DIVULGATION COSMIQUE : QUESTION DES TÉLÉSPECTATEURS 8 : LES PROTOCOLES ET LES POINTS FAIBLES

Saison 7, Épisode 26


admin    27 juin 2017

s7e26_viewer_questions_8_protocols_and_loopholes_16x9.jpg

David Wilcock : Bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode et une nouvelle fois, dans cet épisode, nous répondons à vos questions de sorte qu’il y ait un dialogue bilatéral sur les sujets qui vous importent le plus.

Corey, bon retour dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : Très bien, voici la première question que nous avons là :

"Par quel processus de vérification Gaia vous a-t-elle fait passer afin que vous puissiez être considéré comme un divulgateur digne de confiance et fiable, et qu’une émission soit bâtie entièrement autour de vos informations ?"

Corey : Et bien, je suppose qu’après avoir traversé votre processus de vérification, j’ai été présenté à l’équipe ici, et ce sont des personnes que beaucoup de gens dans cette communauté reconnaitraient. Je ne les connaissais pas.

1 Corey Goode

Ma première rencontre s’est déroulée de cette façon : j’ai été amené dans une pièce – je ne m’attendais pas à être questionné à ce moment-là – et deux ou trois personnes, je crois qu’il y en avait trois, sont entrées et se sont assises autour de la table et elles ont commencé à me bombarder de questions.

Je pense qu’au total, j’ai répondu à une vingtaine d’heures d’interrogatoire.

David : Quelle était la nature des questions que l’on vous a posé ?

Corey : C’étaient des questions très en profondeur, très complexes. La même question revenait furtivement mais elle était posée différemment. C’était un… Ils ont été très minutieux et ils ont essayé d’être rusés.

Au début, les personnes assises autour de la table étaient un peu comme cela. [Corey fait une expression de doute et de scepticisme sur son visage]

Et pendant que nous traversions ce processus, l’expression de leurs visages a changé puisque j’ai été invité à commencer à faire des épisodes.

David : Alors Corey, vous avez mentionné le processus de vérification ayant débuté avec moi, et je pense que c’est un point important. Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas en regardant cette émission, c’est qu’il y a eu des personnes qui se sont présentées, comme par exemple Henry Deacon, et qui n’ont pratiquement jamais rien dit publiquement.

Il y a eu cet autre individu, Daniel, ayant prétendument travaillé sur le soi-disant projet Montauk. Il y a eu Jacob, sur lequel j’ai consacré un chapitre entier dans mon nouveau livre.

Au bout du compte, je retenais une très intéressante histoire pouvant changer le monde à propos d’un programme spatial secret, contenant littéralement des milliers d’éléments d’informations dont je n’avais jamais parlé en public de sorte que je saurais si quelqu’un était sincère lorsqu’il viendrait vers moi.

Et vous vous souvenez que lorsque nous avons commencé à parler, tout particulièrement pendant les deux ou trois premiers mois, à chaque fois que nous discutions, vous finissiez mes phrases.

Corey : Tout à fait.

David : Vous saviez des choses que je savais déjà et que j’avais déjà entendu dire par d’autres personnes. Et je pense que ce qui était le plus étrange pour moi, c’était qu’en dépit de tout ce que je pensais savoir, j’étais un peu comme avec une lampe torche qui me permettait uniquement de voir par le trou de la serrure.

Et lorsque j’ai parlé avec vous, c’était comme si quelqu’un avait ouvert la porte.

Et vous m’aviez dit auparavant à quel point c’était intéressant de constater que beaucoup de ces personnes avec lesquelles j’avais eu des briefings ne dépassaient pas une certaine limite.

Corey : Oui. C’est une des…

David : Pouvez-vous nous décrire un peu plus de quoi il s’agit ?

Corey : Oui. C’est une des raisons pour laquelle je me suis présenté – à la base, je voulais me présenter anonymement – et je voyais toutes ces personnes, j’entendais ce qu’elles disaient et je savais qu’elles étaient légitimes, mais elles allaient jusqu’à la limite sans jamais la traverser. Ils ne traversaient jamais la limite.

