H.


Politique d’utilisation : S’il-vous-plaît, ne publiez qu’un tiers de cet article et ajoutez un lien pour cette page, pour la suite du texte. Vous pouvez citer des portions de l’article. Il serait grandement apprécié que ceux qui publient cette information suivent ce critère.

Loading...