David : Quelles étaient les choses qui auraient dépassé cette limite ?

Corey : Et bien, certains d’entre eux ayant été sur Mars auraient pu donner beaucoup plus de détails. Ils auraient pu en dire plus sur la base de Mars où ils sont allés, sur l’esclavage, et d’autres choses… Il y a beaucoup de détails différents qu’ils auraient pu facilement partager.

David : Pourquoi pensez-vous que des personnes diraient des choses tout en gardant pour eux beaucoup plus d’informations ?

Corey : Et bien, s’ils dépassent les limites, il y a des ramifications. Ils partageaient donc ce qu’ils pouvaient, ce qu’ils pensaient pouvoir partager tout en restant en sécurité.

David : De quelle façon le cas de William Tompkins a-t-il affecté ce dont vous parliez dans cette émission ? Avez-vous eu une discussion personnelle avec lui ? A quel point est-il au courant de ce que vous savez ?

Corey : Oui, nous avons travaillé ensemble récemment et nous avons eu un certain nombre de discussions. Et il est évident que les informations que je regardais sur la tablette transparente intelligente provenaient de ces briefings avec les agents doubles allemands.

Et il y avait beaucoup de petits détails que nous échangions dans un va-et-vient et où j’ai vu plusieurs fois une lumière dans ses yeux à propos de quelques sujets.

David : Par ailleurs, il y a également eu Pete Peterson qui m’a dit récemment que la conclusion actuelle du gouvernement des États-Unis était que vous étiez en contact avec de véritables extraterrestres lorsque cela a commencé, et que ce contact dont vous aviez fait l’expérience était en fait authentique.

Cela est significatif parce qu’il y a un véritable initié ayant dit que l’avis collectif extérieur est que vos informations sont authentiques.

Corey : Oui. Et bien, ils me surveillent de suffisamment près pour le savoir.

David : Très bien. Passons à une autre question. C’est assez intéressant et rédigé maladroitement, mais nous la prenons.

"Pourquoi est-ce que la Cabale vous autorise à divulguer votre histoire et des informations ?"

Corey : Ce n’est pas qu’ils m’y autorisent. Il y a une sorte d’impasse entre l’Alliance et la Cabale. L’Alliance a ses éléments en place ainsi que la Cabale.

Ce qu’il semble se produire ici, c’est que je suis probablement entrainé dans cette divulgation de la Marine qui se déroule à travers Tompkins pour commencer.

On lui a donné le feu vert pour présenter ces informations qui sont presque identiques à celles que j’ai partagé. Il se pourrait qu’il y ait une sorte de barrage mis en place, je suppose, pour garder les pouvoirs loin de chez moi.

Mais ils se sont incontestablement manifestés. Vous savez, le survol des hélicoptères. Dans le jardin avec mon fils, j’avais sur ma poitrine un laser vert. Ils se sont fait connaitre.

David : Pensez-vous que les gens aient été conditionnés à travers les divers films d’Hollywood à croire que le soi-disant "Big Brother" est tout-puissant, qu’il voit tout, et que personne d’authentique ne pourrait être en mesure de dire quoi que ce soit sans être immédiatement tué ? Pensez-vous qu’ils nous aient conditionné socialement ?

Corey : C’est le cas. Il y a plein de gens dans ce domaine qui pense même que la Cabale ne peut pas être détruite.

David : Que pensez-vous de films tels qu’"Iron Man 3" et "Captain America : le soldat de l’hiver", où il y a une assistance militaire dans le film, vous avez un budget de plus de 100 millions de dollars, et les films exposent très clairement la Cabale ? Personne ne peut le nier.

Corey : Il y a certainement eu de l’argent de l’Alliance et des objectifs insérés dans Hollywood récemment afin d’exposer les différents aspects de la Cabale. C’est bon signe puisqu’Hollywood était complètement contrôlé par ce que nous nommons la Cabale depuis sa création.

David : Je vais vous ‘interpellerr’ avec une autre question.

Corey : Très bien.

David : Wahou ! "Y a-t-il un moyen d’offrir un genre de pardon à la Cabale/l’Alliance en échange d’une Divulgation Totale ? "

Corey : Hum. Je pense que des choses comme cela ont été dans l’air, mais pour ce qui est du côté de l’Alliance, combien de gens peut-on amener à être d’accord pour enlever les ramifications de ce que la Cabale a fait durant les 100 dernières années minimum ?

David : Oui.

Corey : Ces gens veulent un châtiment. Vous savez, ce ne sont pas des anges. Ils veulent des conséquences pour tous ces crimes contre l’humanité qui sont arrivés.

David : Lorsque vous dites "ces gens", voulez-vous dire l’Alliance ?

Corey : Oui, l’Alliance.

David : Oui. Je pense également, et laissez-moi vous demander ce que vous en pensez, que les personnes dans notre communauté qui suivent cela ont eu du temps pour apprendre la vérité. Alors que ce que vous décrivez semble être une exposition plutôt soudaine de beaucoup d’informations qui seraient très désobligeantes.

Et comment pensez-vous… Ou quel est le plan de l’Alliance sur ce qui arrivera lorsque toutes ses informations désobligeantes sortiront d’un bloc ?

Corey : Vous savez, je n’ai pas vu de quelconque type de plan pour l’après divulgation. C’est une des choses sur laquelle je travaille avec d’autres personnes afin d’être présents avec des psychiatres – d’être présent avec un plan d’intervention.

Si nous obtenons la Divulgation Totale, il y aura beaucoup de gens dehors qui, comme vous l’aviez dit auparavant, ne seront plus capables de sortir de leur lit ou de se nourrir, et qui auront besoin d’aide.

David : Oui.

Corey : Je n’ai pas encore vu de plan de qui que ce soit pour un monde après divulgation.

David : "Y a-t-il des protocoles en place afin de contrecarrer les fuites d’informations et les divulgateurs ? Dans quelle mesure la désinformation, les histoires à la Une, etc., sont-elles utilisées afin de maintenir un déni plausible et le secret ?"

Corey : Et bien, oui, ils utilisent souvent des diversions afin de découvrir d’où proviennent les fuites. Vous allez compartimenter votre personnel, ce qui est habituellement déjà fait chez les militaires ou dans les programmes.

Ensuite, vous leur donnerez des versions légèrement différentes des informations afin de découvrir sur quelle section vous devez vous focaliser, avant de vous focaliser sur un individu.

David : Hum.

Corey : Alors oui, beaucoup de diversions sont utilisées. Ils vous mentiront et cela ne leur posera aucun problème afin d’essayer de vous piéger de sorte que vous vous révéliez vous-même comme étant l’informateur.

Les moyens de lutte contre les fuites sont d’attaquer l’informateur, d’utiliser la diffamation, ou bien de déterrer quelque chose de son passé. C’est leur première façon de s’en prendre aux gens qui sont plus dans le domaine public.

Si vous êtes dans les programmes et que vous essayez de laisser filtrer quelque chose, des fuites non autorisées, alors vous pouvez très facilement disparaître.

David : "Si le Programme Spatial Secret et d’autres groupes de la Cabale possèdent des technologies d’anti-vieillissement ou de guérison, pourquoi ne sont-elles pas utilisées par des gens comme George Bush Sr., Henry Kissinger, et autres membres âgés de haut-rang de la Cabale ?"

Corey : Et bien, beaucoup de personnes que nous pensons être de haut-rang dans la Cabale, ne le sont pas véritablement. Les personnes les plus haut placées… nous ne connaissons pas leur nom. Nous ne savons pas qui elles sont. Elles restent cachées.

Ils tirent donc avantage de certaines de ces technologies mais ils utilisent ces technologies à l’intérieur de ces groupes de la Cabale afin de contrôler les gens au-dessous d’eux. Vous savez, ils agissent toujours… C’est comme une carotte à faire miroiter sous leur nez.

"Si vous faites ceci, lorsque vous atteindrez un certain point, nous vous renverrons à un certain âge et ensuite nous vous renverrons riche dans la société et nous vous laisseront faire ce que vous voulez."

David : J’ai entendu ceci, et je veux votre avis sur la question, que certaines de ces personnes au rang dont il était fait référence dans la question, pourraient se voir offrir quelque chose qui s’apparente davantage à un transfert d’âme, où d’une certaine façon, grâce à une technologie avancée, leur conscience pourrait être téléchargée dans ce qui semble être un être complètement séparé.

Corey : Il y a différentes facettes à ces groupes de la Cabale. Certains d’entre eux sont des prophètes de l’IA (l’Intelligence Artificielle). Ils veulent être téléchargés dans une sorte de base de données.

Il y a une technologie qui est une technologie de transfert d’âme qui utilise les champs électromagnétiques afin de pousser l’âme d’une personne dans un autre corps qui a été génétiquement conçu pour être compatible avec l’énergie correspondante à leur ancien corps.

Et il y a des groupes qui… ils atteindront un certain âge et ensuite, leur mort sera feinte. Ils ne meurent pas réellement. Ils seront emmenés et ils seront rajeunit. Et quelques années plus tard, il se peut que vous voyiez quelqu’un et que vous vous disiez, "Wahou ! Il ressemble à Henry Kissinger quand il avait 28 ans."

David : Hum.

Corey : Mis à part cela, il n’y a aucun moyen de savoir ce qui lui est arrivé.

David : Y a-t-il une technologie de clonage ? Peuvent-ils cloner quelqu’un et en faire une version plus jeune ?

Corey : Certainement. C’était la version dont vous parliez où ils vous mettent dans un autre corps avec un transfert d’âme. Vous devez avoir un clone, un corps génétiquement modifié qui va correspondre à votre fréquence…

David : Oh, cela doit être un clone de votre propre corps ?

Corey : Oui, ou ils peuvent… Ils créent d’autres avatars de votre corps qui sont… mais ils doivent être génétiquement programmés afin de correspondre à la fréquence de votre ADN, et tout cela.

David : Hum. J’ai eu d’autres initiés qui m’ont dit que le clone typique ne vivait pas beaucoup plus de deux ans.

Corey : Et bien, il doit être parfaitement génétiquement modifié pour vous. Afin d’y vivre à long terme, cela doit être un corps conçu pour correspondre… à la fréquence.

David : "Quelles formes…" cela s’intègre bien avec ce dont nous venons de parler. "Quelles formes de technologies d’amélioration de l’humain existent déjà ? Par exemple, être plus grand, avoir plus de muscles, augmentation de votre QI et de votre capacité de mémoire."

Corey : Une fois que nous commencerons à recevoir cette technologie des non-terrestres sur la programmation génétique et la manipulation du corps humain, cela sera un jeu d’enfants.

Le corps humain est très facilement modifiable et manipulable avec certaines technologies. Ils peuvent piéger le corps dans certains champs temporels pour accélérer ou inverser les cellules. Ils peuvent faire tout un tas de choses.

David : Je voudrais vous faire part de quelque chose, un joker, dont je viens juste d’entendre parler par un autre initié qui a des connexions avec le programme spatial, et qui ne s’est pas encore fait connaître. Et il a un peu jeté cela au hasard.

Nous discutions il y a deux semaines du fait qu’il était au courant d’un groupe d’humains particuliers qui étaient élevés pour avoir une taille très grande, destinés pour un certain travail dans l’espace, mais la vitesse à laquelle ils étaient élevés, était trop rapide de sorte qu’ils étaient en fait comme des drones ouvriers.

Et il disait que cela avait à voir avec le fait que si vous essayez de faire grandir ce matériel génétique trop vite, vous avez ces vilaines…

Corey : Ces choses hormonales.

David :… anomalies qui surviennent. Avez-vous le moindre commentaire sur cela ?

Corey : Oui, oui. Il y a certains des… sortes de programmes types de supers-soldats où ils faisaient grandir ces humains mais en jouant avec leurs hormones afin de les rendre gargantuesques, de leur faire des os plus grands.

Mais leur front avait un air très bizarre autour de leurs orbites. Leur mâchoire avait un air très homme des cavernes ou étrange à cause du processus.

David : Hum.

Corey : Oui, c’est quelque chose dont j’ai entendu parler.

David : Oui, c’est intéressant. D’accord. Alors pour clarifier cette question, ils ont également la capacité de faire des choses comme de booster le QI ?

Corey : Oui, ils peuvent améliorer votre QI. Ils peuvent améliorer vos capacités intuitives à travers des manipulations génétiques, la thérapie des gènes.

David : D’accord, c’est intéressant. J’espère que cette question est répondue à l’affirmative mais nous ne le savons pas vraiment, je suppose.

"Est-ce que le public sera en mesure de voyager librement à travers notre propre système solaire et au-delà dans les 70 prochaines années ?"

Corey : Je ne vois pas cette technologie être facilement accessible à chacun immédiatement. Je pense que cela va être un processus. Ils vont devoir le développer à une large échelle. Les gens vont devoir s’acclimater à l’utiliser.

Je pense qu’il faudra un moment avant que la personne lambda soit en mesure de faire un voyage jusqu’à Jupiter.

David : Pensez-vous qu’il pourrait y avoir un certain protocole accepté pour les voyages par portails plutôt qu’avec des appareils, où les gens pourraient avoir des emplois et se téléporter vers certaines locations sur et de la Terre comme si cela faisait partie de leur travail ?

Corey : Des gens comme les diplomates et ce genre de choses, pas la personne lambda – pas au début. Il faudra encore attendre.

David : D’accord, question suivante. "Si les réplicateurs fonctionnent sur le principe de la conversion de l’énergie en matière, est-ce que cela signifie également qu’il y ait une inversion de cette technologie où vous pouvez éliminer les déchets en les transformant à nouveau en énergie ? "

Corey : Oui. Oui.

David : Ah, ah.

Corey : Oui, oui. Ils ont… Oui, ils ont la capacité d’inverser le processus.

David : D’accord. Avez-vous un exemple de cela ? L’avez-vous jamais vu être utilisé ?

Corey : Je ne l’ai pas vu être utilisé, mais je savais qu’ils avaient la technologie et qu’elle était utilisée.

David : Est-ce que l’énergie était stockée dans une sorte de batterie, ou bien… où allait-elle ?

Corey : Et bien, ils peuvent également l’utiliser pour le transport de matériels différents d’un site à l’autre. Alors, je veux dire, oui, mais ce n’est pas quelque chose dont je connaisse beaucoup de détails.

David : D’accord. "Y a-t-il un moyen pour nous de nous protéger nous-mêmes des ondes scalaires et autres technologies de type contrôle de l’esprit ? "

Corey : Je ne connais pas de bon moyen de vous protéger de ces choses, à moins de vivre dans une pièce sécurisée ou une cage de Faraday.

David : Très bien. Laissez-moi vous demander quelque chose. L’autre jour, j’ai un initié qui m’a dit qu’il ne jurait plus que par cela. Il emporte toujours une bouteille vide, comme une bouteille d’eau en plastique, dans son sac-à-dos.

Et il prétend que si un faisceau scalaire est utilisé contre vous, alors vous l’entendrez soudainement craqué un petit peu. Elle fera un bruit sec. C’est en rapport avec un changement dans la pression de l’air. Avez-vous entendu parler de cela ?

Corey : Oui, cela peut arriver avec certaines fréquences. Oui, cela peut arriver mais…

David : Et il m’a dit que si cela arrivait, vous vous déplacez simplement dans un endroit différent parce qu’apparemment cette technologie nécessite que vous soyez dans un lieu fixe. Et si vous bougez ne serait-ce qu’un petit peu, cela réduit son efficacité.

Corey : Oui, c’est vrai.

David : D’accord. Et bien, Corey, laissez-moi vous demandez ceci, parce que j’ai également eu de nombreuses discussions avec Pete Peterson à propos de cela, et il prétend qu’il était un spécialiste du contrôle mental pendant plusieurs années.

Il m’a dit que certaines personnes ont ce qu’il nomme de l’ADN d’Alien et que cela implique une plus grande résilience face à ce type de technologies. N’avez-vous jamais entendu parler de cela ?

Corey : Pas au sujet de l’ADN d’Alien, mais que différents individus ont la capacité de mieux résister que d’autres à ces technologies.

David : Une autre chose intéressante qu’il m’ait dit, c’est qu’il développait quelque chose appelé un générateur d’oscillations de fréquences. L’idée générale en est que si vous êtes… la vitesse à laquelle votre cerveau fonctionne est au-dessus d’une certaine oscillation de fréquence, à une certaine vitesse de rafraîchissement, alors ces technologies deviennent moins efficaces, et ainsi cela stimulerait la fréquence des gens à s’élever.

Corey : Oui.

David : Avez-vous entendu quoi que ce soit sur une possible haute fréquence pouvant être une bonne contremesure ?

Corey : Et bien, il y a également… Dans les programmes, oui, vous allez avoir des contremesures. Mais le citoyen moyen ici, comme la personne qui pose cette question, elle n’aura pas de contremesure.

Il y a des produits pharmaceutiques que les gens peuvent prendre et qui affectent leur corps de façon à ce qu’ils soient moins vulnérables à ces choses.

Mais le citoyen moyen là-bas dehors, ne peut pas simplement mettre de l’aluminium autour de sa tête et espérer que cela fonctionnera. Je veux dire, il n’y a pas véritablement grand chose qu’il puisse faire.

David : Je voudrais simplement soulever l’éventualité, d’après certaines des discussions que j’ai eu avec Pete, que si vous avez, d’après ses recherches, si vous avez une paisible concentration méditative, et bien que cela élève votre oscillation de fréquence et cela vous rend moins vulnérable.

Corey : C’est juste.

David : Pensez-vous que cela soit possible ?

Corey : Oui, des personnes plus positives, des personnes qui sont incontestablement débranchées, seront moins vulnérables.

David : D’accord. Alors, si les gens font de la méditation, pratique le pardon, l’amour, ils seront moins susceptibles d’être affectés par ce type de choses ?

Corey : Ah, cela pourrait être atténué.

David : D’accord.

"Les Accords de Mahomet déclare que les ETs ne sont pas autorisés à interférer dans le développement de l’humanité. Est-ce que les Dracos et les Aviens Bleus ont cassé ces accords en prenant les mesures qu’ils ont pris ?"

Corey : Tout d’abord, l’Accord de Mahomet n’a véritablement rien à voir avec Mahomet, si ce n’est le fait de s’être déroulé dans cette période où il était ici sur Terre.

David : D’accord.

Corey : Les Reptiliens et les Aviens Bleus, je suppose, il est dit qu’ils ont violé ce traité ? Ils n’ont pas…

David : Il se demande si la clause de non-interférence a été violée par eux en apparaissant comme ils l’ont fait.

Corey : Et bien, ils ne sont pas apparus aux masses.

David : D’accord.

Corey : S’ils apparaissaient aux masses ou bien à de petits groupes de gens, alors oui, ils l’enfreindraient incontestablement.

David : Comment le travail qu’ils font entre-t-il dans les directives de ce traité ?

Corey : Les êtres positifs collent à cette loi de façon très précise, mais ils savent également très bien comment la contourner. Et je suis sûr qu’ils travaillent au plus près des limites de ces Accords.

David : Quel serait un exemple de ce que les Dracos essayeraient de faire afin d’aller le plus loin possible, mais sans franchir la limite ?

Corey : Et bien, les Dracos sont connus pour être apparus devant de petits groupes qui les avaient convoqués en quelque sorte, mais ils ne vont pas apparaître devant un grand groupe de gens ou des gens avec des appareils photos ou quoi que ce soit comme cela. C’est contre les Accords.

David : "Y a-t-il un programme qui croise les humains avec des extraterrestres et qui crée des hybrides ? Si c’est le cas, pourquoi est-ce que cela existe et avez-vous vu un de ces enfants ?

Corey : Comme je l’ai déclaré auparavant, il y a 22 programmes différents qui sont à la fois génétiques et spirituels. À l’intérieur de ces programmes, il y a de multiples sous-programmes où il y a un épissage de l’ADN avec d’autres êtres faisant partie de cette grande expérimentation.

Et certaines de ces êtres sont… ils les utilisent.

2 Corey And David

En fait, il y a un milliard d’années, il y avait un groupe d’Aliens dont nous parlons. Nous voyons ces étranges hybrides qui ont fini par être nous, et nous avons alors été transportés sur cette planète. Il y a beaucoup de cela qui se passe – beaucoup d’exploitation génétique qui se passe.

Tenter de déterminer… à quel programme correspond tel groupe, c’est très difficile parce qu’il y a de multiples programmes d’hybridations en cours.

David : Il y a une autre question qui provient d’un initié auquel j’ai récemment parlé : "Partant du fait que la Terre est cette corne d’abondance génétique où apparemment beaucoup plus de types de génétiques peuvent survivre grâce à ces fréquences complexes, pensez-vous qu’il pourrait y avoir des programmes futurs dans lesquels beaucoup d’autres types de vies sur Terre seraient accélérées à un point où elles deviendraient des hominidés de type humain et ensuite, semées à travers la galaxie dans des endroits différents ?

Corey : Oui, cela fait partie des 22 programmes.

David : Oh, vraiment ?

Corey : Oui, sans aucun doute.

David : Pensez-vous que cela peut prendre en compte des choses comme les êtres calmars, les dauphins, les êtres insectes, ce genre de choses ?

Corey : Ces différentes programmes génétiques travaillent de concert avec ce qui se passe dans la région d’expérimentation, les énergies cosmiques. Nous sommes sur le point de voir arriver ces fluctuations d’énergies et qui vont apporter des changements importants. Ils travaillent de concert avec cela.

David : "Avez-vous le moindre conseil sur la façon dont nous pourrions identifier les extraterrestres et les hybrides qui sont déjà intégrés parmi nous ? "

Corey : Cela dépend de leur stade d’intégration. Souvent, ils amènent ces êtres et ils ont même un gestionnaire pour les aider à s’acclimater.

David : Lorsque vous dites qu’ils amènent des êtres, qui sont-ils ?

Corey : Les êtres qui les ont conçus, qui ont créé les hybrides.

David : D’accord.

Corey : Ils les amènent, les installent dans une situation où ils auront un appartement, peut-être un travail. Et ils auront un humain, qui est un contact, qui les aidera, les assistera, à s’acclimater à la vie humaine.

David : Mais évidemment, ce que vous nous décrivez serait un être qui serait pratiquement impossible à discerner d’un autre être humain sur Terre.

Corey : Tout à fait.

David : D’accord.

Corey : Vous n’allez pas voir marcher dans la rue les hybrides qui sont… qui ont une apparence différente.

David : Certaines personnes pourraient être très effrayées par cette information. Alors parlons un peu de cela.

Tout d’abord, si un tel être est amené ici, pose-t-il la moindre menace pour nous au-delà d’un être humain typique sur Terre ?

Corey : Non. Ils apprennent simplement à se socialiser, comment se fondre dans la masse.

David : Ils n’ont pas de caractéristiques inhabituelles qui leur permettraient d’avoir une capacité d’armement ou quelque chose qui les rendraient très dangereux pour la vie humaine ?

Corey : Pas que je sache.

David : D’accord. Dans quelles mesures pensez-vous que ce programme d’immigration soit étendu ?

Corey : Je veux dire, cela se poursuit. Je n’ai pas de chiffres. Mais c’est quelque chose qui était en cours et que nous connaissions pendant les programmes d’interception et d’interrogation d’intrus.

Il y avait parfois des groupes qui venaient et essayaient d’implanter des gens comme cela, sans autorisation appropriée ou bien qui ne travaillaient pas avec les bons groupes.

David : "Si les divers terrestres et ETs sont des êtres de densités ou de vibrations différentes, comment peuvent-ils se rencontrer et communiquer les uns avec les autres ? "

Corey : Cela nous ramène aux personnes qui mélangent les densités et les dimensions. La façon dont je l’ai décrit, comment définiriez-vous la densité d’une bactérie ?

David : Dans les termes de la Loi de l’Un, c’est la seconde densité.

Corey : La seconde densité. Qu’en est-il du ver de terre ?

David : Seconde densité

Corey : La seconde densité. Pouvez-vous toucher un ver de terre ?

David : Absolument.

Corey : Est-ce qu’un virus peut interagir avec vous ?

David : Oui.

Corey : Oui. Alors ce n’est pas comme si quelque chose était de quatrième densité et que soudainement vous passiez à travers lui.

David : Oui.

Corey : Ce n’est pas ce dont j’ai fait l’expérience.

David : Alors un être de haute-densité pourrait laisser derrière lui un corps qui pourrirait ?

Corey : Oui.

David : D’accord. "Avez-vous personnellement rencontré des extraterrestres avec des caractéristiques félin-humain ?

Corey : Je n’en ai pas rencontré un, mais j’en ai vu un qui avait été récemment tué. Il y avait un ordre de capture ou de tuer sur ce non-terrestre de type félin. Ils sont capables d’apparaître et de disparaître à volonté.

Ils ont piégé celui-là dans une sorte de filet, un filet électronique ou électrique, qui l’a tué.

Lorsque je l’ai vu, il était… la façon dont il été allongé, cela crépitait. Il n’est pas mort de façon plaisante.

David : Wahou ! Alors pour revenir à cette question au sujet des densités, c’est un être qui a laissé un corps derrière lui, mais qui pouvait également se dématérialiser.

Corey : Oui. Mais en utilisant cette technologie, je ne sais pas… si c’est une technologie ou bien si c’est une capacité qu’il possédait.

David : Cela nous amène à une autre question implicite évidente écrite ici, qui est que si "Avatar", le film de James Cameron, comme en a témoigné Pete Peterson, possède de multiples exemples de matériels précis étant déjà utilisés dans les divers programmes spatiaux, les exploitations minières semblent exactes, qu’en est-il du peuple dans "Avatar" avec leurs caractéristiques félines ?

Pensez-vous qu’il y ait une part de vérité là-dedans ?

Corey : Je pense qu’ils ont basé cela sur des rapports de… Il y a un certain nombre de créature qui ont une apparence féline, mais il y en un dans cette communauté dont les gens parlent beaucoup, et il se trouve que celui qu’ils ont capturé et tué, était un de ceux-là.

David : Est-ce que la couleur de peau est exacte – le bleu ?

Corey : C’était plus près du violet.

David : Hou ! Vraiment !

Corey : Oui. Lavande, je suppose.

David. C’est intéressant. Très bien. C’est tout le temps dont nous disposons pour répondre à vos questions dans cet épisode. C’est David Wilcock et Corey Goode qui vous amènent la "Divulgation Cosmique". Nous vous remercions de nous avoir suivis.

Traduction: Peggy


Politique d’utilisation : S’il-vous-plaît, ne publiez qu’un tiers de cet article et ajoutez un lien pour cette page, pour la suite du texte. Vous pouvez citer des portions de l’article. Il serait grandement apprécié que ceux qui publient cette information suivent ce critère.




Cet article est de Sphere-Being Alliance
https://fr.spherebeingalliance.com/blog/divulgation-cosmique-question-des-telespectateurs-8-les-protocoles-et-les-points-faibles.html